Guide pratique à destination de la génération Z : quels métiers sont réellement faits pour vous ?

Par Julie le 24 septembre 2018

Digitalisation-des-metiers Competences Recrutement Bonnes pratiques Competences-digitales
Partager cet article

Nés après 1995, vous avez aujourd’hui moins de 23 ans et faites partie de ceux que l’on aime appeler « Génération Z ». Vous venez de finir vos études et faites votre entrée sur le marché du travail.
Pour vous guider, Jobibou vous propose de faire un tour d’horizon des métiers où l’ennui sera banni et où vous pourrez mettre à profit dynamisme et motivation.
 

Le digital, un secteur idéal pour exploiter votre potentiel

En tant que membre de la génération Z, vous êtes nés avec un smartphone entre les mains et avez ainsi une parfaite maitrise des nouvelles technologies et des réseaux sociaux. Certes, c’est précieux pour les recruteurs mais vers quel(s) secteur(s) se tourner pour exploiter pleinement ce potentiel ?
Le digital est sans aucun doute LE secteur sur lequel porter votre dévolu. En pleine expansion, le secteur du numérique et celui de l’information et de la communication sont, selon le blog du modérateur et une étude réalisée par pôle emploi, ceux qui auraient le plus recruté en 2018.

Les choses y évoluent rapidement et vous pourrez vous y nourrir constamment de nouvelles technologies, de nouveaux projets et d’une grande créativité. Il réclame en effet beaucoup de réactivité et d’instantanéité. 


Source image : Shutterstock

Focus sur le métier de Creative Technologist

De plus en plus présent dans les agences digitales, le métier Creative Technologist demande d’être débrouillard pour trouver les réponses par soi-même. A cheval entre conception, création et développement, il sera parfait pour tous les curieux qui ont peur de s’ennuyer. Vous pourrez y cumuler diverses compétences et ne pas vous cantonner à une seule fonction car la diversité des tâches et des projets sera au rendez-vous.
 

Focus sur le métier de développeur

Si aujourd’hui on trouve ce métier chez les annonceurs, il reste très présent dans les agences digitales. Sites, applications mobile, en réalité augmentée ou en réalité virtuelle, le terrain de jeu des développeurs est de plus en plus vaste. Les technologies apparaissent et évoluent à une vitesse telle que c’est un métier où vous devrez être dans un apprentissage permanent. La curiosité est aussi une qualité essentielle chez les développeurs.
 

Plus qu’une entreprise, des valeurs

En bon membre de la génération Z qui se respecte, vous êtes attentif aux valeurs de l’entreprise à qui vous dédierez votre temps et votre talent. Contrairement à ce que certains recruteurs pensent, vous êtes capables de vous investir dans la durée pour une entreprise si celle-ci respecte à la fois votre personnalité et une certaine éthique.

Si vos valeurs touchent au social ou à l’environnement, étudier les offres des entreprises du secteur de l’Économie sociale et solidaire. Organisées sous forme de coopératives, de mutuelles, d’associations, ou de fondations, leur fonctionnement interne et leurs activités sont fondés sur un principe de solidarité et d'utilité sociale. Bon à savoir, ces entreprises adoptent des modes de gestion démocratiques et participatifs et la discussion est au cœur de leur fonctionnement.
De même, pour ceux qui souhaitent de la souplesse dans les règles mises en place, les start-up sont des structures dans lesquelles vous pourrez sans doute vous épanouir personnellement et professionnellement. L’évolution y est souvent rapide et l’esprit familial. Un environnement idéal où vous pourrez imaginer votre poste en fonction de vos aspirations.

 

Focus sur le métier de Chief happiness officer

Si votre épanouissement passe par le bonheur et le bien-être des autres, alors ce métier est fait pour vous. Aussi appelé « Feel Good Manager », il vous faudra, pour être un bon Chief Happiness Officer (CHO) allier psychologie, communication et management. Aussi, une personnalité enthousiaste sera indispensable pour propager une ambiance de travail idéale.

 

Focus sur le métier de responsable QHSE

Le responsable Qualité Hygiène, Sécurité et Environnement accompagne les entreprises dans l’obtention et le respect des certifications et des normes environnementales ou de sécurité en vigueur sur son secteur. Si ce métier nécessite beaucoup de rigueur, il vous permettra aussi d’être quotidiennement en phase avec le respect de valeurs.


L’humain au cœur des nouveaux métiers

Même si vous êtes ultra connectés et toujours présents sur vos réseaux, il n’en reste pas moins que l’humain est pour vous primordial. Si la hiérarchie peut parfois vous poser problème, n’oubliez pas que trouver un mentor dans une entreprise est très bénéfique.
De même, de nombreux jobs mettent l’humain et la collaboration au centre et ne demandant qu’à pouvoir utiliser à bon escient l’intelligence émotionnelle de chacun.

 


Source image : pixabay

 

Focus sur le métier de Scrum Master

Si l’écoute et le partage sont essentiels pour vous, devenez Scrum Master. Travaillant en méthode agile, il est à la fois chef de projet et animateur. Son rôle consiste à identifier et lever les obstacles potentiels d’un projet. Cela nécessite des compétences émotionnelles afin de mettre chaque membre de l’équipe dans des conditions optimales pour qu’ils donnent le meilleur d’eux-mêmes.

Focus sur le métier de Product Owner

Véritable chef d’orchestre, il est garant de l’expérience client. Le product owner conduit les différents projets entre la technique et les métiers du marketing ou du commercial, dans un mode de gestion à la fois souple et flexible. Issu généralement du métier au sein duquel le produit est conçu et fabriqué, le product owner est sensible à la démarche agile et au management et aime travailler en équipe.
 

Quels autres métiers pour la génération Z ?

Data analyst (ou data scientist) : il traite les données de manière à les transformer en indicateurs véritablement parlant. Ce poste est clé dans les entreprises car vous serez au cœur de la stratégie et de la vision à adopter pour toucher les clients.

Community manager : il est de plus en plus présent dans les entreprises, quel que soit leur taille. Création de contenus, veille, ces véritables communicants animent et recrutent la communauté sur les différents réseaux grâce à une ligne éditoriale stratégique.

UX designer : au cœur de l’expérience utilisateur, il travaille en collaboration avec les spécialistes du référencement, les directeurs artistiques et les développeurs pour proposer un site ergonomique, performant et visible.

Trafic manager : en charge du trafic sur les différents canaux de communication, il a pour mission d’accroître la visibilité et le chiffre d’affaires de l’entreprise.

Roboticien : si ce job a quelque chose de futuriste, il sera bel et bien présent d’ici peu, avec l’essor de l’intelligence artificielle. Ingénieur de formation, le roboticien cherchera surtout à donner une application marketing à la science et à la robotique.

Growth hacker : spécialiste en marketing digital, sa mission est de faire croître les inscrits à une application ou à un service en utilisant tous les moyens mis à sa disposition.

En quête de plus de sens, la génération Z fait son entrée sur le marché du travail pleine d’aspirations et d’envies. Elle devrait donc occuper en majorité des postes du digital et de la tech pour lesquels elle dispose déjà de tout un tas de compétences. Mais ce qui est sûr, c’est que tous ces métiers auront déjà évolués – et peut-être déjà disparus ? - dans quelques années et qu’il leur faudra surtout faire de leur job un lieu d’apprentissage et un espace de développement de compétences et de savoirs.

Partager cet article
Guide cpf
Publicité
Map jobibou

Plus de 30 300 offres d'emploi !