Entretien d'embauche : comment parler de ses expériences professionnelles aux recruteurs ?

Par Melany le 5 octobre 2020

Valorisation-des-experiences Entretien d'embauche Bonnes pratiques Recherche d'emploi
Partager cet article

Pendant un entretien d’embauche, les expériences professionnelles d’un candidat font l’objet d’une attention particulière de la part des recruteurs. En effet, chaque expérience professionnelle témoigne d’un certain nombre de compétences, soft skills et connaissances acquises par le candidat. Par ailleurs, les emplois exercés au cours d’une carrière sont autant d’opportunités de se démarquer et de se valoriser pour les actifs. Mais quelle est la meilleure manière de parler de ses expériences professionnelles passées ? Comment valoriser son parcours pour retenir l’attention des entreprises ? Et que faire quand on a peu d'expérience ? Savoir présenter ses expériences aux recruteurs est essentiel ! Alors on vous donne quelques conseils pour dévoiler votre parcours pro et faire sensation auprès des recruteurs.


Organiser une synthèse de ses expériences professionnelles avant l’entretien

Pour bien parler de ses expériences professionnelles au cours d’un entretien d’embauche, il est avant tout nécessaire de faire preuve d’un bon esprit de synthèse. En effet, un discours décousu risque de vous faire rater votre entretien. Donc avant de vous rendre à votre rendez-vous, faites le point sur vos expériences. Vous pouvez vous appuyer sur votre CV, déjà mis à jour avant de débuter votre recherche d’emploi. En relation avec l’emploi visé, sélectionnez les expériences professionnelles les plus pertinentes. Il n’est pas utile de parler de toutes ses expériences passées. Choisissez consciemment celles que vous allez approfondir durant l’entretien. Voici les bonnes pratiques à appliquer pour bien vous préparer !

 

5 bonnes pratiques essentielles pour parler de ses expériences professionnelles efficacement

  1. Sélectionner 2 ou 3 expériences professionnelles en rapport avec le poste. Choisissez les plus significatives et valorisantes.
  2. Préparez une fiche où vous allez détailler chacune de ces expériences. Intitulé du poste, missions principales, compétences et soft skills mises en oeuvre, succès, problématiques résolues, etc.
  3. Entraînez-vous concrètement à raconter vos expériences professionnelles et anticipez les questions que les recruteurs pourraient poser.
  4. N’hésitez pas à valoriser l’entreprise pour laquelle vous avez travaillé, en expliquant notamment ce que vous avez énormément apprécié.
  5. Soyez clair et concis pour donner du sens à votre parcours professionnel. 

 

Mieux parler de ses expériences professionnelles avec la méthode de l’entonnoir

La méthode de l’entonnoir permet de présenter ses expériences professionnelles de manière claire et concise. Cette technique simple peut être employée pour parler de chaque expérience qu’on souhaite développer. Elle consiste à partir d’une vision globale pour aller ensuite détailler 2 ou 3 aspects importants de l’expérience professionnelle.


Appliquer la méthode de l’entonnoir en entretien d’embauche

Pour bien appliquer la méthode de l’entonnoir au cours d’un entretien d’embauche, suivez ce cheminement.

  1. Présentez tout d’abord l’entreprise dans laquelle vous avez travaillé en donnant son nom, son cœur de métier, ses valeurs principales, le lieu d’implantation, sa taille, etc.

  2. Ensuite, développez sur votre rôle au sein de l’entreprise. Evoquez le service dans lequel vous avez travaillé, parlez de l’équipe et des tâches confiées. N’hésitez pas à approfondir un peu en évoquant également les enjeux et les défis auxquels l’entreprise était confrontée durant la période concernée.

  3. Pour finir, donnez aux recruteurs votre sentiment général et parlez de l’impact qu’a eu cette expérience professionnelle sur vous. Quelles qualités ou compétences vous avez développées, quelles similitudes vous avez pu identifier entre ce poste et l’emploi pour lequel vous postulez, etc. 

Voici un exemple de discours clair et efficace pour dévoiler une expérience professionnelle à un recruteur au cours d'un entretien d'embauche.


Exemple de mise en valeur d'une expérience professionnelle

"Lors de mon dernier emploi dans l’entreprise X, j’ai occupé le poste de Community Manager durant près de 3 ans. Mon travail consistait à animer et développer la communauté sur le réseau social Facebook de l’entreprise, en créant notamment des contenus écrits et vidéos. Cet emploi m’a permis d’acquérir une plus grande expérience sur les réseaux sociaux et de perfectionner mes compétences analytiques afin de mieux adapter la stratégie de contenu. J'ai également eu l'occasion de me former plus amplement à la création de vidéos marketing professionnelles grâce au plan de développement des compétences de l'entreprise. Aujourd'hui, j'espère / je souhaite..., etc"


Dans quel ordre évoquer ses expériences professionnelles ?

Il est généralement préférable d’évoquer l’expérience professionnelle la plus récente en premier lors d’un entretien. Vous pourrez ensuite remonter un peu plus loin dans votre parcours. Il faut en effet poser le décor actuel, puis évoquer le passé pour montrer aux recruteurs votre évolution. Ensuite, vous pouvez parler de vos aspirations et de vos projets pour l'avenir. Quand vous évoquez une expérience passée, il est préférable d’utiliser le “nous” lorsque vous vous voulez illustrer un propos qui concerne l’équipe. C’est le meilleur moyen d’envoyer un message rassurant aux recruteurs sur votre capacité à travailler en équipe et votre solidarité.


S’entraîner à parler de ses expériences avant un entretien d’embauche

S’imprégner du discours que l’on va tenir aux recruteurs pour parler de ses expériences est important avant l’entretien d’embauche. Ainsi donc, vous devez vous entraîner ! Que ce soit seul à voix haute devant votre miroir ou auprès de vos proches, faire cela vous permettra de bien vous préparer. Le jour J, les mots sortiront naturellement et la discussion sera plus fluide. On sait que parmi les questions favorites des recruteurs on retrouve souvent le “parlez-moi de vous” ou “quels sont vos points forts ?”. Il faut savoir quoi répondre à ces questions de façon claire. Vous devez illustrer vos propos en parlant de vos expériences. Montrez aux recruteurs que votre profil correspond au poste est essentiel ! Au travers de ces questions courantes, dévoilez vos priorités et votre personnalité pour permettre aux recruteurs de mieux vous connaître. Enfin, exprimez-vous avec clarté et assurance.


Nos conseils pour éviter la fausse route en parlant de ses expériences

En entretien d’embauche, il y a certaines choses à éviter quand on parle de ses expériences professionnelles. On fait le point.

  1. Evitez de dénigrer une expérience, l’entreprise ou vos anciens collaborateurs. En revanche, si vous avez vécu une expérience difficile que vous avez su tourner à votre avantage, vous pouvez l’évoquer si la conversation le permet.
  2. Lorsque vous parlez d’une expérience professionnelle, restez focus sur celle-ci et ne déviez pas sur votre vie personnelle. Généralement on donne quelques éléments de sa vie personnelle quand le recruteur pose une question précise. Autrement, cela n’est pas utile.
  3. Même si lors d’un précédent emploi vous avez dû faire face à certaines contraintes (horaires difficiles, difficultés relationnelles, etc), ne vous en plaignez pas et restez concentrés sur les aspects positifs et techniques de votre travail.
  4. Enfin, ne vous perdez pas dans trop de détails et un discours qui n'en finit plus. La précision et la synthèse sont deux choses appréciées des recruteurs !


Comment valoriser son parcours quand on a peu d'expérience ?

 

Si vous pensez qu'avoir peu d'expérience est un frein pour mettre en valeur votre candidature lors de l'entretien vous vous trompez. En effet, il y a bien d'autres façon de se valoriser auprès des recruteurs quand on est tout juste diplômé.e ou qu'on a peu d'expérience. Par exemple, vous pouvez valoriser votre parcours d'étudiant en valorisant votre expérience de formation. Vous pouvez aussi valoriser vos stages en entreprise et mettre l'accent sur vos soft skills. Encore mieux, si vous avez suivi une formation en alternance, vous pouvez valoriser cette expérience en évoquant votre intégration réussie dans l'entreprise. Mais comment s'y prendre concrètement quand on rencontre le recruteur ? Voici quelques conseils.

  1. Evoquez vos stages réalisés en dressant le portait de l'entreprise et en indiquant les missions effectuées, les compétences expérimentées ou acquises. Faites la synthèse de chaque stage en terminant par ce qui vous a particulièrement motivé et intéressé.
  2. Vous pouvez également parler de votre formation initiale et des formations complémentaires suivies. Dévoilez aux recruteurs les connaissances et les compétences acquises, donnez un ou plusieurs exemples d'exercices de mise en pratique.
  3. En rapport avec votre parcours d'étudiant et vos premières expériences dans le monde du travail, parlez des soft skills que vous avez mobilisé et développé.
  4. Si vous avez fait des études en alternance, mettez l'accent sur votre intégration dans l'entreprise et votre évolution tout au long du contrat en terme de compétences et d'aptitudes comportementales.

N'oubliez pas non plus que quand on a peu d'expérience la motivation est un indicateur important pour le recruteur. Un.e candidat.e très motivé.e mais peu expérimenté.e a toutes ses chances de décrocher un emploi. En effet, les recruteurs apprécient vraiment les candidats dynamiques et motivés !

A lire aussi : Etre efficace dans sa recherche d'emploi, les astuces et conseils

 

Accroître son potentiel en enrichissant ses compétences

Par ailleurs, il est parfaitement possible d'accroître son potentiel en enrichissant ses compétences grâce à des formations complémentaires. Cela peut en effet largement compenser le manque d'expérience et vous aider à vous démarquer des autres candidats. Alors pensez à l'e-learning, un mode d'apprentissage qui vous laisse de la flexibilité dans votre recherche d'emploi. Et si possible, optez pour l'apprentissage d'une compétence spécifique et technique appréciée des recruteurs :) Par exemple, une compétence digitale ! Le numérique est déjà incontournable et les recruteurs sont aujourd'hui à l'affut de talents maîtrisant le digital. Autre atout pour la recherche d'emploi, faire certifier vos compétences en Anglais avec le TOEIC, à vous de voir !

A lire aussi : Se préparer efficacement au TOEIC pour faire certifier ses compétences en Anglais.

A découvrir : le Top 15 des compétences digitales et soft skills les plus recherchées actuellement

 

 

 

Partager cet article
Guide cpf
Publicité
Map jobibou

Plus de 16 700 offres d'emploi !