Comment réussir l'intégration professionnelle des personnes en situation de handicap ?

Par Melany le 18 novembre 2019

Recrutement
Partager cet article

Le recrutement n’est que la première étape de l’intégration d’une personne en situation de handicap. En effet, intégrer une personne handicapée au sein d'une entreprise demande un accompagnement ciblé de la part du service RH. Alors comment préparer son arrivée dans vos locaux ? Aménagements techniques et organisationnels du poste de travail, outils informatiques spécifiques, formation professionnelle, quelles actions mener pour réussir l'intégration d'une personne en situation de handicap ? Nous verrons aussi comment le numérique favorise aujourd'hui de plus en plus l'intégration professionnelle des travailleurs handicapés.

Anticiper et préparer l'intégration d'une personne en situation de handicap

Source image : La Croix

Préparer l'arrivée et l'intégration d’une personne handicapée dans votre entreprise peut vous conduire à envisager ce que l'on peut appeler des modes de compensation du handicap sur le poste de travail, en fonction de l'état de santé de la personne. Par modes de compensation, on entend principalement d'éventuels aménagements du poste de travail (fauteuil ergonomique, ameublement adapté ou modulable, matériel informatique spécifique, aide humaine, etc). Intégrer une personne en situation de handicap peut également nécessiter d'importants aménagements organisationnels au sein d'un service : par exemple certaines tâches ne pouvant être réalisées par le personne handicapée seront confiées à un autre collaborateur, même si elles font initialement parti de la fiche de poste.

La formation professionnelle peut également être envisagée pour ajuster les compétences de la personne aux exigences du poste de travail.

Il est aussi possible de mettre en place une sorte de tutorat pour permettre à une personne ne disposant pas d’une totale autonomie de bénéficier d'une aide ponctuelle ou quotidienne. Il est par ailleurs toujours très intéressant de faire participer les collaborateurs du service aux réflexions préparatoires portant sur l'aménagement du poste et les conditions de travail.

Nos conseils pour réussir l'intégration professionnelle des personnes handicapées

L'intégration professionnelle d'une personne handicapée demande une attention particulière et un suivi adapté tout au long du processus et surtout les premiers mois suivant la prise de poste. Alors voici nos conseils pour réussir l'intégration professionnelle d'une personne handicapée et assurer un suivi à la fois efficace et adapté.

Restez attentif au démarrage de la prise de poste

Même si vous avez préparé l'arrivé du salarié handicapé dans votre entreprise en amont, et anticipé les adaptations nécessaires à sa prise de poste, il se peut que l’entrée en fonction vous révèle des besoins complémentaires auxquels vous n'aviez pas pensé.

Il est donc conseillé de rester attentif à la manière dont le salarié s’adapte à son poste au cours des premiers mois. L’objectif étant de veiller à ce que les aménagements réalisés permettent au salarié de réaliser son travail dans de bonnes conditions.

Identifiez les incohérences et les problèmes le plus tôt possible

Les personnes en situation de handicap sont, comme le révèlent certaines études, les personnes les plus fragilisées sur le marché de l'emploi. Il n'est donc pas impossible que par crainte de perdre leur emploi, elles passent sous silence les difficultés rencontrées au quotidien dans leur travail. Il y a donc deux choses que vous pouvez faire. Premièrement, réserver un bon accueil au futur salarié handicapé et le mettre à l'aise. Deuxièmement, vous pouvez sensibiliser le médecin du travail et les autres collaborateurs du service quant au repérage et au signalement d'éventuelles difficultés. Il est également très intéressant de faire appel aux services d'un ergonome pour optimiser un maximum les aménagements du poste.

Quel est la mission de l’ergonome ?

Avant de définir la mission de l'ergonome, faisons le point sur l’ergonomie au travail.

L'ergonomie c'est la mise en œuvre de connaissances scientifiques relatives à l'homme, qui permettent d'élaborer des organisations, des systèmes et des outils ayant la particularité d'être adaptés au plus grand nombre et fournissant un maximum de confort, d'efficacité et de sûreté. Le principe majeur de l’ergonomie professionnelle est d’adapter le travail à l’homme en faisant des liens cohérents entre les missions à accomplir et les collaborateurs. L’ergonomie permet de comprendre le travail et de le transformer positivement.

La mission première de l'Ergonome est d'améliorer les conditions de travail des collaborateurs tout en prenant en considération les critères de performance de l'entreprise. Il s’agit pour lui d’adapter au mieux le travail à l’homme afin d'optimiser la santé et l' efficacité.

Dans le cadre de ses fonctions, l’Ergonome est amené à concevoir les aspects techniques et organisationnels des postes de travail (améliorations et aménagements des locaux, propositions de systèmes d’organisation plus efficaces, suggestions de formations pour les salariés et les managers, etc). L’Ergonome est un observateur des situations de travail. Il est capable de les comprendre en se référant à ses connaissances des méthodologies et des techniques disponibles. Il possède de solides compétences en sociologie, psychologie et physiologie pour mieux anticiper les conséquences et traduire ses observations en recommandations.

Pour accompagner la prise de poste d'une personne en situation de handicap et aider les Ressources Humaines à adapter leur processus d'intégration, l'Ergonome est le professionnel idéal.

Que dit la loi pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées ?

Source image : travail-emploi.gouv.fr

 

La loi pour la Liberté de choisir son avenir professionnel, qui réforme actuellement de nombreuses disposition quant à l'emploi et la formation propfessionnelle, a amené certaines nouveautés en ce qui concerne l'insertion professionnelle des personnes handicapées : "Tout employeur d'au moins 20 salariés doit employer des personnes en situation de handicap dans une proportion de 6 % de l'effectif total. L'obligation d'emploi concerne tous les salariés du secteur privé ou public, quelle que soit la nature du contrat".

De nouvelles dispositions entreront en vigueur le 1er janvier 2020 pour encore plus responsabiliser les entreprises, trouver des leviers pour l'embauche de personne en situation de handicap et simplifier les démarches administratives.

La formation pour mieux intégrer les travailleurs handicapés

Le saviez-vous ?

Le taux de chômage des travailleurs handicapés est en moyenne 2 fois plus important à celui du reste de la population active. Trouver un emploi quand on est en situation de handicap n'est pas si simple, bien que la loi ait évolué et que les actions sociales en faveur des travailleurs handicapés soient plus qualitatives et nombreuses qu'avant. Il faut savoir que la formation permet aux personnes handicapées de retrouver un emploi plus rapidement, exactement comme pour les autres actifs.

Source : Semaine Européenne pour l'Emploi des Personnes Handicapées 2019 - SEEPH 2019

La formation est un véritable accélérateur professionnel pour l'ensemble des actifs en recherche d'emploi.

Les travailleurs handicapés peuvent accéder à toutes les formations disponibles, au même titre et dans les mêmes conditions que les travailleurs sans handicap. Lorsque la mobilité est difficile, le digital learning s'avère la solution idéale pour se former sans subir de contraintes liées aux déplacements. Le Compte Personnel de Formation (CPF), alimenté en euros, peut parfaitement financer la formation professionnelle choisie. On peut utiliser le CPF aussi bien pour acquérir une qualification, de nouvelles compétences, ou bien pour réaliser un bilan de compétences par exemple.

Bon à savoir : Le CPF est alimenté de 800 euros pour les personnes en situation de handicap (au lieu de 500€ pour les autres salariés), dans la limite d’un plafond total de 8 000 euros.

Quand le numérique favorise l'intégration professionnelle des travailleurs handicapés

Le numérique est une réelle opportunité pour l'inclusion des personnes en situation de handicap. L'APF Lab-le Hub (centre d'expertise et de ressources nouvelles technologies et communication) confirmait en Avril 2019 le rôle stratégique des nouvelles technologies pour l'emploi des personnes handicapées. Pour bien équiper les postes de travail occupés par des personnes en situation de handicap, l'APF Lab-le Hub propose en libre accès près de 800 fiches pratiques dédiées aux solutions techniques se rapportant aux contacteurs, aux ordinateurs, aux logiciels, aux applications, à la mobilité et domotique, et aux outils d'aide à la communication. Ce service permet aux entreprises de bien préparer l'intégration des travailleurs handicapés.

Bon à savoir : il existe par exemple des logiciels spécifiques pour les déficients visuels, des claviers ergonomiques, des synthétiseurs vocaux, des appareils de transcription en langue des signes, etc.

Outre ces solutions numériques optimisant l'environnement de travail des personnes en situation de handicap, il est bon de noter que le secteur du digital est également celui qui embauche le plus de travailleurs handicapés. En effet, on compte 6% de personnes handicapées dans les emplois du numérique, contre 3,2% dans les emplois d'autres secteurs d'activité. On peut donc dire que grâce aux outils technologiques favorisant les aménagements de poste, aucun handicap ne peut empêcher de travailler dans le numérique. Il est donc parfaitement envisageable de se former à un métier du digital afin d'accéder à un emploi rapidement même avec un handicap physique.

Partager cet article

A la recherche d'un job dans le Marketing, la Relation Client et le Digital ?

Guide cpf
Publicité
Map jobibou

Plus de 41 000 offres d'emploi !