Candidature spontanée : comment se démarquer sans trop en faire ?

Par Valentine le 24 mars 2021

Recrutement Bonnes pratiques Candidatures Recherche d'emploi
Partager cet article

Pour trouver un job qui vous corresponde parfaitement, on vous a sûrement déjà conseillé la candidature spontanée. Et pour cause ! Elle permet non seulement de cibler une entreprise qui remplit tous vos critères et qui vous plaît vraiment, mais aussi de vous démarquer des autres candidats en montrant votre motivation. Pourtant, la candidature spontanée peut être plus ou moins bien reçue, en fonction de la façon dont vous l’amenez. Alors oui, la candidature spontanée peut vous ouvrir bien des portes, dès lors que vous en maîtrisez les subtilités ;) 

 

La candidature spontanée : un tremplin vers le poste de vos rêves

Que vous cherchiez depuis longtemps à intégrer une entreprise qui vous correspond ou que vous soyez fraîchement arrivé sur le marché des demandeurs d’emploi, vous avez déjà sûrement fait un constat. Il peut en effet exister un décalage entre vos espérances, vos attentes d’évolution professionnelle et le panel d’offres qui est proposé. 

Face à ce décalage, les personnes en situation de recherche d’emploi peuvent se retrouver démunis, dès lors que les offres disponibles ne recouvrent pas leur besoin d’épanouissement. Dès lors, la candidature spontanée apparaît comme un tremplin de choix puisqu’elle permet de cibler les entreprises qui œuvrent dans un domaine qui vous correspond, en proposant vos services à un poste dont vous maîtrisez les compétences. 

De plus, en période de crise où la situation du marché de l’emploi peut être tendue, la candidature spontanée permet au candidat de se démarquer des autres en flattant l’entreprise puisqu’il montre son envie de travailler en son sein. 

La concurrence lors d’une candidature spontanée est d’ailleurs bien moindre que dans le cadre d’un recrutement classique, puisqu’aucune offre d’emploi n’a été normalement encore publiée. Ainsi, certaines de vos « lacunes » (âge, manque d’expérience, situation personnelle) perdront de leur importance puisque vous ne serez pas comparé à une ribambelle d’autres candidats ;) 

Bien sûr, il n’existe aucune garantie que cette démarche porte ses fruits, et il se peut que l’entreprise que vous souhaitez intégrer ne cherche pas à agrandir son équipe pour le moment. Pourtant, la candidature spontanée n’est pas pour autant inutile puisqu’elle vous permet de semer l’information chez les recruteurs, qui pourraient retenir votre profil et pourquoi pas penser à vous lorsqu’un poste se libèrera ? Pas de panique donc, si votre demande n’aboutit pas immédiatement, il est fort probable que vous en récoltiez les bénéfices à moyen-long terme !

 

 

Comment procéder pour une candidature spontanée efficace ? 

Ça y est, votre choix est fait. Pour vous assurer de cibler les entreprises qui vous correspondent et vous démarquer des autres candidats, vous avez choisi la candidature spontanée. C’est une très bonne idée qui pourra porter ses fruits, dès lors qu’elle est bien réalisée. En effet, si l’effet de surprise peut jouer en votre faveur, il conviendra toutefois de soigner votre candidature pour laisser la meilleure impression aux potentiels recruteurs. Du travail de recherche en amont jusqu’au suivi de votre candidature, en passant par les modalités de rédaction, on vous donne tous nos conseils :)

 

Quand, qui, comment ? Un travail d’identification en amont

Premier conseil, qui peut paraître évident : ciblez uniquement les entreprises qui vous plaisent vraiment ! En effet, tout l’enjeu de la candidature spontanée se situe dans votre motivation à intégrer une équipe. Dès lors, si celle-ci vous plaît fortement, vous serez d’autant plus apte à trouver des arguments solides pour témoigner de votre motivation réelle. Pour trouver ces entreprises, il se peut que vous ayez déjà des sociétés en tête, car vous aimez leur état d’esprit, sinon il va falloir faire un travail de recherche préalable.

 

Ciblez votre destinataire

Pour identifier les entreprises que vous aimeriez intégrer, vous devrez dans un premier temps faire le point sur vos envies. Pour cela, vous pouvez commencer par faire une liste de questions, auxquelles vous tenterez de répondre succinctement. Par exemple : 

  • Dans quel type de secteur j’aimerais travailler ? Nouvelles technologies, e-commerce, design, communication, etc. ? 
  • Quel type de structure correspond le mieux à ma façon de travailler ? Start-up ? GAFA ? Une entreprise à taille humaine ? Une association ? 
  • Suis-je pus efficace en télétravail ou au bureau ? Suis-je à l’aise dans la relation clients ? 

Celles-ci sont des exemples, à vous de vous poser autant de questions nécessaires à affiner votre choix :) 

Une fois le secteur et le type d’entreprise identifiés, vous pouvez vous appuyer les services de Pôle Emploi, afin de cibler les entreprises qui correspondent à vos critères : 

  • la Bonne Boîte, pour trouver les entreprises qui vont probablement embaucher dans les 6 mois ;
  • la Bonne Alternance, qui reprend le même principe en se concentrant sur les entreprises susceptibles de recruter rapidement des alternants.

 

Pensez à votre timing 

Pour assurer au maximum la réussite de votre candidature, il est également important de faire attention à votre timing. Cela vous permettra non seulement de cibler un moment où l’entreprise est dans une période favorable à l’embauche, mais aussi de vous assurer que les recruteurs aient du temps à consacrer à votre dossier. 

Un bon timing prend également en compte le temps que vous avez vous-même à consacrer à vos candidatures et tout ce qu’elles impliquent : travail de recherche, de rédaction, potentiels entretiens, relances, etc.

À ce propos, certaines périodes sont donc plus propices que d’autres, il s’agit : 

  • le mois d’août. Avec les vacances d’été, vous avez du temps à consacrer à vos demandes. Quant aux recruteurs, ils reçoivent généralement moins de candidatures durant ce mois. Ils peuvent ainsi analyser la vôtre plus en profondeur  ; 
  • les mois de janvier et février, lorsque l’activité de la plupart des entreprises repart de plus belle ;
  • près des fêtes de fin d’année pour les secteurs qui connaissent une hausse d’activité durant cette période (dans la grande distribution, par exemple). 

Pensez aussi à surveiller l’activité des entreprises qui vous intéressent tout au long de l’année. Un gros contrat de signé ? Un appel d’offre remporté ? C’est le moment d’envoyer votre candidature spontanée ! A contrario, évitez de le faire en cas de baisse marquée du chiffre d'affaires ou de licenciements massifs...

 

Renseignez-vous sur l’entreprise

Pour vous assurer de répondre aux attentes des recruteurs, il est indispensable de vous renseigner sur le secteur d’activité et ses techniques de recrutement. Et ce avant même d’entreprendre la rédaction de votre candidature spontanée. Ce travail vous aidera à vous démarquer de vos concurrents et montrera votre motivation à travers vos connaissances du domaine que vous convoitez. 

 

 

Pour ce faire, vous pouvez commencer par consulter le site internet de l’entreprise recrutante. Le but de l’opération étant d’identifier les informations cruciales qui vous permettront de construire votre lettre de motivation. Ces informations doivent vous permettre de cerner les besoins de l’entreprise : les compétences attendues, ses valeurs, sa politique d’alternance, etc. De là, il sera beaucoup plus facile d’organiser vos idées et de retenir ce que vous voulez mettre en avant dans votre candidature. 

Vous pouvez également penser à consulter le profil LinkedIn des décideurs et de vos potentiels supérieurs hiérarchiques. En y découvrant ses centres d’intérêts ou ce qu’il partage sur les réseaux vous percevrez mieux leur personnalité. Ainsi, vous pourrez adapter votre ton et les expériences à valoriser pour les séduire à coup sûr ;)

Une fois les besoins et la culture de l'entreprise que vous convoitez cernés, vous devrez tout mettre en œuvre pour montrer que vous pourriez correspondre à leurs attentes. Ainsi, n'hésitez pas à mentionner les formations que vous auriez suivies dans votre CV ou dans votre lettre de motivation. Si par exemple, vous souhaitez intégrer l'entreprise en tant que Webdesigner ou encore directeur artistique, peut-être avez-vous suivi une formation pour vous perfectionner sur InDesign ? C'est le moment de vous démarquer ;) 

Si ce n'est pas encore le cas, pas de panique ! Vous avez de nombreuses formations à portée de main. Le plus ? Vous pouvez bien souvent mobiliser votre compte CPF, alors n'hésitez pas à demander conseil à nos conseillers experts en formation et financement. 

 

Bien rédiger sa candidature spontanée pour sortir du lot

Ça y est, vous avez mené à bien votre travail de recherche en amont. Vous avez identifié une ou quelques entreprises qui vous ont tapé dans l’œil, et vous vous apprêtez à rédiger votre candidature spontanée. Cependant, quelques questions persistent : quel support utiliser ? Quel ton adopter ? À qui envoyer ma candidature ? On vous dit tout. 

 

Un support adapté 

Comme pour toute candidature, il conviendra de ne pas négliger le choix du support, qui en dit long sur votre personnalité et sur votre façon de travailler. A l’heure du digital, il est vrai que la plupart des candidats optent pour l’envoi par e-mail de leur candidature. Et ce n’est pas forcément une mauvaise idée. En effet, l’e-mail comporte plusieurs avantages : il est rapide, il permet de rester concis, et de cibler facilement votre destinataire. Attention toutefois à respecter 2 règles pour vous assurer la bonne prise en compte de votre candidature : 

  • Rédigez un objet de mail court, convaincant et allant à l’essentiel. L’objectif étant de donner envie à votre destinataire d’ouvrir un e-mail d’un expéditeur inconnu
  • Si vous êtes encore en poste, évitez à tout prix d’utiliser votre adresse mail professionnelle et privilégiez votre adresse personnelle. À ce propos, un format simple du type « prénom.nom » est fortement recommandé.

Cela étant dit, si vous avez la chance de connaître quelqu’un dans l’entreprise, préférez une lettre de candidature spontanée « papier ». Demandez ensuite à votre contact de la remettre à son destinataire : une excellente façon de capter son attention ! 

 

Valoriser vos expériences et montrer votre motivation

Comme lorsque vous répondez à une offre d’emploi, vous devez envoyer votre CV, accompagné d’une lettre de motivation, afin d’expliquer pourquoi vous postuler et montrer à l’entreprise en quoi vous êtes la personne idéale pour le poste convoité. Pour cela, personnalisez au maximum votre candidature, surtout dans le cadre d’une candidature spontanée, car il vous faudra justifier votre choix ! Pour ce faire, il conviendra de mettre en valeur les missions et les compétences les plus pertinentes pour l’entreprise sur votre CV. 

En ce qui concerne votre lettre de motivation, vous pouvez la commencer en expliquant brièvement pourquoi vous postulez. Un des salariés vous a averti qu’un poste allait bientôt être créé et vous a recommandé de déposer votre candidature ? Vous avez été séduit par l’entreprise durant un salon professionnel ? Centrez ensuite votre lettre sur les besoins de l’entreprise : en vous basant sur vos missions et les résultats que vous avez déjà obtenus, démontrez en quoi vous pouvez lui être utile pour augmenter son chiffre d’affaires, conquérir de nouveaux marchés etc. Restez concis : dans l’idéal, votre lettre ne doit pas dépasser une page.

 

Le choix du destinataire 

Pour que votre candidature soit prise en compte, vous devez impérativement l’adresser à la bonne personne. Selon la taille de l’entreprise ciblée, le choix du destinataire peut varier : 

  • pour les plus petites structures, vous pouvez directement cibler le chef d’entreprise ;
  • pour les PME de 200 à 300 salariés, qui n’ont pas forcément de service recrutement, recherchez celui qui serait votre manager (ex. : Chef de projet digital, Directeur artistique, etc.) ;
  • enfin, pour les plus grandes structures, recherchez le Directeur ou la Directrice des Ressources Humaines.
    Bien souvent, vous trouverez le nom et les coordonnées de votre destinataire sur le site internet de l’entreprise choisie. Si ce n’est pas le cas, jetez un œil à LinkedIn ou Viadeo.

Il se peut également que vous connaissiez déjà une personne travaillant dans l’entreprise, n’hésitez pas à lui demander conseil. Une fois le destinataire identifié, vous pourrez même lui demander de lui remettre votre candidature en main propre. 

Ça y est, vous avez à votre disposition toutes les informations pour réussir au mieux votre candidature spontanée ! Bonne chance :) 

Partager cet article
Guide cpf
Publicité
Map jobibou

Plus de 7 500 offres d'emploi !