Partager cet article

L’entretien d’embauche est un véritable sésame pour des candidats en recherche d’emploi. Cependant, ce n’est pas toujours évident d’être sélectionné pour un entretien. Ainsi, les plus chanceux qui parviennent à le décrocher doivent bien s’y préparer !

Ce tout premier contact avec l‘entreprise est un moment unique où vous devez prouver que vous êtes le candidat idéal pour le poste à pourvoir. Pour cela, il est important de vous préparer à cette machine bien rodée. Tenues, attitudes, small talks… Rien ne doit être négligé.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, vous ne pouvez pas prendre cette rencontre à la légère, surtout lorsque vous êtes en recherche active depuis un certain temps. Par ailleurs, vous aurez potentiellement à passer plusieurs entretiens avant d'obtenir votre proposition d'embauche.

Pour que la première rencontre ne tourne pas au cauchemar et que vous soyez sélectionné pour les éventuelles prochaines, certaines erreurs sont à éviter absolument. Faisons le point !

 

Quelles erreurs ne surtout pas faire en entretien ?

Vous avez enfin décroché un entretien d’embauche pour le job de vos rêves ! Il est important de savoir que moins de 3% des candidats qui ont envoyé un CV ont la chance d’être sélectionnés pour passer un entretien.  

 

Entretien d’embauche : 10 erreurs à éviter absolument

Source : https://entretien-dembauche.fr/7-chiffres-cles-sur-l-entretien-d-embauche-vous-surprendre

Maintenant que vous avez passé la première sélection, il est important de maximiser vos chances de décrocher le poste ! Pour cela, quelles sont les erreurs à ne pas commettre ?

 

1. Se rendre à l’entretien sans préparation

Vous avez tout intérêt à vous préparer si vous ne voulez pas vous retrouver dans une situation stressante et déstabilisante. On ne vous demande pas d’anticiper les questions pour avoir des réponses toutes faites en tête. Il faut tout de même rester spontané le moment venu. Toutefois, vous pouvez vous préparer à des réponses tout en gardant un peu d’authenticité.

Vous pouvez également aller voir le profil du recruteur sur LinkedIn pour avoir quelques informations intéressantes afin de dialoguer et de mieux comprendre son fonctionnement.

Entraînez-vous à parler de vos expériences professionnelles pour avoir un discours bien rodé le moment venu. Faites attention aux tics et fautes de langages ! Par ailleurs, si vous éprouvez des difficultés à vous exprimer en public ou en entretien d’embauche, vous avez la possibilité de suivre une formation.

Lors de la préparation, évitez de réciter votre CV par cœur. Il ne s’agit pas d’une leçon ! Prévoyez plutôt de l’apporter le jour j et d’en parler de manière dynamique.

Enfin, anticipez les questions pièges et préparez un bloc-notes, un agenda et un stylo.  

 

2. Ne pas avoir préparé de questions à poser

Préparer des questions à poser lors de l’entretien est primordial. En effet, un bon recruteur vous demandera toujours si vous avez des questions !

Pour montrer votre engagement, vous pouvez poser des questions sur votre futur poste. Toutefois, vous devez aller au-delà du job et montrer que vous vous projetez dans l’entreprise. Pour cela vous pouvez poser des questions sur son fonctionnement et sur le secteur, en mettant en avant vos recherches.

Un autre sujet à approfondir lors de l’entretien est l’interaction des équipes, et quel type d’équipe vous vous apprêtez à rejoindre.

Enfin, vous pouvez vous intéresser au processus de recrutement et demander quelles sont les prochaines étapes.

L'idée est de ne pas rester passif ou de subir l’entretien, mais plutôt de transformer "l’interrogatoire en échange". Vous devez tenter de bien comprendre les enjeux de l’environnement qui vous attendent.

Non seulement cela équilibrera les rôles, mais vous passerez également un meilleur moment, car cela vous permettra de vous détendre, de diminuer votre anxiété et de vous démarquer des autres candidats.

 

3. Ne pas s’être renseigné sur l’entreprise

Il est impératif de mener votre enquête pour disposer d’informations précieuses sur l’entreprise. Cela vous permet de mieux connaître et comprendre le fonctionnement de l’entreprise, et ainsi du poste à pourvoir.

Toutes les informations que vous trouverez vous permettront de montrer votre motivation et de vous sentir à l’aise le jour de l’entretien. Par ailleurs, vos recherches peuvent vous inciter à poser davantage de questions le jour j.

Internet et LinkedIn peuvent être de bonnes sources pour obtenir des informations essentielles sur l’histoire de l’entreprise, son organisation et ses méthodes de travail. Ainsi, vous saurez quels atouts, quels aspects de votre personnalité ou activités mettre en avant.

Les candidats qui partent avec des informations-clés en poche font bonne impression, et ce, dès le premier entretien ! Car les informations dont vous disposez peuvent pour permettre de connaître le secteur et le job pour lequel vous candidatez, et ainsi de valoriser vos motivations. 

 

4. Mal choisir sa tenue vestimentaire

Se renseigner sur l’entreprise qui veut vous rencontrer vous permet d’adapter votre tenue le jour du rendez-vous. On ne portera pas les mêmes vêtements pour un entretien en banque ou un entretien dans une start-up. En effet, porter une tenue trop excentrique ou trop décontractée est une erreur qu’il faut absolument éviter.

Pour faire bonne impression, il faut adopter une tenue en adéquation avec les codes de l’entreprise et le poste convoité.

Enfin, mieux vaut mettre des vêtements avec lesquels on se sent à l’aise.  

 

5. Arriver en retard au rendez-vous

Il est impensable d’arriver en retard à un entretien d’embauche ! Arriver en retard vous pénalisera automatiquement. Ainsi, vous vous devez d’être à l’heure. Votre ponctualité prouvera votre professionnalisme et votre motivation pour le poste.

Aussi, si vous êtes en retard, il est très important de prévenir la personne qui vous reçoit.

 

6. Se laisser dépasser par son stress

Se rendre à un entretien d’embauche peut être très stressant, même quand on en a l’habitude.

Toutefois, perdre vos moyens lors de votre rencontre avec le recruteur peut vous faire passer à côté du job de vos rêves. Essayez d’analyser vos sources de stress.

Ainsi, pour ne pas trop laisser paraître vos émotions, vous pouvez vous concentrer, prendre des notes et poser des questions. Vous devez vous montrer sûr de vous, mais pas arrogant. Dites-vous que vous n’avez rien à perdre et que votre vie n’est pas en jeu.

Attention à ne pas vous montrer trop à l’aise non plus. Un entretien d’embauche reste un rendez-vous professionnel formel. Tout est une question d’équilibre.  

Enfin, rappelez-vous que l’enjeu est tout aussi important du côté du recruteur. Même s’il semble plus serein, il est probable qu’il soit lui-même un peu stressé.

 

7. Mentir

Faut-il vraiment s’attarder sur ce point ? Mentir sur vos motivations ou encore sur votre expérience, peut s’avérer très néfaste. Bien souvent, votre discours paraît bancal et les recruteurs s’en aperçoivent. Par ailleurs, cela ajouterait un stress supplémentaire.

Si votre interlocuteur se rend compte de votre mensonge, il perdra confiance et vous n’obtiendrez pas le poste.

Si toutefois votre mensonge passe inaperçu, ne le considérez pas comme une victoire car il y a de grandes chances que le premier entretien soit suivi d’un, voire deux autres entretiens.

Sachez qu’avant de recevoir une proposition d'embauche, certaines entreprises font passer jusqu'à 4 entretiens ! En effet, elles préfèrent limiter le risque de se tromper de profil.

 

Entretien d’embauche : 10 erreurs à éviter absolument

Source : https://entretien-dembauche.fr/7-chiffres-cles-sur-l-entretien-d-embauche-vous-surprendre

 

Plutôt que de mentir, essayez de valoriser vos expériences et votre CV. Mettez en valeur vos expériences en lien avec le poste. Expliquez votre rôle, décrivez le contexte de votre mission et parlez des résultats.  

Enfin, parfois il vaut mieux assumer certaines faiblesses et montrer que l’on travaille dessus, plutôt que de présenter une version irréaliste de soi-même.

 

8. Négliger la communication non verbale

Soyez attentif à votre gestuelle et à vos regards. La communication non verbale est très importante, car votre comportement doit être en adéquation avec le message que vous souhaitez faire passer.

Prêtez attention à votre intonation, à votre élocution (débit de parole compris). Ne négligez pas non plus vos expressions faciales, votre regard et votre posture. Entraînez-vous en vous filmant. Cela vous donnera une bonne idée de votre gestuelle, car bien souvent on ne se rend pas compte de notre comportement.

 

9. Utiliser son téléphone portable

Le mieux, c’est encore de l’éteindre ! Le mode silencieux peut tout de même enclencher le vibreur, qui lui n’est pas du tout silencieux… Cela va sans dire, il ne faut absolument pas répondre à un appel. Cela démontre un total manque de respect et est perçu comme un signe de désintérêt par votre interlocuteur.

 

10. Critiquer son précédent employeur

Généralement il ne vaut mieux pas s’attarder sur une expérience négative. Même lorsque votre relation avec votre ex-employeur n’est pas terrible, il vaut mieux détourner votre discours sur la nouveauté et le besoin de changement, plutôt que de le dénigrer.

 

Vous l’avez compris, certains comportements peuvent être totalement éliminatoires lors d’un entretien. Ainsi, le secret de la réussite tient dans la préparation et l’anticipation. Pourquoi ne pas consulter nos recommandations pour bien vous préparer à un entretien en complément ? 

Enfin, si vous n’avez pas déjà eu la chance d’être convoqué pour un entretien, vous pouvez jeter un œil à nos offres d’emploi. Votre tour ne saurait tarder !

Notre dernier conseil : enfilez une belle tenue qui vous donne confiance en vous, arrivez en avance, soufflez un coup et souriez :)

 

Partager cet article
Cpf final 4
Publicité
Map jobibou

Plus de 20 800 offres d'emploi !