Les nouveaux métiers pour les cadres du secteur du marketing et de la communication

Par Anouk le 20 juillet 2018

Digitalisation-des-metiers Secteur d'avenir Reconversion
Partager cet article

On entend régulièrement que les secteurs du marketing et de la communication sont bouchés, et qu’il devient de plus en plus difficile d’y trouver du travail. La filière de la communication a pourtant fait plus de 34 milliards de recette au second trimestre 2017. C’est aussi oublier qu’il s’agit là de secteurs en constante évolution, où de nouveaux métiers sont inventés tous les jours, pour suivre tout autant le rythme des avancées technologiques, que celui des nouvelles régulations. Découvrez avec nous les nouveaux métiers destinés aux cadres, dans les milieux du marketing et de la communication !

 

1. Du contenu, toujours plus de contenu

L’éditorial est devenu la clé d’une bonne communication : à l’ère de notre société de l’information, proposer une ligne éditoriale cohérente et de qualité est dorénavant indispensable pour toutes les entreprises, quel que soit leur domaine. Et elles ont le choix : blog, podcast, vidéo, newsletter…

Les métiers-clés pour les cadres dans la création de contenus :

- Content Manager : c’est lui qui sélectionne le(s) canal(ux) le(s) plus adapté(s) à son entreprise afin de proposer un contenu adapté à sa communauté. Il est à la tête de la stratégie éditoriale de son entreprise : il doit donc proposer un contenu de qualité, mais aussi s’assurer de sa viralité potentielle.
- Curator Manager : comme son nom l’indique, il sélectionne les contenus et informations les plus pertinents, à partager sur les canaux sélectionnés.
- Inbound Marketor : son rôle est de faire en sorte que le client vienne à l’entreprise, et non plus l’inverse. Il donne le maximum de visibilité aux contenus de qualité créés par l’entreprise afin que de potentiels clients s’y intéressent d’eux-mêmes.
- Digital Manager : le métier de Community Manager est voué à se transformer pour intégrer plus de responsabilités. Le Digital Manager prend en charge toute la présence en ligne de l’entreprise : réseaux sociaux, évidemment, mais aussi e-réputation, site internet et référencement.

 

2. Des RH 2.0

De prime abord, le secteur des ressources humaines peut sembler relativement plat mais détrompez-vous ! Les recruteurs doivent maintenant faire face à de nouveaux défis pour recruter les meilleurs éléments pour leur équipe, mais aussi faire en sorte que celle-ci s’épanouisse au mieux sur son lieu de travail. Il s’agit à la fois de se spécialiser dans le numérique pour optimiser le recrutement ainsi que l’image de l’entreprise, mais aussi de se former aux nouveaux enjeux du monde du travail.

Les métiers-clés pour les cadres dans les relations humaines :

- Chief Happiness Officer : il a en charge le bien-être des salariés de l’entreprise, car un salarié heureux est un salarié motivé. C’est lui qui s’occupe d’organiser les ateliers de “team-buildings” et de développer l’offre des avantages de l’entreprise (partenariats avec des salles de gym ou de spectacles). Il est là pour assurer la cohésion de l’équipe mais aussi pour désamorcer les tensions, si tensions il y a : c’est un véritable professionnel des relations humaines.
- Responsable Diversité : encore méconnu, c’est pourtant un métier d’avenir dans le secteur des relations humaines. Il doit s’assurer qu’il n’y a aucune discrimination dans le processus de recrutement, et même au sein de l’entreprise. Le respect des quotas et de l’égalité salariale homme/femme sont aussi de sa responsabilité. C’est aussi lui qui organise divers évènements pour sensibiliser les salariés aux problématiques de discrimination.
- Responsable Développement des Talents : sa tâche principale est d’anticiper les besoins de l’entreprise en terme de nouveaux métiers et de nouveaux objectifs, tout comme les besoins des employés en terme de formations. C’est un véritable visionnaire qui doit avoir plusieurs pas d’avance sur la stratégie globale de l’entreprise !
- RH Marketing Manager : il a pour objectif de développer une stratégie de marque employeur à part entière pour son entreprise. Il doit participer au développement de sa culture d’entreprise afin de fidéliser ses salariés. C’est aussi à lui d’utiliser ses compétences en marketing afin d’attirer de nouveaux talents.

 

3. La création numérique

Les métiers créatifs ne sont pas en reste : comme tout le reste de la chaîne du marketing et de la communication, ils doivent suivre l’évolution de ces secteurs. Et les supports de communication n’ont de cesse de se transformer, et de se multiplier : smartphones, applications, mais aussi objets connectés et réalité virtuelle !

Les métiers-clés pour les cadres dans la création digitale :

- UX Designer : ergonomie est son mot d’ordre ! C’est lui qui teste sites web, applications mobiles, ou même smartphones et tablettes afin de s’assurer que leur usage soit le plus simple possible pour les futurs utilisateurs. Si ce n’est pas le cas, c’est à lui de trouver la solution pour y remédier. Il peut aussi choisir d’intégrer du story-telling dans l’usage, afin que les futurs utilisateurs créent une relation avec le dispositif en question.
- Creative Technologist : à mi-chemin entre développement informatique, marketing, communication et design, il est toujours à l’affût des nouvelles prouesses technologiques afin de proposer et mettre au point des expériences totalement inédites. C’est un innovateur, qui se donne les moyens de réaliser ce qu’il a imaginé.
- Creative Strategist : il a pour but de révolutionner la publicité. Il est en général en charge de la stratégie brand-content de son entreprise, et il est toujours à la recherche de nouveaux concepts pour mettre en valeur son entreprise de la meilleure façon possible.

 

4. L’ère du Big Data

Les datas, ou données, sont le nouveau fer de lance des entreprises : comment les récolter efficacement mais aussi et surtout comment les utiliser une fois qu’on les a ? Enfin, vous n’avez pas pu passer à côté du RGPD, ou règlement sur la protection des données, qui pose une nouvelle question pour les entreprises : comment respecter les données personnelles de sa communauté et les utiliser dans un cadre légal ? Voici donc de nouvelles opportunités pour les cadres, dans un secteur où la demande semble être plus importante que l’offre.

Les métiers-clés pour les cadres dans le Big Data :

- Big Data Architect : il s’agit d’un métier particulièrement technique. Il a la responsabilité d’optimiser les systèmes de récolte, de stockage mais aussi de récupération des données brutes.
- Data Scientist : il est au coeur du processus de récolte des données. Il crée la base de données où celles-ci sont répertoriées, et s’assure de son bon fonctionnement. C’est aussi lui qui établit les critères de segmentation des données, afin que celles-ci soient le plus pertinentes possibles.
- Data Analyst : il récupère les données du Data Scientist, et se charge de les analyser pour pouvoir mettre au point une recommandation stratégique.
- Data Protection Officer : rappelons d’abord qu’il est obligatoire pour toute entreprise dont l’activité principale est la récolte de données d’avoir un Data Protection Officer dans son équipe, et ce depuis le 25 mai 2018. C’est à lui de s’assurer du respect par son entreprise de la nouvelle loi sur la protection des données.

 

Les opportunités, dans les secteurs du marketing et de la communication, ne manquent donc pas pour les cadres en France. Le dynamisme du marché de l’emploi vous permet de faire évoluer vos compétences tout au long de votre carrière : vous n’avez pas fini de changer de métier !

Partager cet article
Guide cpf
Publicité
Map jobibou

Plus de 10 400 offres d'emploi !