Bilingue, multilingue : quel impact sur votre CV ?

Par Valentine le 25 mai 2021

Soft skills Competences Competences-generalistes Candidatures Recherche d'emploi
Partager cet article

Les Français seraient mauvais en langues étrangères… Loin de nous les raccourcis et les préjugés ! Cependant, les études sont édifiantes à ce propos. À l’échelle européenne, la France se place en 25ᵉ position sur 32 en termes de niveau de compétences en anglais. Pourtant, les recruteurs français ne dérogent pas à la règle et ils sont constamment en recherche de collaborateurs qualifiés à l’aise avec l’emploi de langues étrangères. D’ailleurs, être bilingue ou multilingue augmente considérablement vos chances de décrocher l’emploi de vos rêves. Alors comment mettre en valeurs ces compétences ? Quelles sont les langues les plus recherchées ? Comment se remettre à niveau ? On répond à toutes vos questions dans cet article ;) 

 

Les langues les plus recherchées par les recruteurs

Anglais, allemand, espagnol, en tête de liste 

Dans le contexte français, et plus largement européen, voire mondial, c’est dans surprise que l’anglais s’impose comme la langue numéro 1 à maîtriser pour les recruteurs. Et ce depuis plusieurs années. En 2016, une étude menée par la plateforme de recherche d’emploi, Joblift, a montré que 14% des offres totales publiées exigeaient un niveau d’anglais « correct » à « bilingue ». Imposée depuis plusieurs décennies comme la langue du commerce international, la maîtrise de l’anglais est presque indispensable. En effet, même si cela n’est pas explicitement demandé dans une offre d’emploi, n’oubliez pas que la maîtrise de l’anglais est souvent perçue comme une compétence de base, permettant de faire la différence entre deux candidats aux profils similaires. 

Un peu moins prévisible, c’est l’allemand qui arrive en seconde position des langues les plus plébiscitées par les recruteurs français. En effet, le poids du commerce franco-allemand dans notre économie ne peut être négligé, tout comme la place de l’Allemagne comme un des pays les plus influents de l’Union européenne. 

En troisième position des langues les plus recherchées par les recruteurs français, on retrouve l’espagnol. L'Espagne étant un pays frontalier du nôtre et l’espagnol occupant une grande place dans les échanges internationaux, ce classement n’est que peu surprenant. Surtout pour les actifs se tournant vers les métiers de la diplomatie ou se positionnant sur le continent américain, par exemple. 

 

Les langues de plus en plus valorisées

Outre ces 3 langues particulièrement prisées, de « nouvelles » langues tendent à s’imposer comme des compétences de choix pour les recruteurs. Toujours selon l’étude de Joblift, certaines langues plus rares offrent de réels avantages sur le marché de l’emploi français. C’est notamment le cas des langues asiatiques qui ont le vent en poupe ! Et plus particulièrement le chinois et le japonais qui augmentent de près de 4% dans le classement chaque mois.

Aussi, plus proches de la nôtre, certaines langues du continent européen émergent sur le marché de l’emploi français. C’est le cas du russe et du portugais, de plus en plus demandées. En effet, les poste à pourvoir faisant mention de la maîtrise de ces langues augmentent respectivement de 3,4% et de 2,5% chaque mois.

Attention cependant, la maîtrise de telle ou telle langue n’est pas exigée dans tous les domaines, chacun demandant des compétences linguistiques qui lui sont propres. L’infographie disponible via ce lien illustre parfaitement ces tendances en fonction des domaines d’activité. 

 

Un coup de boost dans votre parcours pro 

On y apprend notamment que, selon votre projet professionnel, la maîtrise du mandarin ou du japonais peut être un atout indispensable dans votre parcours. C’est le cas si vous ou votre entreprise êtes spécialisé dans le luxe par exemple, ou souhaitez vous développer sur le continent asiatique. De même, savoir parler l’arabe ou le coréen peut vous ouvrir des postes à l’international et montrer votre originalité aux recruteurs ! D’ailleurs, l’arabe étant l’une des langues les plus parlées au monde, le parler pourrait vous ouvrir de nombreuses portes au Moyen-Orient ou en Afrique. 

En bref, peu importe votre vision professionnelle au long-court, il existe une langue permettant de vous démarquer des autres candidats et de donner un coup de fouet à votre carrière. Alors n’hésitez pas à vous renseigner sur les langues les plus valorisées en fonction de vos perspectives d’évolution ;) 

 

La maîtrise des langues étrangères : un atout peu importe votre situation 

Comme nous venons de le voir, parler une ou plusieurs langues étrangères est un avantage certain dans votre parcours professionnel. D’ailleurs, à chacune des situations auxquelles vous pouvez être confronté dans votre carrière, être bilingue ou multilingue répond à des besoins spécifiques. On fait le point.

 

Dans la quête de votre premier emploi

Pour les jeunes diplômés, la recherche de son premier emploi peut s’avérer plus compliqué qu’il n’y paraît. Et pour cause, le manque d’expériences professionnelles sur un marché de l’emploi tendu n’est pas toujours bien reçu par les recruteurs. Mais il est possible de contrebalancer le manque d’expérience grâce à certaines compétences spécifiques. Ainsi, le bilinguisme ou la maîtrise de langues plus rares peuvent être tournés à votre avantage dans le processus de recherche d’emploi  

 

Dans le cadre de votre évolution professionnelle 

De plus en plus d’actifs français ont envie d’évoluer professionnellement, voire envisagent carrément une reconversion. Et la tendance est en proie à l’augmentation depuis la crise économique et sociale que nous traversons. Menée du 19 au 25 juin 2020, une enquête conjointe de VISIPLUS Academy et BVA interroge sur les pratiques françaises en matière de reconversion professionnelle.

Dans cette enquête, on apprend que près de la moitié (48%) des personnes interrogées a déjà envisagé, initié ou réalisé une reconversion professionnelle. Cette reconversion peut concerner un changement de voie, mais aussi la volonté de mettre un coup de boost à sa carrière en gravissant les échelons. Et là encore, la maîtrise d’une ou plusieurs langues étrangères est un atout non négligeable ! Pour certains postes à responsabilité, dans le cadre d’une expatriation à l’étranger ou dans certains secteurs comme le tourisme, l’hôtellerie ou la communication, le bilinguisme et surtout la maîtrise de l’anglais sont des prérequis indispensables ! En effet, si l’anglais est de plus en plus demandé par les recruteurs, il permet en milieu de carrière un changement plus aisé, que ce soit pour changer de secteur ou de service, mais aussi pour atteindre un niveau hiérarchique plus élevé dans votre organisation.

 

  48% Français ont déjà envisagé, initié ou réalisé une reconversion professionnelle

 

Dans la négociation d’une augmentation de salaire 

Au-delà de votre recherche d’emploi ou de vos perspectives d’évolution, le multilinguisme joue également sur votre fiche de paie ! En effet, une étude menée par Azduna en 2017 a montré que « les offres d’emploi requérant la maîtrise d’une langue étrangère affichent un salaire 15% supérieur à la moyenne nationale des salaires bruts proposés sur le site ». Un argument non négligeable donc, si vous souhaitez de meilleurs revenus ou prétendez à des postes à responsabilité ;)

 

Les avantages humains du multilinguisme 

Outre l’atout que peut présenter le multilinguisme sur votre CV et sur votre fiche de paie, savoir parler dans une ou plusieurs langues étrangères s’intègre dans vos soft skills. De quoi séduire les recruteurs…En effet, la maîtrise des langues étrangères en apprend autant sur vos capacités d’apprentissage que sur votre emploi de la langue en elle-même. En plus de vos bonnes capacités d’apprentissage, vous témoignez d’une bonne adaptabilité et d’une certaine ouverture d’esprit, soft skills souvent valorisés dans le processus de recrutement. 

En parlant le japonais ou l’arabe, par exemple, vous aurez une meilleure visibilité sur les attentes de vos clients puisque vous aurez une bonne compréhension des spécificités culturelles. 

Si l’intérêt des langues étrangères dans sa vie professionnelle n’est plus à démontrer, il faut aussi savoir qu’elles ont des effets positifs sur votre développement cognitif et cérébral. En effet, le bilinguisme/multilinguisme permet l’amélioration du cérébral à tel point que les personnes parlant plusieurs langues auraient une souplesse cognitive supérieure à celles unilingues. Ainsi, apprendre une nouvelle langue augmenterait vos facultés intellectuelles et créatives ainsi que votre confiance en vous ! Quelles que soient vos ambitions professionnelles donc, parler plusieurs langues sera un avantage certain au long de votre vie :)

 

Parler plusieurs langues : un tremplin vers l’emploi 

Nous avons vu que la maîtrise de langues étrangères est un atout dans votre parcours professionnel, et plus encore dans le cadre d’une recherche d’emploi. Mais, pour cela, encore faut-il savoir mettre en valeur vos compétences pour séduire les recruteurs ! Voici la marche à suivre. 

 

Apprendre les bases de l'anglais Commercial

Nul besoin d'être un génie de la littérature anglaise pour échanger avec des professionnels dans la langue de Shakespeare ! Cependant, certaines bases de grammaire et la connaissance d'un vocabulaire bien spécifique sont indispensables. Converser à l'oral et à l'écrit avec des partenaires commerciaux ne s'improvise pas, et des formations en anglais commercial existent pour vous permettre de maîtriser le jargon nécessaire sans pour autant vous embarrasser d'autres notions superflues à un contexte strictement business. Une bonne idée pour concentrer ses efforts sur l'essentiel et monter en compétences efficacement !

 

Faire évaluer son niveau en anglais et le retranscrire sur son CV

Le TOEIC est le test le plus adapté pour faire valider ses compétences en anglais dans un cadre business.

 

Nous n’avons pas tous eu l’opportunité de grandir dans une famille multilingue ou de développer complètement notre maîtrise des langues à l’école. Alors, pour connaître votre niveau et le retranscrire sur votre CV afin qu’il soit lisible par les recruteurs, n’hésitez pas à faire évaluer votre niveau

Il existe des tests de langues reconnus par une majorité de recruteurs et qu'ils repèrent immédiatement sur le CV. Si vous avez passé le TOEIC (Test of English for international Communication), n'oubliez pas d'indiquer votre score et de joindre la grille d'interprétation des résultats. Il s'agit du test le plus adapté pour faire valider ses compétences en anglais dans un cadre business.

Autre test ultra connu, le TOEFL (Test of English as a foreign language) est le passeport indispensable pour pouvoir s'inscrire dans les prestigieuses formations anglaises ou américaines. Il est toujours prisé des entreprises qui apprécieront de trouver le nombre de points que vous avez obtenu à la rubrique « Langues » du CV, à condition que ces résultats datent de moins de 2 ans. La Chambre de commerce franco-britannique délivre également un diplôme d'anglais des affaires apprécié des entreprises.

 

Se remettre à niveau pour passer un test d'anglais

Si les résultats de votre test ne correspondent pas aux attentes de l’entreprise dans laquelle vous souhaitez postuler, pas de panique ! Il n’y a pas d’âge pour apprendre, surtout lorsqu’il s’agit de langues étrangères. De nombreuses formations existent, certaines d’entre-elles 100% digitales, pour permettre aux actifs français de se remettre à niveau pour passer les tests évoqués plus haut.  Le TOEIC, par exemple, est considéré comme l’examen de référence pour certifier officiellement vos compétences en langue anglaise et ce partout dans le monde. Cet examen ne s’improvise pas et demande une bonne préparation. C’est pourquoi une  formation vous permettra de vous entraîner efficacement au TOEIC pour le réussir et obtenir le meilleur score possible !

Alors prêts à vous lancer dans votre recherche d’emploi muni d’une maîtrise solide en langue(s) étrangère(s) ? 

Partager cet article
Cpf final 2
Publicité
Map jobibou

Plus de 33 100 offres d'emploi !