Cadres seniors : 5 conseils pour booster votre employabilité en 2019

Par Clément le 14 août 2018

Adaptabilite Experience-professionnelle Recrutement
Partager cet article

L’employabilité est la capacité de préserver son emploi ou d’en trouver un nouveau en adaptant ses compétences aux exigences du marché.

Le marché de l’emploi est en mouvement constant et il faut faire face à une forte concurrence, entre les personnes qui se réorientent et celles qui finissent leurs études et arrivent sur le marché du travail. Il est donc indispensable de savoir se remettre en question et d’évoluer en permanence pour répondre aux besoins du marché.

Nous vous proposons quelques conseils pour développer votre employabilité et améliorer vos perspectives professionnelles, que vous souhaitiez changer d’entreprise ou évoluer dans celle où vous êtes actuellement.
 

Déterminez vos points forts et vos points faibles

Pour rester au fait des attentes du marché, soyez attentifs aux retours de votre entourage professionnel sur vos forces et faiblesses et déterminez les compétences que vous devez mettre en avant sur votre CV ou lors d’un entretien d’embauche.

L’objectif est d’identifier les compétences nécessaires à l’accomplissement de votre objectif professionnel et d’avoir une vue d’ensemble de ce que vous savez et ne savez pas faire. Une fois que vous avez listé vos forces et faiblesses, identifiez les compétences clés qui sont transférables à d’autres entreprises ou d’autres secteurs. Ces compétences sont la meilleure preuve de votre capacité d’adaptation.

Cette démarche a plusieurs avantages : elle vous permet de bien vous connaître, de savoir comment vous vendre et elle influe de façon positive sur votre confiance en vous.
 

Formez-vous en continu

Une fois que vous avez déterminé vos points d’amélioration, vous pouvez améliorer ces compétences en suivant des formations. Il existe de nombreux moyens : séminaires, formations d’entreprises ou formations en ligne (MOOC, tutos sur YouTube, etc.).

L’idéal est d’effectuer une formation tous les deux ans. Vous pouvez voir directement avec votre supérieur hiérarchique ou lors de l’entretien annuel pour trouver une formation qui soit bénéfique pour vous et l’entreprise dans laquelle vous évoluez. Vous pouvez mettre à profit votre DIF  (Droit Individuel à la Formation) ou choisir une formation plus longue de type MBA si vous souhaitez évoluer à des postes plus stratégiques. Cette dernière option est de plus une excellente occasion de se constituer un réseau professionnel.

Se former régulièrement est un très bon moyen de rester au fait des attentes du marché, d’élargir ses perspectives professionnelles et de montrer à votre prochain employeur que vous êtes une personne déterminée et motivée. 

Se former grâce aux outils digitaux

Source image : Pixabay


Restez curieux

Une fois qu’on est installé à un poste ou dans une entreprise, on a tendance à se focaliser uniquement sur son travail quotidien. Bien entendu, cela vous permet de progresser dans votre domaine d’activité, de vous perfectionner et d’emmagasiner de l’expérience mais cela peut aussi, à terme, vous poser quelques difficultés à vous renouveler si vous souhaitez changer de poste ou de secteur d’activité. 

Il faut donc savoir prendre du recul et continuer de s’intéresser à d’autres compétences que vous pouvez acquérir ou à d’autres domaines d’activité susceptibles de vous intéresser en faisant de la veille ou en vous rendant à des événements. Si vous en avez la possibilité, essayez de changer de poste ou d’entreprise tous les 3 à 5 ans afin de montrer que vous êtes une personne qui s’adapte facilement et aime les challenges.


Variez les expériences grâce au bénévolat

S’impliquer dans une association, s’engager dans la vie du club de sport de ses enfants… autant d’actions qui vous permettent d’élargir vos compétences, d’apprendre au contact des autres et de donner de votre temps de façon bénévole. Vous pouvez adopter deux approches différentes. La première est d’apporter votre savoir-faire et le mettre à la disposition de l’organisme : travailler dans la communication ou mettre à profit vos talents de commercial pour chercher de nouveaux sponsors ou partenariats, etc. La seconde est de vous investir dans un poste qui n’est pas le vôtre dans votre vie professionnelle afin de développer de nouvelles compétences (apprendre la gestion ou le community management par exemple). Pour les recruteurs, voir une expérience dans le secteur associatif sur un CV est un vrai plus car cela montre que vous êtes déterminé, volontaire ou que vous avez des activités en dehors du travail. Pour vous, c’est un moyen de gagner de nouvelles compétences et d’enrichir votre réseau.


Cultivez vos réseaux sociaux

Aujourd’hui, la recherche d’emploi se passe sur les sites spécialisés et sur les réseaux sociaux. Autant dire que ne pas être présent sur un réseau professionnel comme LinkedIn est aujourd’hui un véritable handicap. Seulement, il ne suffit pas d’être inscrit pour être visible !

Tout d’abord, vous devez soigner votre présentation : mettre à jour de façon régulière votre profil en y ajoutant vos expériences, vos missions, vos formations et vos certifications. 

Ensuite, faites-vous un réseau professionnel en ajoutant des personnes croisées tout au long de votre carrière : clients, collègues, personnes rencontrées lors des salons ou congrès, etc. Si une entreprise vous intéresse et que vous aimeriez y travailler, alors n’hésitez pas à ajouter des salariés à votre liste de contacts, de préférences des personnes stratégiques : responsables de service, DRH, etc.

Utilisez LinkedIn pour développer votre réseau

Source image : Triggermovement

Adoptez une approche centrée sur le contenu, en partageant des articles de qualité sur votre domaine d’expertise ou sur les compétences que vous êtes en train de développer afin de montrer le fruit de votre travail de recherche. Vous pouvez même aller plus loin en créant vous-même le contenu via un blog ou des sites comme LinkedIn ou Medium.

Enfin, restez attentifs aux opportunités en configurant les alertes d’emploi ou en vous abonnant à des groupes.

En appliquant ces conseils, vous devriez non seulement être davantage visibles aux yeux des recruteurs mais aussi prendre confiance en vous et en vos compétences.

Partager cet article
Guide cpf
Publicité
Map jobibou

Plus de 30 300 offres d'emploi !