La méthode STAR pour réussir son entretien d'embauche : ou comment avoir le discours parfait face aux recruteurs ?

Par Valentine le 16 février 2021

Valorisation-des-experiences Recrutement Entretien d'embauche Recherche d'emploi
Partager cet article

Qu’il s’agisse de vos premiers entretiens ou que vous soyez déjà coutumier de ce genre de rencontres, vous avez sûrement déjà appris à les mener à bien. Vendre votre profil en exposants vos qualités et en déroulant votre C.V. aux recruteurs, etc. Pourtant, vous n’avez toujours pas de retour positif et vous commencez à douter de votre capacité à valoriser vos expériences face à d’autres candidats. Pour surmonter ces obstacles il existe plusieurs techniques. Parmi celles-ci, une d’entre-elle a le vent en poupe. Il s’agit de la méthode STAR. A quoi correspond cet acronyme ? Comment mettre en application cette méthode pour réussir son entretien et accéder au poste de ses rêves ? On fait le point. 

 

Qu’est-ce que la méthode STAR ? 

Définition 

Considérée comme disruptive, la méthode STAR permet de mettre en avant et valoriser les actions et expériences d’un candidat.

Le STAR consiste donc à « prouver » votre valeur en la confrontant à des exemples concrets de vos expériences passées et des vos réalisations. En entretien, il s’agit donc d’aller au-delà d’un simple déroulement de vos qualités (« je suis force de proposition », « je sais travailler en équipe », etc.), et d’exposer au recruteurs des « preuves » pour justifier concrètement de vos qualités.

En plus de plonger le recruteur dans le réel en lui apportant des expériences concrètes pour vous visualiser dans telle ou telle situation, la méthode STAR permet de personnaliser et de dynamiser votre présentation lors de l’entretien d’embauche. 

 

Acronyme 

Vous l’aurez maintenant compris, la méthode STAR n’a rien à voir avec Hollywood Boulevard et ses étoiles. Il s’agit bien d’une méthode de présentation en entretien, sous forme d’un acronyme exposant les 4 notions clés à aborder. Mais alors quels mots se cachent derrière les lettres STAR ? 

  • S pour situation : il s’agit de présenter aux recruteurs un contexte précis. S’il s’agit d’une expérience professionnelle passée, décrivez la mission précise que vous avez eu à remplir. Si vous n’en avez pas, n’hésitez pas à rebondir sur la question de votre interlocuteur pour décrire précisément une activité personnelle en lien avec cette dernière ou un ancien projet scolaire pertinent, par exemple.
  • T pour tâche : en prenant racine dans la situation que vous venez d’exposer à votre interlocuteur, vous pourrez ensuite décrire les missions ou les tâches effectuées au cous de cette expérience.
  • A pour actions : c’est le moment de raconter aux recruteurs les actions que vous avez mis en place dans le cadre de la mission dont vous venez de parler. Il s’agit de rendre votre expérience vivante, en maximisant l’utilisation du pronom « je » pour ajouter des détails sur le déroulement de la situation.
  • R pour résultat : c’est l’aboutissement de votre présentation. Il s’agit là de montrer les résultats obtenus par vos actions. N’hésitez pas à y donner du ressenti en exprimant ce que vous pensez dudit résultat : en êtes-vous fier ? Est-ce là que vous comptiez arriver ? Même s’il s’agit d’un échec, vous pouvez expliquer en quoi cette expérience vous a appris et fait évoluer pour mieux agir à l’avenir. Dans cette partie les détails et les informations chiffrées sont de mise ! L’idée étant de donner une vision la plus juste et la plus vivante possible au recruteur pour qu’il se projette avec vous grâce à votre récit. 

 

Comment mettre en application la méthode STAR à son entretien d’embauche ? 

Vous y voyez désormais plus clair dans ce que recouvre la méthode STAR et en quoi elle est d’une grande utilité pour ancrer vos expériences dans le réel et les valoriser auprès des recruteurs. En théorie.. Alors comment mettre en pratique cette méthode et vous assurer de laisser une image positive et dynamique après votre entretien ? 

Pour que cette méthode soit efficace, il faut savoir bien l’utiliser. Pour ce faire, l’idée est de sortir de la présentation classique (réciter votre CV, par exemple) en apportant des exemples suffisamment concrets à votre interlocuteur pour qu’il puisse se projeter avec vous. On fait le tour point par point de la préparation à mettre en oeuvre avant l'entretien !

 

Identifiez les sujets à aborder

Pour vous préparer au mieux et être prêt le jour de l’entretien, essayez d’identifier en amont les sujets et expériences que vous souhaitez mettre en valeur. Dans cette phase, gardez à l’esprit les missions auxquelles vous serez confrontés dans votre nouvel emploi. S’il s’agit d’un poste de manager par exemple, rappelez-vous une expérience où vous avez été à la tête d’une équipe pour mener à bien un projet en tirant partie des points forts de chacun de vos coéquipiers.

Pour vous aider à cerner les attentes du recruteur, vous pouvez également dresser une liste de vos qualités en fonction des points que les recruteurs cherchent souvent à évaluer tels que : 

  • La capacité à travailler en équipe
  • Les qualités d’adaptation
  • La gestion des conflits
  • Les capacités d’apprentissage
  • La pro-activité 
  • La facilité à travailler de manière autonome
  • Le management d’équipe
  • La gestion de crise ou de situations problématiques
  • La négociation et le sens de la diplomatie
  • La force de proposition et de persuasion

 

Préparez-vous aux questions des recruteurs 

Toujours dans la phase de préparation à l’entretien, il conviendra d’identifier les questions que serait susceptible de vous poser le recruteur. Cela vous permettra d’imaginer les missions et expériences que vous pourriez mettre en avant pour répondre à telle ou telle question. Voici quelques exemples de questions qui pourraient vous être posées en entretien : 

  • « Pourriez-vous me parler brièvement d’un projet que vous avez mené ou dans lequel vous avez été impliqué ? Racontez moi votre expérience. Quels ont été les résultats obtenus ? » 
  • « Parlez-moi d’une situation passée dans laquelle vous auriez pris un risque ou fait une erreur. Comment avez vous géré cette situation ? Qu’avez-vous retiré de cette expérience ? »
  • « Avez-vous déjà fait face à une situation problématique ? Comment avez-vous identifié les problèmes et quelles solutions avez-vous mis en oeuvre ? Quel en a été le résultat ? » 

 

Décomposez vos propos

Après ces 2 premières étapes, vous aurez déjà une idée des sujets qui seront abordés lors de l’entretien. Pour répondre à ces questions, il vous suffira de décomposer votre réponse en respectant les 4 axes de la méthode STAR : Situation, tâches, actions, résultat. A quelle situation avez-vous été confronté ? Que deviez-vous mettre en oeuvre ? Quelles actions avez-vous mené ? Et quel est le résultat que vous avez obtenu ? 

 

Synthétisez votre réponse

Enfin, rien ne sert de venir avec l’intégralité de votre discours imprimé. Déjà car ce dernier se doit d’être concis et dynamique pour ne pas perdre votre interlocuteur et lui montrer votre mordant. Et aussi car vous vous perdriez à lire vos notes alors que vous devriez vous concentrer sur le regard des recruteurs. Pour éviter cela, synthétisez votre réponse en quelques mots clés auxquels vous pourrez vous référer le jour J. 

 

Pourquoi utiliser la méthode STAR à son entretien d’embauche ? 

Vous avez désormais toutes les clés en main pour mettre en application la méthode STAR le jour de votre entretien, et mettre toutes les chances de votre côté pour réussir. Mais peut-être vous demandez-vous encore si cette méthode est vraiment à votre avantage et par quel biais elle vous assure de séduire les recruteurs ? Sachez qu’il existe des intérêts à l’utilisation de cette méthode pour chacune des parties ;) 

 

L’intérêt pour le candidat 

La méthode STAR n’a pas qu’une utilisation possible, et elle peut se retrouver bien utile dans de diverses situations. Sachez par exemple, que si l’objet de notre article est l’entretien d’embauche, cette méthode peut totalement être appliquée dans d’autres situations professionnelles comme l’entretien annuel d’évaluation. Quoiqu’il en soit, la méthode STAR permet dans ces situations d’illustrer vos compétences et vos acquis avec une dimension active.

Grâce aux détails concrets que vous intégrez dans votre présentation, vous permettez une lecture plus juste et dynamique mettant en lumière vos expériences en fonction du poste que vous visez. A l’instar du storytelling, vous intriguerez votre interlocuteur qui verra par lui-même vos atouts sans même que vous ayez besoin de les lister ! De plus, cette méthode vous permettra de structurer votre discours de manière originale. Sans lister machinalement votre CV, vous serez en mesure d’ordonner vos propos. Il s’agit ici de mettre l’accent sur certains points essentiels, tout en balayant une expérience dans sa globalité.

 

L’intérêt pour les recruteurs

N’avez-vous pas vu un point commun entre les exemples de questions posées par les recruteurs et la façon dont on structure notre pensée dans la méthode STAR ? Ce n’est pas une coïncidence. En effet, de nombreux recruteurs sont familiers de cette méthode, qu’ils mettent eux-mêmes en application pour analyser la pertinence du profil de chaque candidat en fonction de ce qui est attendu par l’entreprise. Déjà coutumiers de cette façon de structurer le discours, ils identifieront directement l’ossature de votre réponse pour identifier au mieux les points importants de votre parcours. 

De plus, parler de vos précédentes expériences de façon dynamique avec la voix active et l’utilisation du pronom « je » présente un intérêt majeur pour le recruteur :  la projection. En effet, avec la méthode STAR les recruteurs peuvent plus facilement vous projeter dans le poste à pourvoir. Même si cela ne signifie pas que tout est gagné d’avance, on peut vous assurer que si vous arrivez déjà à mettre vos interlocuteurs dans cet état d’esprit vous serez en très bon chemin pour être rappelé à la suite de l’entretien ;) 

Vous connaissez désormais tout l’intérêt de mettre en oeuvre la méthode STAR dans le processus de recrutement, et plus particulièrement au moment de votre entretien d’embauche. Il ne vous reste plus qu’à appliquer cette méthode en fonction de vos parcours professionnel et personnel individuel pour donner du corps à votre candidature et vous assurer la réussite pour décrocher l’emploi que vous attendiez ! Bonne chance :) 

 

 

Partager cet article
Guide cpf
Publicité
Map jobibou

Plus de 9 800 offres d'emploi !