Partager cet article

Rechercher un emploi peut prendre plus ou moins de temps selon les profils et le contexte économique. Cela peut être une période très difficile à vivre, que l'on soit en poste ou non. 

On peut se sentir en marge de la société, sans statut, sans vraiment de vie sociale, ou encore découragé par de trop nombreux refus de la part des recruteurs. Or, pour être convaincant et décrocher enfin le job de ses rêves, il faut avoir confiance en soi !

Et cette période de recherche d’emploi met parfois notre estime de nous-même à rude épreuve. On peut rapidement perdre confiance en nous et accepter le premier job qui s’offre à nous. Alors comment et pourquoi perd-on confiance ? Et surtout, comment garder le moral ? Voici nos conseils.

 

L’estime de soi à l’épreuve de la recherche d’emploi

Il est très fréquent que les candidats en recherche d’emploi perdent confiance en eux. Cela arrive à tous les candidats qui connaissent une période de chômage relativement longue, ou qui souhaitent changer de job depuis très longtemps.

Par ailleurs, une période de recherche qui s’éternise, engendre une vie sociale beaucoup plus calme et un certain isolement. Et les multiples refus des recruteurs donnent le sentiment d’être inutile, de n’avoir aucun rôle à jouer. Les candidats qui ressentent cela peuvent avoir très vite envie de remettre leurs aspirations en question, voire de revoir leurs objectifs à la baisse.

 

Quelles sont les raisons de cette perte de confiance en soi ?

Il peut y avoir de multiples raisons de baisser les bras et de perdre confiance en soi lors d’une recherche d’emploi, que l'on ait déjà un travail ou non.

Votre situation

Vous étiez en poste depuis plusieurs années au sein de la même entreprise, et avez été subitement remercié. Après la mise en place d’un PSE (plan de sauvegarde de l’emploi) par exemple. Ainsi, du jour au lendemain, vous vous retrouvez au chômage avec très peu, voire aucune perspective sur le long terme. Toute l’expertise que vous aviez mis au service de l’entreprise s’écroule en quelques semaines/mois, de quoi perdre confiance en vous.

Autre scénario, vous avez le même job depuis quelques années et souhaitez en changer. Vous ne savez pas vraiment si vous souhaitez changer de job ou d'entreprise, et avez tendance à tout remettre en question, même vos compétences !

Bien d'autres contextes sont possibles bien sûr. L'idée ici est de comprendre que la situation qui déclenche votre recherche d'emploi peut influer sur votre manque de confiance en vous.

 

L’absence de statut

Vous n'avez pas ou plus d'emploi. Ainsi, vous n’allez pas au travail tous les matins, n’êtes plus étudiant et si salarié. Vous avez l’impression de ne faire partie d’aucun groupe et de n’avoir aucun statut. Cela peut être très démotivant et stressant. Vous vous demandez un peu plus chaque jour quelle est votre utilité et votre valeur ajoutée au sein de la société. Ces questionnements peuvent diminuer votre estime de vous et ainsi engendrer une perte de confiance certaine.  

 

L’isolement que vous subissez

Que vous soyez déjà en poste ou non, vous passez la plupart de vos journées seul, face à votre ordinateur et sans collègues à qui parler ou avec qui déjeuner. Vos amis et proches sont au travail et ont une vie sociale bien remplie. Cet isolement rejoint l’absence de statut et d’appartenance à un groupe.

Si vous avez un travail mais que vous êtes en recherche active pour en changer, vous avez tendance à vous isoler de vos collègues et amis. Vous sautez les sorties et les déjeuners pour profiter de votre temps libre en dehors des heures de travail pour rechercher un autre emploi

 

L’image que vous pensez renvoyer

Il y a souvent des idées reçues sur les chômeurs et vous les avez déjà entendues ! Vous ne voulez pas qu’on vous associe à un groupe de chômeurs, qui « profitent du système » comme certains disent.

Même si vous êtes déjà en poste, vos amis et collègues savent que vous êtes en recherche active et vous avez peur qu'ils pensent que vous êtes un "looser" qui ne trouve pas ! Bien sûr, tout ça se passe uniquement dans votre tête, car tout le monde sait qu'une recherche d'emploi prend du temps...

 

La pression

Si vous êtes sans emploi, vos proches s’inquiètent naturellement pour vous, prennent de vos nouvelles et vous donnent des conseils. Malheureusement souvent sans le vouloir, cela vous met une pression totalement inutile. Et plus vous passez du temps dans vos recherches, plus la pression devient grande.

Sans parler de la pression financière ! Car la durée d’indemnisation du chômage est limitée. Si vous ne trouvez pas de travail, au bout d’un certain temps vous risquez de vous tourner vers un job qui ne vous correspond pas. Un « job alimentaire ».

En revanche, si vous êtes déjà en poste, alors la pression est un peu plus personnelle. Au bout de quelque temps vous allez vous demander pourquoi les autres trouvent du travail et pas vous. Cela va naturellement impacter votre confiance en vous.  

 

La multiplication des refus

Vous avez envoyé des centaines de candidatures et vous n’avez jusqu’à présent récolté que des réponses négatives, voie pas de réponse du tout pour certaines candidatures. Selon RegionJob, 62% des candidats ne reçoivent pas de réponse après une candidature.

Vous vivez cette situation comme un échec et perdez rapidement confiance en vous, pensant que vous n’êtes d’aucune utilité ou que vos compétences sont obsolètes et n’intéressent personne.

Toutefois, envoyer des candidatures à des centaines d’entreprises est une pratique dépassée. Aujourd’hui la recherche d’emploi est un travail à temps plein. Les recruteurs préfèrent les candidatures personnalisées et ciblées.

 

Le doute vis-à-vis de vos compétences

Vous passez en revue des dizaines d’offres d’emploi chaque jour et prenez peur lorsque vous voyez la liste des compétences à avoir pour décrocher le job.

Sachez qu’il est très important de se remettre en question et de ne pas hésiter à effectuer une formation pour remettre ses compétences à niveau. Toutefois, ces listes de compétences sont souvent très détaillées et il est rare qu’un candidat coche toutes les cases. Malheureusement lorsque l’on a la tête dans le guidon, on ne prend pas le recul nécessaire pour s’en rendre compte et le doute sur nos compétences peut nous faire perdre confiance en nous.  

On peut douter, sans se dévaloriser ni se sous-estimer.

 

Comment garder confiance en vous pendant votre recherche d’emploi ?

Même si vous avez déjà consacré beaucoup de temps et d’énergie à vos recherches, ne vous découragez pas. Dites-vous que cela finira bien par payer sur le long terme et cela vous permettra de garder une certaine motivation et surtout de garder confiance en vous. Car sans confiance, il n’y aura pas de succès !

 

Quelques conseils pour rester motivé et sûr de vous

Faire le point sur vos compétences

En poste ou non, il peut être très motivant de faire un bilan de compétences avec un professionnel, une personne neutre, capable de vous éclairer sur vos points forts et sur vos faiblesses.

Faire un bilan de carrière avec un coach professionnel peut vous permettre de prendre du recul et de savoir à quelles offres vous pouvez postuler.

 

Prendre rendez-vous avec un cabinet de recrutement

C’est un moyen très efficace de parler de vos compétences et de vous rendre compte de votre valeur sur le marché de l’emploi. Les recruteurs, les chasseurs de têtes ou encore les consultants des cabinets de recrutement connaissent bien les fiches métiers et les attentes des employeurs. Ils seront en mesure de vous accompagner du mieux possible.

Par ailleurs, cela vous permettra de faire le point sur votre CV et pourquoi pas d’apprendre à l’adapter en fonction des postes ciblés.

 

Planifier votre recherche

Pour garder le cap, il est essentiel de planifier les étapes de votre recherche d’emploi. Sans une bonne organisation, il peut être très vite difficile de s’y retrouver.  

 

10 Conseils pour garder confiance pendant sa recherche d

En prévoyant chaque semaine une liste de tâches simples et réalisables, cela vous permet de ne pas vous éparpiller, de garder le moral et de voir tout ce que vous avez déjà accompli.

Vous pouvez commencer par refaire votre CV, prévoir d’effectuer un CV vidéo, ou encore enrichir votre profil LinkedIn. Vous pouvez consulter les formations disponibles, vous renseigner sur leur déroulement.

 

Vous fixer des objectifs à court terme

En vous fixant des objectifs à court terme, vous avez réellement l’impression d’avancer. Cela vous permet de bien structurer vos recherches et de valoriser vos petits succès. Par exemple, vous pouvez vous fixer comme objectif chaque semaine d’entrer en contact avec 2 recruteurs sur LinkedIn, ou encore de décrocher au moins 1 entretien en présentiel par mois avec un recruteur.

 

Être dans l’action

Planifier les étapes de votre recherche et vous fixer des objectifs à court terme, cela vous permet d’être constamment dans l’action et de garder confiance en vous. Vous travaillez à l’aboutissement et au succès de votre projet : décrocher un emploi.

Si vous ne faites que consulter les offres et y répondre sans but ni objectif précis, vous risquez de vous démoraliser. En revanche, cocher les objectifs et barrer les tâches les unes après les autres vous permet d’avancer sereinement. Vous pouvez par exemple effectuer des candidatures spontanées.

L’action nous permet de nous rendre compte de nos capacités et d’agir directement sur notre destin. Ainsi, vous garder le contrôle sur votre avenir et comme vous maîtrisez la situation, vous avez confiance en vous !

 

Rester optimiste

Soyez convaincus de votre valeur ajoutée. C’est en étant convaincu soi-même que l’on convainc les autres.

« L’optimisme est un élan, une force vitale qui nous pousse à aller de l’avant, à conquérir, à obtenir » (https://www.liguedesoptimistes.fr/). Lorsque l’on vit une réalité difficile, cultiver l’optimisme permet de garder le cap. Cela permet de créer un cercle vertueux.

 

10 Conseils pour garder confiance pendant sa recherche d

 

Se changer les idées

Vous ne devez en aucun cas passer tout votre temps libre à rechercher un emploi. Cela serait une grosse erreur.

Lorsque vous planifiez vos tâches, pensez à établir un planning. Cela vous permettra de ne pas tomber dans l’excès et de passer l’intégralité de vos journées ou soirées, en fonction de votre statut, à chercher un job.

Vous n’avez pas à culpabiliser parce que vous êtes allé déjeuner avec un collègue de travail. Au contraire, pensez à prévoir des pauses. Plus vous serez organisé, moins vous culpabiliserez, et plus vous mettrez toutes les chances de votre côté. Il ne faut pas passer l'intégralité de votre temps libre à rechercher un travail. 

 

Pratiquer un sport

Mens sana in corpore sano : « Un esprit sain dans un corps sain. » Tout comme il est important de se changer les idées, il est essentiel de pratiquer un sport. Cela vous permettra notamment d’évacuer votre stress et de garder votre motivation.

 

Garder une vie sociale

Il est primordial de bien s’entourer durant votre période de recherche d’emploi. Notamment pour éviter de vous sentir trop isolé du reste du monde. Cela vous permet de vous changer les idées et de vous sentir comme « appartenant à un groupe » si vous n'avez pas déjà un job.

Profitez-en aussi pour agrandir votre réseau professionnel, participer aux salons et conférences.  

 

Vous concentrer sur vos succès

Chaque petit objectif atteint correspond à un succès. Faites régulièrement le point sur les tâches que vous avez accomplies, les objectifs que vous avez réalisés.

Vous ne restez pas les bras croisés en attendant qu’un job vous tombe du ciel. Même si cela prend du temps, chaque jour vous avancez un peu plus. Vous avez décroché un entretien ? C’est un pas de plus vers la réussite.

Vous avez été formé à une nouvelle compétence ? C’est également un pas de plus. Reconnaissez vos petits succès, cela vous permettra de rester motivé et ainsi de garder confiance en vous !

Si vous suivez nos conseils, alors vous n’aurez aucun mal à garder une bonne confiance en vous et traverserez l’épreuve de la recherche d’emploi sans trop de difficultés.

Pensez à visiter notre jobboard pour découvrir de nouvelles offres d'emploi. Contactez des spécialistes pour en savoir plus sur les formations et les solutions de financement qui s’offrent à vous. Ils répondront à toutes vos questions et vous accompagneront tout au long de votre projet. Bonne chance !

 

 

Partager cet article
Cpf final 4
Publicité
Map jobibou

Plus de 20 300 offres d'emploi !