3 qualités/3 défauts : comment répondre de façon constructive

Par Marie le 07 mai 2019

Profil professionnel Competences Competences-generalistes Entretien d'embauche
Partager cet article

Combien de fois vous a-t-on parlé de ces fameuses questions en école ou à la fac, combien d’amis sont-ils passés par là, combien de nuits avez-vous passé sans dormir avant un entretien d’embauche car vous ne vous trouviez aucun défaut (ou aucune qualité !) ? Ah la fameuse question des 3 qualités et des 3 défauts ! Redoutée de tous les futurs employés, et pourtant tellement aimée des recruteurs. Alors, pourquoi cette question existe-t-elle et comment y répondre de façon simple et constructive ? Voici des pistes pour que la torture la plus célèbre du recrutement à la française devienne votre meilleure alliée.

Pourquoi les recruteurs posent-ils cette question ?

Oui, cette question est déstabilisante, et oui, les recruteurs le savent. Mais ne vous laissez pas envahir par vos émotions, car si cette question a du succès, il y a de bonnes raisons. Les recruteurs aiment cette question car les réponses lui permettent de mieux vous connaitre et de voir si vous êtes en phase avec le poste proposé, avec l’équipe, avec l’esprit de l’entreprise. C’est une bonne façon pour eux de saisir qui vous êtes, de savoir si vous êtes conscient de vos valeurs, si vous avez du recul sur vous-même, et si vous êtes sincère. C’est peut-être aussi une façon de se rendre compte si vous sortez du lot, ou si vous allez tomber dans les réponses langue de bois et les défauts qui n’en sont pas vraiment !

3 qualités/3 défauts : comment répondre de façon constructive
Source image : Tim Gouw pour Unsplash.com

Les réponses à éviter

On vient de le voir, mieux vaut éviter les réponses langue de bois. En effet, 90 % des gens qui passent un entretien transforment des qualités en défaut, « je suis perfectionniste », et la plupart d’entre eux ont pour qualité d’être « dynamique ». Ces réponses, entendues 1001 fois, ont tendance à exaspérer les recruteurs et sont donc à bannir une bonne fois pour toutes. De même, inutile d’inventer des qualités qui ne sont pas vraiment les vôtres, ou de donner 3 défauts juste pour vous débarrasser de la question. Il est aussi fortement déconseillé de parler de défauts trop graves, qui pourraient choquer votre interlocuteur, et totalement vous desservir. Exemple, ne soyez pas :

  • Dépressif

  • Agressif

  • Pas fiable

  • Egocentrique

  • Menteur

Enfin, ne tentez pas de vous en sortir en prétendant n’avoir aucun défaut ! Malheureusement, tout le monde en a et le recruteur ne trouvera cela ni drôle ni honnête. Afin de sortir du lot, préférez préparer cette question en amont, et donner des réponses fouillées, sincères et intéressantes pour le recruteur.

Comment se préparer à la question

Faites une introspection

Il n’est pas forcément aisé de se décrire soi-même de manière objective. Mais avec un peu d’introspection, vous verrez que vous êtes quand même bien placé pour vous cerner, et pour parler de vous. Qui plus est, l’exercice peut s’avérer très enrichissant, et vous aider dans votre vie professionnelle aussi bien que personnelle. Pour cela, nous vous invitons à vous poser les bonnes questions :

  • Quelles sont mes valeurs ?

  • Quelles sont mes forces ?

  • Quelles sont mes motivations dans la vie professionnelle ?

  • Quelles sont mes aptitudes ?

  • Comment suis-je en équipe ?

  • En quoi suis-je différent(e) ?

  • Qu’est-ce que j’aime faire

  • Qu’est-ce que je déteste faire ?

  • Qu’est-ce que j’aimerais changer dans ma façon de fonctionner ?

Vous pouvez également vous préparer en ligne aux tests de personnalités préférés des recruteurs. Cela vous donnera une bonne idée de votre type de personnalité aux yeux d’un employeur, et vous permettra de découvrir quelques adjectifs qui vous correspondent.

3 qualités/3 défauts : comment répondre de façon constructive
Source image : penser-et-agir.fr

Demandez à vos proches

En complément d’une bonne introspection, la meilleure façon de se connaître est également de demander à son entourage : parents, amis, anciens et actuels collègues...etc. Bien sûr, vos proches auront tendance à se focaliser sur vos qualités, afin de ne pas vous blesser, et pour ne pas vous saper le moral à la veille d’un entretien d’embauche ! Alors s’ils ne se sentent pas à l’aise avec l’idée de parler de vos défauts, pourquoi ne pas préparer un questionnaire anonyme avec les questions suivantes ?

  • Comment me définirais-tu en tant que personne ?

  • Comment me définirais-tu en tant que professionnel(le) ?

  • Quelles sont mes forces ?

  • Quelles sont mes faiblesses ?

  • Selon toi, en quoi suis-je qualifié(e) pour le poste à pourvoir ?

  • Comment suis-je en groupe ?

Une fois leurs réponses obtenues, comparez-les entre elles et avec vos propres réponses. Vous aurez ainsi une bonne idée de la personne que vous pensez être et de celle que vous présentez au monde. Il devrait en ressortir des traits de caractères prépondérants qui vous aideront à répondre au recruteur.

Répondre à la question

A la question, « Donnez-moi 3 qualités et 3 défauts », il existe bien évidemment plusieurs façons de répondre. Il n'y a pas, en effet, de recette toute faite pour réussir un entretien d’embauche, et votre bon sens devra vous guider dans votre façon d’appréhender ce moment de la conversation. Et rappelez-vous que, presque plus que le fond, c’est la forme, la façon plus ou moins subtile dont vous allez vous raconter, qui a de l’importance !

La réponse brute

Si vous venez de passer deux heures d’entretiens, avec moult détails et anecdotes sur vous-même et votre vie professionnelle, cette question viendra peut-être à la fin, comme un récapitulatif de tout ce qui se vient de se dire. Auquel cas, vous pourrez donner 3 qualités et 3 défauts de façon brute. A priori, si le recruteur vous a écouté, il n’y verra que du bon sens et la confirmation de tout ce que vous venez de raconter.

Racontez-vous

Lorsque vous répondrez à cette question fatidique, n’hésitez pas à préférer le « je » au « les gens disent que je suis », « mes amis pensent que » … etc.  En utilisant la première personne, vous assumez qui vous êtes et vous montrez que vous vous connaissez bien. Qui plus est, vous préférerez vous racontez plutôt que de citer 3 qualités et 3 défauts sans contexte. Dites « J’aime faire ceci, d’ailleurs par le passé... », ou encore « je procède de telle façon car... », ou bien « je n’aime pas faire cela et ce n’est pas comme ça que je suis le plus efficace » … etc. En formulant des phrases, vous avez l’opportunité d’argumenter la qualité ou le défaut, et de montrer comment vous en tirer parti, ou comment vous travaillez dessus.

Adaptez les réponses au contexte

Faites preuve de bon sens et répondez à cette question en ancrant la réponse dans le contexte du poste. Les qualités doivent correspondre à ce qu’on attend de vous lors de votre mission, de même que les défauts ne doivent pas être en totale contradiction avec la fiche de poste. Inutile de mentionner votre superbe esprit d’équipe si vous allez travailler seul(e). De même, évitez de parler de votre difficulté à gérer le stress si vous briguez un poste à hautes responsabilités. En revanche, vous pourrez évoquer votre difficulté à prendre le lead si vous postulez pour un poste purement opérationnel.

Echappez à la question

Décidément, vous n’avez pas envie d’affronter la question ? Pour l’éluder, une seule solution : prendre les devants. Parlez de vos qualités et de vos défauts avant même qu’on vous l’ait demandé. Racontez votre parcours, décrivez vos expériences en expliquant ce que vous avez aimé faire, ce qui au contraire vous a moins plu. En formulant clairement, en détaillant vos aboutissements, vos réussites et vos échecs, vous donnerez matière au recruteur qui saura y déceler vos qualités et vos défauts.

Faites preuve de bon sens

Tout au long de l’entretien, le recruteur vous observe, vous écoute et apprend à vous connaître. Il est donc important de bien réfléchir aux qualités et aux défauts que vous allez mentionner. Ne mentez pas et faites, une fois de plus, preuve de bon sens. Si vous vous vendez comme quelqu’un de gai et dynamique, présentez-vous de façon gaie et dynamique. De même, si vous prétendez être un leader, n’apparaissez pas comme quelqu’un de timide et renfrogné.

Liste de qualités/défauts

Pour vous aider et vous donner quelques idées, nous avons sélectionné quelques adjectifs dans lesquels il vous sera possible de piocher. Bien sûr, nous vous recommandons de ne pas choisir des qualités et des défauts au hasard dans la liste, mais de voir ce qui vous correspond, de les noter, et de les argumenter ensuite. Voire de les adapter en empruntant un mot semblable mais encore plus proche de votre personnalité.

Liste de qualités

  • aimable

  • prévenant

  • à l'écoute

  • convaincant

  • expérimenté

  • fiable

  • persévérant

  • prévoyant

  • rigoureux

  • efficace

  • intègre

  • ouvert

  • enthousiaste

  • prévoyant

  • réfléchi

3 qualités/3 défauts : comment répondre de façon constructive
Source image : languagelearningbase.com

Liste de défauts

N’oubliez pas que si certains défauts sont indéfendables, d’autres, en revanche, peuvent être présentés sous un angle acceptable. Voici quelques exemples :

  • Abrupt – j’ai tendance à dire les choses comme je les pense, sans langue de bois

  • Autoritaire – j’aime prendre le lead sur les projets

  • Timide – j’ai besoin d’un peu de temps pour construire des relations avec mes collègues

  • Désorganisé – j’ai besoin d’outils pour organiser mon temps et ma journée, je dois impérativement faire des listes

  • Proscratinateur – j’ai besoin de deadlines

  • Pessimiste – je ne prends pas de risques inutiles

  • Fort caractère - je ne me laisse pas démonter, ni abattre, facilement

  • Ambitieux - j'ai envie d'aller loin et je vais bien bosser

Avant de vous lancer le jour J, n'éhsitez pas à vous entraîner, afin de ne pas vous laisser prendre au dépourvu. Et rappelez-vous que cette question n'est pas un piège, mais une vraie perche tendue pour aider votre interlocuteur à mieux vous connaître et pour lui permettre de vous envisager, ou non, pour le poste. L'important, pour le recruteur, est que vous restiez vous-même, avec vos qualités et vos défauts. C'est vous, pour ce que vous êtes, que l'entreprise va embaucher. Soyez donc serein, honnête, et collez à la fiche de poste. 

 

Partager cet article
Cpf final 4
Publicité
Map jobibou

Plus de 20 800 offres d'emploi !