Confinement et distanciation sociale : les 7 astuces pour réussir ses entretiens à distance 

Par Valentine le 17 novembre 2020

Recrutement Entretien d'embauche Bonnes pratiques Recherche d'emploi Recrutement 2.0
Partager cet article

Comme tous les français, vous êtes confinés. Pourtant, vous êtes dans une phase active de votre recherche d’emploi et vous continuez à postuler régulièrement. Tout comme dans une procédure de recrutement classique, votre candidature débouchera probablement sur un entretien avant une quelconque prise de poste. Si le fond des entretiens ne change pas, la forme de ces derniers peut radicalement changer en cette période un peu particulière. En effet, il est fort probable que votre entretien se déroule à distance, en visioconférence ou par téléphone, donc. Alors quels sont les pièges à éviter ? Quelles astuces mobiliser pour vous assurer la réussite ? Nos 7 conseils pour y parvenir ;) 

 

1. Assurez-vous du fonctionnement de vos outils en amont 

Ça y est, vos efforts ont porté leurs fruits et vous avez finalement décroché un entretien pour le poste que vous convoitez tant. Pourtant, la période de crise sanitaire que nous traversons chamboule les codes, et l’entretien que vous préparez ne prendra sûrement pas la forme d’un entretien physique, et ce pour respecter les normes de distanciation sociale. Ainsi, votre entretien se déroulera très probablement par téléphone ou sur une plateforme de visioconférence. Pour cela, la question des outils techniques se pose ! 

Si votre entretien se déroule en visioconférence, par exemple, les outils à votre disposition sont très nombreux : Skype (le plus répandu), Zoom (le plus téléchargé depuis le premier confinement), mais aussi Facetime ou Whatsapp… Alors assurez-vous d’avoir bien téléchargé en amont la plateforme que vos recruteur.se.s utilisent ! Si vous ne le savez pas, n’hésitez pas à leur envoyer un petit mail quelques jours avant la date d’entretien pour vous en assurer ;)  

La partie technique n’est pas non plus à négliger, et elle peut vous jouer des tours lors d’un entretien à distance ! Alors pour mettre toutes les chances de votre côté, pensez à toujours vérifier votre webcam, votre micro et votre connexion internet avant l’entretien. Par ailleurs, si vous êtes plusieurs membres de votre famille à utiliser le même réseau, prévenez-les de votre entretien pour réserver une plage horaire (environ 30 à 40 minutes). Cela vous assurera une connexion optimale ! 

Pro-tip  : avant l’entretien, pensez à noter le numéro de téléphone et l’adresse email de votre interlocuteur.trice, sous la main. En cas de mauvaise connexion ou autre problème technique, vous pourrez toujours les joindre ;) Cela témoignera également de votre force d’anticipation face aux aléas techniques. 

 

2. Soignez votre présentation, comme pour un entretien physique 

A l’instar d’un entretien physique, l’entretien en visioconférence offre aux recruteur.se.s une première image des candidat.e.s et de leur façon de s’exprimer. Pourtant, après quelques semaines de confinement, votre look laisse plus transparaître votre côté relax plutôt que le candidat motivé et téméraire que vous êtes. Attention ! Comme pour un entretien physique, il va vous falloir soigner particulièrement votre tenue et avoir une présentation impeccable. Alors mettez-vous en conditions réelles, et même depuis la maison, adoptez la tenue du candidat idéal se rendant à un entretien : chemisiers, vestes, etc. n’hésitez pas à essayer plusieurs tenues la veille ! 

En soignant votre apparence, vous montrerez aux recuteur.se.s que vous ne prenez pas l'entretien à la légère, malgré le contexte, et que vous êtes tout à fait conscient de ses enjeux. 

Pro-tip : imaginez-vous être à un entretien physique. Votre imaginaire est très puissant, et cela vous permettra d’adopter une attitude de circonstance, comme si vous étiez dans la même pièce que le recruteur.se.s. Le langage verbal et non verbal (expressions, gestuelle) seront scrutés par vos interlocuteurs, alors faites-y bien attention. Un petit conseil supplémentaire ? Pensez à regarder vos interlocuteurs dans les yeux, ils ne verront pas d’un bon œil votre regard détourné. 

 

3. Choisir un arrière plan de circonstance 

Devant se dérouler chez vous, le lieu dans lequel vous passerez votre entretien n’est pas une question à prendre à la légère. En effet, dans ce contexte particulier, c’est comme si les recruteur.se.s passaient le pas de votre porte. A vous donc de leur en montrer le meilleur ! Par exemple, il conviendra de choisir une pièce lumineuse, à la décoration suffisamment sobre pour ne pas attirer l’attention sur votre passion des caniches par exemple ;) Aussi, pensez à passer un petit coup dans la pièce avant l’entretien pour vous assurer qu’elle soit bien rangée. Vous montrerez ainsi une image de vous organisée et méthodique. Enfin, assurez-vous que la pièce soit suffisamment calme pour éviter les bruits parasites et permettre une concentration optimale des deux côtés de l’écran. 

Par ailleurs, avec les mois de confinement, vous êtes probablement devenus adeptes des Skypéros et toute autre réunion permettant de réunir vos amis virtuellement. Par ce biais, vous êtes d’ailleurs devenu familier des arrières plan rigolos, etc. Vous vous en doutez, ce n’est pas le moment de tenter une plage paradisiaque en fond d’écran ! Alors faites bien attention à vider les fonds d’écran proposés avant l’entretien, une fausse manip’ est vite arrivée… 

Pro-tip : si vous ne pouvez pas laisser le champ de vision libre autour de la webcam, sachez que certaines applications (Teams, de Microsoft par exemple) de visioconférence permettent de flouter votre arrière-plan. Alors n’hésitez pas à vous en servir si vous avez un doute ! 

 

4. Préparez votre pitch

Si les entretiens dans toutes leurs formes sont très semblables, un entretien en visio dure en moyenne moins longtemps qu’un entretien physique. Il conviendra donc d’adapter votre présentation au format de l’entretien. En effet, nous vous conseillons de bien vous préparer en amont pour montrer le meilleur de vous-même dans un lapse de temps relativement court. 

Généralement, il y a des questions inévitables en entretien. Les recruteur.se.s vous demanderont donc probablement d'exposer votre parcours, vos expériences passées, pour voir en quoi elles vous amènent à candidater à ce poste en particulier. La difficulté sera donc d’y répondre de façon complète, sans trop vous attarder dans les détails car le temps file ! 

Ce n’est pas pour autant la peine de déblatérer votre réponse en 2 minutes top chrono… Il vous suffira seulement de bien préparer votre réponse en amont pour qu’elle soit bien structurée. En plus de montrer votre organisation aux recruteur.se.s, cela limitera les questions qu’ils vous poseront plus tard dans l’entretien, puisque vous y aurez déjà répondu dans votre présentation ;) 

 

 

5. Interagissez avec les recruteurs (préparez des questions)

Peu importe son format, il faut savoir qu’un entretien est avant tout un échange, plus qu’un interrogatoire unilatéral. En effet, il est important de montrer à votre auditoire que vous vous intéressez à la structure et que vous avez également des questions ! De plus, ce sera une façon de montrer vos qualités humaines et votre aisance à communiquer malgré la distance hiérarchique. 

En effet, même à distance, il est important de vous préparer une petite feuille de route en amont. En plus des coordonnées des recruteur.se.s et de votre courte présentation, vous pouvez y faire figurer une liste de questions à poser : des précisions sur les horaires de travail, la possibilité de faire du télétravail en temps de crise, le contenu de la fiche de poste, les tâches quotidiennes à effectuer, les programmes de formation possibles, etc. 

Il s’agit là d’une liste indicative, et c’est à vous de l’adapter en fonction du poste et de la structure que vous visez. Quoi qu'il en soit, quelques questions bien pensées montreront votre réel intérêt pour le poste. 

Pro-tip : des questions, c’est bien, avoir l’air naïf ça l’est moins ! Alors pensez à tourner vos questions sur le mode de la confirmation, pour montrer que vous avez déjà bien fait vos recherches en amont. Plutôt que de demander “Quelles sont les missions relatives au poste ?” vous pouvez tourner votre question comme ceci : “Pouvez-vous me confirmer que le poste comporte tel ou tel type de tâche ?”.

 

6. Restez en contact avec le.a recruteur.euse

A la suite de l’entretien, que la réponse soit négative ou positive, pensez à remercier les recruteur.euse.s pour le temps qu'ils vous ont accordé. Selon la façon dont vous communiquez ensemble habituellement, un petit mot bienveillant de votre part par email, téléphone ou courrier sera le bienvenu ! 

Ce geste témoignera de votre reconnaissance mais aussi de votre maturité en montrant votre volonté de rester en bon termes malgré un éventuel refus ! Dans le cas d’une réponse positive, ce sera l’occasion de montrer votre gratitude et de témoigner de votre motivation à rejoindre l’équipe prochainement ;)

En cas de réponse négative, concluez votre échange en souhaitant bonne chance à l’entreprise dans son processus de recrutement. Il pourrait penser à vous très prochainement. En effet, près d’un tiers des CDI serait rompu au cours de la première année ;) Il pourrait aussi s’agir d’une ouverture de poste dans un futur proche ou même un désistement du candidat choisi. 

 

7. Gardez la bonne attitude 

Tout autant que la présentation, l’attitude est très importante et elle sera remarquée par les recruteur.se.s lors de l’entretien d’embauche. Votre devoir sera donc de trouver le juste équilibre entre professionnel et naturel, entre zen et organisé. Pour cela, faites attention à la façon dont vous regardez vos interlocuteurs. Les regarder dans les yeux avec un regard attentif et une attitude concentrée vous montrera comme le candidat idéal ! 

Il se peut également que vous manquiez d'expérience, que vous cherchiez un stage ou une alternance, ou que vous manquiez de confiance en vous. Dans ce cas, mettez surtout l’accent sur vos Soft skills, cela vous permettra de faire oublier le manque d’expérience de votre CV en mettant en avant vos compétences humaines et personnelles : prise de parole en public, capacité à prendre des initiatives, confiance en vous, etc. Attention, il ne s’agit pas de vous montrer prétentieux mais d’argumenter votre légitimité à ce poste :) 

Voilà, vous avez désormais toutes les astuces pour bien réussir son entretien en ligne ! Il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter bon courage ;)

Partager cet article
Guide cpf
Publicité
Map jobibou

Plus de 11 000 offres d'emploi !