Conseils de pros pour attirer l'attention des chasseurs de têtes

Par Marie le 25 février 2020

Réseaux sociaux Experience-professionnelle Profil professionnel E-reputation Recrutement Chasseur de talents
Partager cet article

Que vous convoitiez ou non un nouveau poste, il n’est jamais inopportun de rester attractif sur le marché de l’emploi. Qui sait, un chasseur de têtes pourrait bien s’intéresser à vous, et vous proposer un job sur mesure. Mais que cherchent les professionnels du recrutement chez un candidat, et comment attirer leur attention ? Voici quelques conseils de pros pour demeurer compétitif. 

Bichonnez votre profil LinkedIn

La source privilégiée des chasseurs de têtes

Les chasseurs de tête se servent énormément de LinkedIn pour trouver des profils intéressants. En 2018, selon OasYs Consultants, la source privilégiée des recruteurs pour l’identification de leurs candidats n'était autre que les réseaux sociaux en ligne et LinkedIn demeurait de très loin le média préféré des professionnels du recrutement (utilisé par 98% des consultants). Grâce aux réseaux sociaux et professionnels, les chasseurs de têtes identifient et contactent les candidats, et s’informent sur leur profil. 


Source image : Slideshare/LinkedIn

Soignez les apparences

On commence donc par organiser son profil LinkedIn afin d’obtenir une page soignée. L’impression générale dégagée par votre profil doit être professionnelle. 

  • Rédigez un résumé en haut de votre profil. Ecrivez un texte court et précis afin de vous démarquer. Écrivez, de préférence, ce texte à la première personne, afin de lui donner de la personnalité et de l’énergie. 

  • Organisez votre contenu de façon cohérente, comme vous le feriez pour votre CV.

  • Choisissez de mettre une photo. En mettant une photo, vous avez en effet 7 fois plus de chance que votre profil soit consulté par des chasseurs de têtes qu’en n’en mettant pas. Attention toutefois à choisir une photo pro ! 

  • Soyez attentif à votre orthographe ! Ne laissez pas de coquilles ou de fautes de grammaire se glisser dans votre présentation.

Pensez aux mots-clés 

Les chasseurs effectuent leurs recherches par mots-clés. Il est donc intéressant de faire figurer les mots-clés qui correspondent aux postes que vous convoitez. Pour s’assurer de mettre le plus de mots-clés possibles dans votre profil, n’hésitez pas à détailler vos différentes expériences professionnelles et vos diverses missions.

Affinez votre profil

Vous avez tendance à rester vague concernant le type d’emploi que vous recherchez par peur de rater des opportunités ? Erreur ! Les chasseurs de tête cherchent des profils précis et spécialisés

Pensez donc à définir clairement vos objectifs personnels et à créer un profil LinkedIn en cohérence avec ces objectifs. 

  • Quel poste visez-vous ? 

  • Dans quel secteur d’activité ? 

  • Dans quel type d’entreprise ? 

Affinez votre profil, quitte à mettre de côté certaines missions. Les professionnels préfèreront un CV cohérent avec moins d’expériences plutôt qu’une personne qui a tout essayé mais semble n’avoir pas vraiment trouvé sa voie.

Valorisez vos expériences personnelles

Vos expériences personnelles permettent de définir votre personnalité auprès des recruteurs et de vous démarquer des autres profils. N’hésitez pas à mettre en avant un blog en lien avec votre activité professionnelle par exemple. Cela montrera votre passion pour votre branche, ainsi que votre expertise. De même, pensez à valorisez vos accomplissements comme le fait de remporter un compétition sportive, de participer à des ateliers créatifs ou de vous engager dans une association. Ce sont des informations vous concernant qui en disent long et qui plaisent aux recruteurs. Et si toutefois ceux-ci hésitaient entre deux CV à compétences égales, vos activités extra-professionnelles pourraient bien faire la différence

Faites vivre votre page

Il ne suffit pas d’avoir un beau profil pour attirer l’attention des recruteurs. Si vous n’êtes pas un peu actifs, personne ne viendra vous chercher. Faites vivre votre page et montrez qui vous êtes en partageant des articles que vous trouvez intéressants, en commentant les réussites professionnelles de collègues ou anciens collègues. Ainsi, votre profil apparaîtra dans la page d’accueil et aura plus de chances d’être visité. D’autre part, suivez les groupes en rapport avec votre domaine d’activité et avec vos centres d’intérêt. Cela permet d’étoffer son réseau et de rester visible.

Personnalisez vos invitations

N’hésitez pas à ajouter à votre réseau les personnes qui pourraient vous être utiles professionnellement. Toutefois, ne lancez jamais d’invitation LinkedIn auprès d’un chasseur de têtes sans qu’il n’y ait une cohérence avec votre profil et sans personnaliser votre requête. Votre demande de mise en relation doit être bien ciblée. Renseignez-vous donc sur la personne contactée et joignez à votre demande de contact un petit message personnalisé. Exemple : « Bonjour cher X, j’ai remarqué votre intérêt pour tel sujet, et je me permets de partager avec vous cet article intéressant. Je serais ravi de rejoindre votre réseau. A bientôt. X. »

En général, soignez votre présence en ligne. LinkedIn n’est pas le seul site consulté par les chasseurs de têtes, et ceux-ci se feront un plaisir de vous googliser une fois votre profil découvert. Votre nom doit ainsi toujours générer des entrées flatteuses, et si possibles diverses, dans un moteur de recherche...


Source image : Slideshare/ LinkedIn

 

Soignez votre réseau irl

Certes, les réseaux professionnels en ligne ont la cote et permettent à 90% d’établir un premier contact avec un recruteur. Toutefois, l’approche directe demeure très importante pour les chasseurs de têtes. Il est donc recommandé d’entretenir son réseau dans la vie de tous les jours et de ne pas négliger les relations publiques. 

Restez en contact 

- avec les anciens élèves

Vos anciens camarades, grâce à leur poste ou leurs fréquentations, peuvent être de très bons contacts pour être mis en relation avec un recruteur. Qui plus est, les annuaires des universités et autres écoles supérieures sont de véritables viviers pour les chercheurs de talents. Afin de vous assurer d'être facilement identifiable par les profesionnels du recrutement, vous penserez à être inscrit dans l’annuaire des anciens de votre école. 

- avec vos anciens recruteurs

Vos anciens recruteurs sont les plus à même de connaître votre travail, de l’apprécier, de VOUS apprécier, et donc de vous recommander et vous coopter. Vous avez donc tout intérêt à maintenir précieusement le lien avec vos anciens recruteurs. N’hésitez pas à leur donner régulièrement des nouvelles, et faites leur savoir où vous en êtes sur le marché de l’emploi. Ils pourront peut-être vous aider en cas de recherche de travail, vous diriger vers un autre recruteur, faire placer votre CV en haut de la liste auprès d’un chasseur de têtes qu’ils connaissent bien, etc.

Fréquentez les bons endroits

Pour vous faire remarquer des chasseurs de tête, ne restez pas le nez collé à votre ordinateur. Cela ne suffit pas forcément. Il vous faudra aussi fréquenter de lieux clés où vous pourrez échanger, faire preuve de motivation et d’expertise dans votre domaine d’activités. 

Voici des exemples de lieux où briller :

  • les réseaux professionnels 

  • les réunions d’alumnis

  • les salons

  • les congrès

En étant là où il faut, et en étant habile et suffisamment doué en relations publiques, vous finirez par vous trouvez dans le radar d’un chasseur de têtes.

Garder l’attention des chasseurs de têtes

Vous avez attiré l'attention d'un cabinet de chasseurs de talents ou d'un recruteur en particulier ? Il s'agit d'un contact précieux qu'il va maintenant falloir conserver. Voici donc quelques derniers conseils pour rester dans les petits papiers d'un professionnel du recrutement : 

  • Ne multipliez pas les contacts de chasseurs, mais préférez les cibler selon vos affinités et leurs spécialisations.

  • Donnez de vos nouvelles régulièrement, même lorsque vous n'êtes pas en recherche d'emploi. N'attendez pas d'avoir besoin de la personne.

  • Faites un point régulier sur l'évolution de votre carrière : nommination, promotion, changement d'entreprise ... 

  • Devenez leur confident en leur donnant, si besoin, des renseignements sur un candidat qui les intéresse.

  • Si vous recommandez un candidat, assurez-vous au préalable d'être sûr à 100% de ses compétences, et de sa cohérence avec la recherche du recruteur.

  • Ne faites jamais semblant d’être intéressé par une offre faite par un professionnel du recrutement alors que vous ne cherchez pas ou que le poste ne vous correspond pas.

  • Ne parlez pas en termes négatifs ou injurieux de votre poste actuel, de votre entreprise, de votre patron. Demeurez constructif et positif. 

Fort de ces conseils avisés, vous pouvez multiplier vos chances d'attirer l'attention d'un cabinet de recrutement. Toutefois, tout le monde n'a pas la chance, même avec le CV parfait, d'être la "proie" d'un chasseur de talents. Alors n'hésitez pas à prendre les choses en mains et à forcer le destin. Si vous êtes sûr de vous, de votre CV, de votre approche, un contact direct et bien amené fonctionne toujours. 

Partager cet article

A la recherche d'un job dans le Marketing, la Relation Client et le Digital ?

Guide cpf
Publicité
Map jobibou

Plus de 49 600 offres d'emploi !