Classement des formations supérieures françaises et internationales : comment choisir ?

Par Marie le 21 décembre 2018

Experience-professionnelle Reconversion Montee-en-competences Salaire Bonnes pratiques Evolution professionnelle
Partager cet article

Booster ses connaissances, changer de voie, ou tout simplement acquérir de nouvelles compétences : faire une formation professionnelle, même lorsqu’on est actif, permet de demeurer compétitif sur le marché du travail. Et cela tombe bien, puisque ces MBA, Masters spécialisés et autres sont de plus en plus nombreux, et, surtout, de plus en plus cotés. Mais parmi la multitude de possibilités de cursus envisageables à l’international et en France, comment faire son choix ? Nous avons répertorié pour vous les meilleures formations, les meilleurs classements, ainsi que les secteurs d’études supérieures les plus recherchés par les recruteurs.

Les bonnes raisons de se former 

Booster ses connaissances 

Vous êtes diplômé depuis plusieurs années, vous êtes déjà actif dans une entreprise, et votre travail évolue rapidement (nouvelles techniques, nouveaux produits, nouveau logiciel…).

Une formation professionnelle sera l’occasion de vous mettre à jour sur de nouvelles pratiques, d’étendre votre réseau, de consolider certains acquis, et de demeurer compétitif face à la nouvelle génération de diplômés.

Acquérir de nouvelles compétences 

Vous êtes spécialisé dans un domaine, et vous aimeriez en maîtriser un autre afin de monter en grade, ou d'affronter de nouveaux challenges au bureau. Une formation professionnelle vous permettra de cumuler votre expérience et un nouveau diplôme, ce qui fera de vous un véritable atout pour une entreprise.

S’ouvrir à l’international

Choisir de faire un MBA, un Master spécialisé ou encore un Master of Science, c'est une très bonne opportunité pour s'ouvrir des portes à l'international. D'abord grâce à un réseau d'étudiants très souvent venus du monde entier. Ensuite, parce que ces cursus existent à l'étranger (vous pouvez donc choisir d'étudier au-delà de nos frontières), et sont reconnus partout dans le monde (vous pourrez donc vous faire recruter dans un autre pays). 

Augmenter son salaire

En optant pour une formation professionnelle, vous ajoutez à votre CV une forte valeur ajoutée. Il va sans dire qu'un MBA, un MS, ou un MSc, associé à votre expérience acquise, vous assure de pouvoir prétendre à un salaire plus élevé. Si vous choisissez de suivre cette formation à l'étranger, la maitrise d'une langue supplémentaire et l'ouverture à l'international pourraient également vous permettre d'accéder à de meilleures propositions de salaires.

 


Source image : Le Monde 

Changer de métier 

Vous êtes actif depuis plusieurs années dans le même domaine, et vous avez une envie de total changement. Il est souvent possible d'obtenir des équivalences, et de reprendre ses études à un niveau Bac+3. Grâce à cette formation professionnelle, les possibilités de nouveaux défis, d'une nouvelle entreprise, de nouveaux clients, bref d'une nouvelle vie, s'offrent enfin à vous.

 

Les différents diplômes 

MBA ou Executive MBA

Le Master of Business Administration (MBA) et l’Executive MBA comptent parmi les rares diplômes d’études supérieures reconnus partout dans le monde, et sont très recherchés dans le top management. Si le MBA est un diplôme international se concentrant, entre autres, sur la gestion, le management, le droit, le E-MBA, lui, est encore plus spécifique, et uniquement destiné aux professionnels.

Master 

Le master est un diplôme de niveau bac+5, répartis en 4 semestres, après la licence. Il s'agit d'une professionnalisation associée à des enseignements de haut niveau et des travaux de recherche. On parle de M1 en première année et de M2 pour la 2e année. 

Master of Science (MSc)

Le Master of Science est un double diplôme labellisée par la Conférence des Grandes Écoles depuis 2002, et reconnu à l'international. C'est un diplôme en 2 ans qui requiert un niveau bac +3. Il forme les étudiants à devenir des experts opérationnels dans différents domaines et se donne principalement dans les écoles de commerce et de management.

 


Source image : Les diplômes nationaux de master (DNM) des universités Infographie Le Monde

Les classements des écoles 

Avant de vous lancer dans la grande aventure d'une nouvelle formation, il s'agira pour vous de choisir la bonne. Or, la tâche s'avère parfois ardue, tant la liste des établissements est longue, en France comme à l'étranger. Pour vous aider, Internet est pavé de classements bons et moins bons. Quel que soit ceux que vous lisez, recherchez toujours les critères d’évaluation utilisés, ainsi que la transparence de ces critères. En attendant, voici les classements privilégiés par les recruteurs et les étudiants, en France, et à l'international.

En France

Les palmarès de masters sont en nombre sur Internet, sachez donc que l'Aeres (Agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur), organisme public indépendant, propose une évaluation claire et transparente sur les masters universitaires. Sur leur site, vous trouverez les notes de chaque master, accompagnées de commentaires d'experts.

En ce qui concerne, les MBA et E-MBA, même combat, la liste des palmarès est longue.

En France, ce sont les classements Eduniversal qui sont les plus consultés. Le classement Eduniversal des meilleurs MBA de France se base sur trois grands critères d’évaluation, soit : la notoriété des formations, les salaires de sortie, le taux de satisfaction des apprenants.

A l'international

Le classement académique des universités mondiales par l'université Jiao Tong de Shanghai ou "Classement de Shanghai" est l'un des principaux classements, aujourd'hui appelé Academic Ranking of World Universities. Face à ce géant du palmarès, deux anglo-saxons : le classement anglais Times Higher Education, et l'américain QS World University Rankings®. Dans les deux cas, les universités américaines prennent largement la tête des classements. En ce qui concerne les MBA purs et durs, on distingue trois classements de valeur sure : ceux du Financial Times, de Business Week et de The Economist.

 

L’avis des recruteurs 

Parmi les recruteurs, les avis divergent. Reconnus à l'international, les MBA et EMBA sont souvent appréciés, mais encore faut-il qu'ils aient été effectués dans des écoles de renom (l'Insead en France, Harvard aux Etats-Unis, ou la London Business School en Angleterre, par exemple).

Pour ce qui est des Executive MBA, destinés aux professionnels, de nombreux organismes de formation spécialisés dans la formation continue des adultes proposent des parcours complets et permettant une réelle évolution de carrière suite à l'intégration de compétences nouvelles. C'est d'ailleurs de plus en plus le cas pour les professionnels du marketing, de la communication, du management ou de la relation client qui monte en compétences et voient leurs carrières décoller à la suite d'un cycle MBA en digital marketing ou digital management. 

De manière générale les DRH portent tout autant d'attention à la personnalité et à l'expérience du candidat qu'à ses diplômes - même si un diplôme, notamment dans le cadre d'une reconversion ou d'une évolution de poste, permet toujours de crédibiliser ses compétences.

En résumé, choisissez bien votre formation si vous souhaitez pouvoir la mettre en avant, et ne faites jamais l'impasse sur une excellente présentation et sur la mise en avant de vos expériences ! 

 


Source image : enquête Régions Jobs 2018

Bon à savoir 

Les domaines qui recrutent le plus : (Source : Eduniversal)

  • Marketing
  • Management des systèmes d’informations
  • E-business
  • Vente, négociation commerciale et business développement
  • Communication,
  • Gestion de patrimoine
  • Droit des affaires et management
  • Banque- Finance

 

Quel que soit le diplôme et le secteur sur lequel vous porterez votre choix, n'hésitez pas à vous renseigner plus avant auprès des conseillers pédagogiques qui sont à votre disposition. Ils sont les mieux placés pour vous guider correctement en fonction de vos études précédentes et de votre expérience dans la vie active. De même, pensez à vous rapprocher d'anciens élèves ayant effectué la formation qui vous intéresse. Cela vous permettra de mesurer l'intensité du travail à fournir, d'appréhender les débouchés possibles, de mesurer l'impact sur votre futur salaire. Si vous envisagez une formation continue, vous saurez également à quoi vous en tenir pour organiser votre emploi du temps. A vous de jouer !

Partager cet article

A la recherche d'un job dans le Marketing, la Relation Client et le Digital ?

Bloc cycles diplomant
Publicité
Map jobibou

Plus de 80 400 offres d'emploi !