Management : les 6 savoir-être indispensables pour tout bon manager

Par Julie le 22 août 2018

Savoir-être Soft skills Profil professionnel Emploi digital
Partager cet article


Leader incontesté ou manager sans charisme ? Paternaliste ou peu présent ? Trouver son style de management n’est pas chose facile. Il faut savoir s’adapter à différentes personnalités et faire face aux critiques dont peuvent faire l’objet les managers, souvent mal-aimés au sein des entreprises.

Mais si être « un bon manager » ne s’apprend pas, certains savoir-être sont pourtant indispensables pour tous ceux qui aspirent à le devenir.

Jobibou a dressé pour vous une liste très utile pour vous aider à développer les savoir-être indispensables à tout bon manager.

 

1 – Savoir prendre soin des ressources

Saviez-vous qu’étymologiquement, les mots manager et management signifient « ménager » c’est-à-dire prendre soin de la terre et des ressources mises à notre disposition ? Quand on pense à cela, il devient tout de suite beaucoup plus évident que ce que l’on attend d’un bon manager est avant tout de prendre soin de ses équipes et de consacrer son énergie à leur réussite.  

Pour faire de cette mission managériale un succès, cela passe par l’obtention de quelques qualités que voici :

  • Développer votre capacité d’écoute : prendre le temps d’écouter vos collaborateurs est primordial. Si vous connaissez leurs forces et leurs faiblesses, vous saurez alors ce que vous êtes en mesure d’attendre d’eux et vers quoi aller pour les faire évoluer.
    De même, encouragez vos équipes à s’exprimer librement avec vous : leur avis peut donner vie à tout un tas de belles idées à développer.

  • Développer votre capacité à valoriser. Pour cela, il existe un mot magique à prononcer sans modération : Merci ! Remerciez vos équipes quotidiennement pour le travail accompli et encouragez les pour celui à venir. Le manager doit faire des feedbacks quotidiens, et si possible toujours positifs, pour garder ses équipes dans un bon élan de motivation. N’hésitez pas également à célébrer les réussites ou les sorties de périodes difficiles.

  • Développer votre capacité à déléguer. Car oui, c’est aussi ça prendre soin de ses ressources : c’est installer ses collaborateurs dans un système de confiance réciproque. Garder en tête qu’un manager n’est pas un expert technique et que de fait, ce n’est pas à lui de faire les choses. Il est là pour obtenir le meilleur de ses équipes, en les mettant dans les meilleures conditions possibles.

  • Encourager l’équilibre vie personnelle et vie professionnelle. C’est essentiel pour obtenir le meilleur de vos équipes. Un collaborateur serein sera plus performant et engagé dans les missions qui lui seront confiées. Encouragez les activités extra-professionnelles et mettez en avant le fait qu’il y a une vie en dehors de l’entreprise.

 

2 – Savoir se concentrer sur l’essentiel

Et l’essentiel n’est pas toujours ce que l’on croit. Les résultats par exemple, sont loin d’être ce sur quoi un bon manager doit se focaliser. Au contraire, cela risque de lui faire mettre une pression sur ses équipes et de devenir contre-productif. Beaucoup de salariés se sentent alors déresponsabilisés, freiner dans leur créativité et moins investis dans leur travail.

De même, un bon manager ne doit pas céder à la tentation du micro-management. Il est là pour être un facilitateur et venir en aide si besoin, mais il ne doit pas rentrer dans le détail des tâches liées à un projet.

Un bon manager doit donner une vision globale et claire de l’entreprise, avec les objectifs et les rôles de chacun. Ne tombez pas dans le piège des objectifs inatteignables. Pour cela, vous pouvez utiliser la méthode SMART, bien connue des marketers et très utile en management. SMART est l’acronyme de Spécifique, Mesurable, Acceptable, Réaliste et Temporellement défini.

Cette méthode vous permettra d’éviter le pire : mettre un collaborateur dans une situation d’échec, avant même qu’il n’ait commencé à travailler sur un projet.

 

3 – Savoir être un moteur

Tel un capitaine de bateau, le manager doit donner un cap à son équipage et surtout, le maintenir. Mais plus qu’un simple capitaine, il doit être un véritable moteur capable de transmettre motivation et énergie positive.

Et cela passe par différents comportements. 

  • Affichez votre joie de vivre. Auriez-vous envie de suivre quelqu’un qui n’esquisse jamais le moindre sourire ? En tant que manager, vous devez mettre de côté tout ce qui vous tracasse et rester positif car l’énergie que vous dégagez fera forcément ricochets sur ceux qui vous entourent.

  • Maîtrisez vos émotions. Et de fait, gérer votre stress. Quelle que soit la situation de l’entreprise, la période d’activité ou les échecs qui ont pu arriver, un bon manager doit savoir garder son calme, être rassurant et savoir apaiser les situations complexes.

  • Savoir rebondir. Un gros projet qui s’annule au dernier moment ? La démission d’un collaborateur très apprécié ? Autant de situations sur lesquelles un bon manager doit savoir rebondir, voire les considérer comme une occasion pour tous d’apprendre et de s’améliorer.

En bref, considérez-vous comme un mentor capable d’inspirer et de motiver.

 

Source image : Pixabay

4 – Être aligné

Avec la vision de l’entreprise, avec vos aspirations mais aussi avec vous-même !
Dans une interview donnée au Business Insider, Lori Goler, la DRH de Facebook explique « la chose la plus importante c’est que nous choisissons des personnes qui ont vraiment envie d’être des managers » c’est-à-dire ceux qui ont la passion de l’esprit d’équipe et ont envie de les voir réussir. Avant de devenir manager, assurez-vous donc que vous en avez envie !

Être aligné avec vous-même vous permettra d’être plus performant dans vos fonctions managériales notamment car vous serez capable de prendre des décisions claires et efficaces. Et, bonne nouvelle, c’est majoritairement ce que l’on demande à un manager.

 

5 – Savoir communiquer

En face à face, en public ou en réunion, un bon manager doit savoir communiquer en toute circonstance.
De même, s’il doit valoriser ses équipes et faire preuve de reconnaissance, il doit aussi parfois recadrer ses équipes. Pour cela, focalisez-vous sur des faits concrets, par exemple en mettant en avant les conséquences liées au manquement d’un salarié, puis orientez vos questions vers la résolution du problème. Par exemple « Tu n’es pas en mesure de présenter le reporting de ce mois-ci lors de la réunion de tout à l’heure, qu’est-ce que tu peux me proposer pour palier à ça ? ». Cela permettra au salarié de proposer lui-même une solution et de se sentir plus concerné.

 

Source image : YouGov

Savoir communiquer passe aussi par l’honnêteté. Un bon manager doit être juste dans ses commentaires ou dans ses décisions. D’ailleurs, si vous n’êtes pas honnête avec vos collaborateurs, pourquoi le seraient-ils avec vous ?

Enfin sur la forme, un manager performant s’exprime avec assurance, clarté et en gardant en tête les objectifs de l'entreprise.

 

6 – Faire évoluer

Si un bon manager doit prendre soin de ses équipes, n’oubliez pas qu’il doit aussi et surtout la faire évoluer.
Pour cela, un bon manager doit offrir des occasions de se former à de nouvelles compétences pour leur permettre de se sentir plus performants.

Vous souhaitez faire évoluer des membres de votre équipe, pensez par exemple aux formations en web marketing ou en communication digitale. En présentielle ou en digital learning, elles permettent d'acquérir ces compétences, à la fois très utiles et très recherchées.

 

Si être un bon manager requiert des savoir-être complexes et variés, on peut se rassurer en se disant que c’est aussi et surtout un mélange de compétences (écoute, organisation, communication…), de comportements (être exemplaire, gérer son équipe, prendre des risques…) et d’expériences (situations et profils rencontrés...)
Enfin, un bon moyen pour savoir si on est « un bon manager » est de se demander si nous sommes le manager que nous aurions aimé avoir ?

Partager cet article
Guide cpf
Publicité
Map jobibou

Plus de 10 400 offres d'emploi !