Tous nos conseils pour améliorer l’expérience candidat et votre marque employeur

Par Clément le 4 septembre 2019

Entretien d'embauche Bonnes pratiques Recherche d'emploi Annonces d'emploi Site d’emploi
Partager cet article

L’expérience candidat fait partie des paramètres qui constituent la marque employeur. Elle inclut le ressenti et le vécu des candidats qui postulent dans une entreprise, à chaque étape du processus de recrutement, que celui-ci aboutisse ou non. Soigner l’expérience candidat a donc une influence positive sur l’image d’une marque et peut amener une entreprise à faire partie de celles que l’on veut absolument rejoindre. À l’heure où certains profils sont difficiles à recruter, améliorer votre expérience candidat peut faire la différence

Soignez votre marque employeur…

Aujourd’hui, les entreprises se préoccupent  de plus en plus de l’image qu’elles renvoient, aussi bien auprès de leurs clients que de leurs futurs collaborateurs. Dans une étude menée en 2018 par PathMotion, 69% des entreprises considèrent l’expérience candidat comme un sujet “très important” ou “crucial”.

La marque employeur est l’image que renvoie l’entreprise auprès des salariés et des candidats potentiels. Elle est parfois confondue avec la marque entreprise qui concerne seulement les clients et les prospects. Bien évidemment, pour que l’image de l’entreprise soit cohérente, la marque employeur et la marque entreprise doivent être alignées. Toutefois, de nombreuses entreprises renommées souffrent aujourd’hui d’une mauvaise image en termes de ressources humaines.

Soigner sa marque employeur vous permet ainsi d’être attractif sur le marché de l’emploi, de susciter l’intérêt des meilleurs profils mais aussi d’inciter vos employés à s’investir et à rester longtemps dans votre entreprise. C’est donc votre meilleur atout pour séduire des profils rares à l’heure où le salaire n’est plus le seul critère de choix pour les personnes en recherche de poste ou d’évolution de carrière.

… pour favoriser l’expérience candidat

Une entreprise qui place l’expérience candidat au cœur de sa stratégie de recrutement permet aux futurs collaborateurs de disposer de toutes les informations utiles dans le cadre de leur candidature. Cette démarche est bénéfique dans le temps puisqu’elle peut participer à une stratégie d’inbound recruiting. À l’instar des stratégies d’inbound marketing, communiquer sur l’expérience collaborateur, l’expérience candidat, les valeurs de l’entreprise ou encore les relations externes sont un excellent moyen d’attirer les candidats sans avoir à poster d’offre d’emploi. L’impact en termes d’image est donc réel et représente un avantage concurrentiel non négligeable à l’ère digitale. En effet, les candidats n’hésitent pas à partager leur expérience de recrutement sur les réseaux sociaux pour raconter leur parcours et l’expérience vécue.

Selon une étude menée en 2015 par Talent Broad, 62% des candidats qui communiquent sur l’expérience de recrutement positive encouragent d’autres membres de leur réseau à postuler dans l’entreprise. À l’inverse, si l’expérience candidat s’avère décevante, ils sont 28% à conseiller à leur entourage professionnel de ne pas postuler.

Une expérience candidat positive a donc un véritable impact sur l’image de l’entreprise et peut faciliter le sourcing de candidats.


Source image : Parlons RH

Comment améliorer l’expérience candidat ?

1 - Modernisez votre processus de recrutement

Les processus de recrutement se déroulent trop souvent de manière classique : une pré-sélection de CV et un entretien avec le responsable des ressources humaines et le manager. Il est difficile dans ces conditions de juger des compétences réelles du candidat ou de l’aider à se projeter dans l’entreprise.

Toutefois, certaines entreprises innovent et mettent en place des exercices de mises en situation incluant des éléments de gamification. Cela donne la possibilité au candidat de montrer ses compétences plutôt que de se justifier, sachant que de nombreuses personnes ne sont pas forcément à l’aise au cours d’un entretien. C’est aussi une nouvelle approche qui permet au potentiel employeur de tester le futur collaborateur de manière concrète.

Pour les postes à vocation commerciale, il est également possible de mettre en place des jeux de rôle pour voir l’attitude du candidat en situation de négociation ou de prospection. 

2 - Optimisez votre site web

Le premier contact d’un candidat avec une entreprise est le site web. Pour favoriser l’expérience candidat, il doit donc être moderne et fonctionnel.

Avec l’usage du mobile et la montée en puissance du m-recrutement, il est indispensable de disposer d’un site web responsive, voire d’une application mobile dédiée au recrutement. Les candidats s’attendent aujourd’hui à ce que les sites s’adaptent à leur smartphone et réagissent de la même façon sur tous les types de support. Encore aujourd’hui, de nombreux sites ne fonctionnent pas correctement sur smartphone, ce qui peut être un véritable frein à la prise de contact ou aux candidatures spontanées.

Si votre site web est responsive, il doit également être simple à utiliser. Le dépôt de candidature doit pouvoir s’effectuer en quelques clics. Il faut donc simplifier au maximum le formulaire de contact et surtout offrir la possibilité de faire un dépôt de candidature sans CV. Ces deux options permettront ainsi d’augmenter le taux de conversion de votre page ou de votre site de candidature.


Source image : InVision

3 - Mettez en place une stratégie de marketing de contenu

Si vous souhaitez susciter l’intérêt de candidats potentiels, vous pouvez mettre en place un blog qui vous aidera non seulement à être mieux référencé mais pourra aussi améliorer l’expérience candidat. En publiant des articles de façon régulière centrés sur les candidats, vous serez davantage visible sur le web.

Vous pouvez également solliciter vos collaborateurs pour qu’ils fassent un retour d’expérience, parlent de leur métier ou détaillent les conditions de travail au sein de votre entreprise.

4 - Construisez une CVthèque

Plutôt que d’attendre l’arrivée de CV qualifiés au moment de la sortie de l’offre d’emploi, vous devez construire votre CVthèque de façon progressive. Cette méthode vous permet de disposer d’une base de données riche et de rester connecté aux différents candidats.

Vous pouvez placer des call-to-action sur vos articles de blog pour inciter les visiteurs à déposer un CV en prévision de publications d’offres d’emploi. Ces candidats passifs seront par la suite attentifs à vos prises de parole concernant une campagne de recrutement ou les conditions de travail dans votre entreprise. 

5 - Faites du candidate nurturing

Vous devez considérer chaque candidat comme un prospect. Cela signifie qu’une fois leur candidature déposée, il faut maintenir le contact avec eux en envoyant des notifications régulières via les réseaux sociaux ou encore en utilisant une newsletter. Vous pouvez construire ces notifications grâce à des process de marketing automation et ainsi rester en contact avec les candidats passifs. Ces derniers ont manifesté un intérêt pour votre entreprise alors qu’ils sont peut-être déjà en poste. C’est cet intérêt qu’il faut maintenir pour pouvoir les attirer au moment opportun, surtout s’ils présentent un profil et des compétences rares sur le marché.

6 - Testez vos différentes pages

Les stratégies d’inbound marketing attirent les leads sur des landing pages afin d’optimiser les taux de conversion. Il en va de même pour le recrutement et l’amélioration de l’expérience candidat. Grâce à l’A/B testing, vous pouvez grandement améliorer l’UX de vos pages carrières et recrutement en déterminant ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas : intitulé des annonces, mise en page, formulaires de contact, couleurs ou encore call-to-action.


Source image : Leadnovation

7 - Cadrez les délais de réponse ou de non réponse

L’un des reproches souvent exprimés par les candidats à l’encontre des entreprises est le manque de réponse suite à leur candidature. De nombreuses entreprises ne précisent pas les délais de réponse après lesquels elles ne donneront pas suite à la candidature ou ne prennent pas le temps de répondre à chaque candidat.

Ce processus peut être facilement automatisé et même une réponse automatique permet au candidat de ne pas rester indéfiniment en position d’attente. N’oubliez pas que pour la personne qui envoie son CV, l’envie de rejoindre votre entreprise est forte. Les candidats savent bien qu’ils sont en concurrence avec des centaines d’autres personnes et que chaque réponse ne peut pas être personnalisée. En revanche, il est important pour eux de recevoir un mail-type contenant des remerciements et expliquant sous quels délais une réponse sera apportée.

Vous devez informer les candidats à chaque étape de recrutement de la suite donnée à sa candidature. En revanche, plus vous avancez dans les entretiens plus la réponse doit être personnalisée. Pour avoir une bonne expérience-candidat, ils doivent avoir une vision claire de votre processus de recrutement.

8 - Prenez le temps d’expliquer une décision négative

Avec le nombre d’entretiens que vous allez faire passer, il y aura forcément des candidats déçus. En cas de réponse négative, vous devez donner une explication au candidat afin de bien terminer le processus de recrutement.

Apporter une explication permet au candidat de pouvoir se remettre en question pour de futurs entretiens et d’améliorer sa candidature pour un poste similaire dans une autre entreprise… ou en cas de nouvelle ouverture de poste dans la vôtre.

De votre côté, vous montrerez de la considération pour les candidats que vous recevrez et donnerez l’image d’une entreprise attentive et bienveillante. Gardez toujours à l’esprit que si un candidat ne convient pas pour un poste précis, il peut en revanche être la personne appropriée pour un autre poste dans votre entreprise. Il est donc très important de finir sur une note positive.

9 - Prenez soin de vos collaborateurs

Les meilleurs ambassadeurs d’une entreprise sont ses salariés car ce sont eux qui véhiculent son image de façon positive ou négative, d’autant plus depuis l’émergence des réseaux sociaux. Ce point a tendance à être oublié par les entreprises. Or, avant de vouloir soigner l’expérience candidat, il faut s’occuper de l’expérience collaborateurs.

Des salariés insatisfaits de leur situation ou ne se sentant pas considérés et impliqués dans le projet de votre entreprise sont susceptibles de quitter la société et de rejoindre la concurrence, étant donné qu’ils ont déjà une expérience dans votre domaine.

Enfin, il faut faire attention à ce qu’il n’y ait pas un décalage entre l’image que vous souhaitez donner et les pratiques en interne au risque de voir le capital sympathie de votre entreprise se dégrader.

L’expérience candidat s’imprègne donc fortement de la culture d’entreprise et tous les paramètres internes et externes doivent être pris en compte. Si vos collaborateurs prennent plaisir à évoluer au sein de votre structure, vous donnerez une bonne image et des profils recherchés sur le marché n’hésiteront alors pas à vous solliciter.

Partager cet article

A la recherche d'un job dans le Marketing, la Relation Client et le Digital ?

Guide cpf
Publicité
Map jobibou

Plus de 228 000 offres d'emploi !