Partager cet article

De plus en plus plébiscitée dans le monde du travail, l’égalité femmes-hommes progresse régulièrement en France. Du moins dans certains secteurs. Dans d’autres en revanche, on assiste curieusement à la tendance inverse ! Plusieurs filières du digital, notamment, sont touchées par une importante pénurie de talents féminins. Quelles sont-elles ? Certains métiers du numérique sont-ils épargnés ? Comment expliquer ce phénomène ? Quelles solutions pour y remédier ? Pouvez-vous déjà agir dans votre entreprise ? On répond à toutes les questions que vous vous posez sur la place des femmes dans les métiers du digital.

Des femmes trop rares dans le secteur de la Tech et l’innovation

Peu de gens le savent mais dans les années 1970-1980, les femmes ingénieurs étaient légion dans la filiale informatique. Une tendance qui s’est radicalement inversée depuis : actuellement, les femmes sont sous-représentées dans l’ensemble des métiers techniques. Il est ainsi rare de croiser une développeuse IT ou encore une machine learning engineer dans une entreprise. De même, les femmes représenteraient moins de 10% des créateurs de start-up dans le monde du numérique.

Un comble quand on sait que c’est une femme qui a véritablement lancé les bases du langage et des programmes informatiques. Et ce, dès le XIXème siècle ! En effet, Ada Lovelace née Ada Byron - fille du poète britannique Lord Byron – a été la première personne à créer un langage informatique pour la machine analytique de Charles Babbage, l’un des plus célèbres ancêtres de nos ordinateurs. Un exploit à une époque où les femmes, à plus forte raison celles issues de la noblesse, étaient généralement tenues éloignées des études scientifiques…

Source image : Femmes@numériques

Les métiers du digital qui attirent les femmes

Si peu de femmes françaises s’orientent vers le développement des nouvelles technologies, elles sont en revanche nombreuses à se tourner vers les métiers du web marketing, de la communication numérique et de l’e-commerce. On compte ainsi beaucoup de rédactrices web ou de femmes exerçant les fonctions de chef de projet SEO, de responsable web marketing ou encore de social media manager par exemple. Les femmes community managers seraient même plus nombreuses que leurs homologues masculins !

Source image : BDM

Comment expliquer de tels écarts parmi les métiers du numérique ?

Si on observe les chiffres du Ministère de l’Éducation Nationale de 2016, on remarque que ce phénomène commence dès le lycée. En effet, la grande majorité des jeunes filles se dirigent vers les filières littéraires, laissant de côté les filiales scientifiques et technologiques. Elles représentent ainsi près de 80% des élèves en Terminale L contre seulement 7% des effectifs en Terminale sciences et technologies de l’industrie et du développement durable (STI2D)… Logique de les retrouver ensuite plus facilement dans les métiers de la communication que dans ceux de l’IT !

Quant aux raisons de ce phénomène, elles sont multiples. On peut tout d’abord citer le poids des clichés et des stéréotypes : dans le système éducatif, cela fait de nombreuses années que les filières scientifiques et technologiques sont considérées comme des voies d’insertions professionnelles masculines. Alors que les adolescents sont poussés vers elles, les jeunes filles sont en revanche souvent mal renseignées à leur sujet. De plus, le monde de la Tech et de l’innovation est souvent perçu comme un milieu sexiste, en raison notamment de divers scandales comme celui des e-parties organisées par certaines grandes entreprises. Si bien que les jeunes femmes se dirigent vers des domaines où elles estiment pouvoir évoluer plus facilement.

Beaucoup d’entre elles se font aussi de fausses idées sur les métiers techniques à cause de l’image du « Geek » asocial, passant son temps les yeux rivés sur son ordinateur, qui a longtemps été véhiculée par les médias. Une image bien éloignée de la réalité, certes, mais qui contribue encore à détourner les femmes de l'univers de la Tech…

Source image : Femmes@numériques

Enfin, il faut aussi noter que beaucoup de femmes en activité « s’auto-censurent » quand elles souhaitent réorienter leur carrière. Par manque de confiance en elles, elles n’osent pas lancer leur propre start-up ou se tourner vers un métier du numérique alors qu’elles y ont pourtant toutes leur place !

Un phénomène qui inquiète le gouvernement…

La sous-représentation des femmes dans les métiers du digital est extrêmement préoccupante, aussi bien en termes de lutte contre les inégalités femmes-hommes que pour l’avenir de l’économie française. Pour bien comprendre la situation, il faut savoir que l’essor du digital a fortement accéléré l’évolution des métiers : nombre d’entre eux disparaissent tandis que de toutes nouvelles professions naissent chaque année, au rythme des innovations technologiques. Intelligence artificielle, robotisation, réalité virtuelle : autant de révolutions porteuses d’emplois !

L’ampleur du phénomène est telle que l’étude « Emerging technologies’ impact on society & Work in 2030 » réalisée par Dell Technologies et l’Institut pour le futur (un think tank californien) prédit que 85% des emplois disponibles en 2030 seront de tous nouveaux métiers, n’existant pas encore aujourd’hui… Bien entendu, seul l’avenir nous dira si ces estimations sont correctes mais en attendant, on ne peut nier que les métiers de la Tech et de l’innovation connaissent un formidable essor : si les femmes devaient s’en tenir éloignées trop longtemps, les entreprises françaises risqueraient fort de se trouver confrontées à une importante pénurie de candidats. D’ailleurs, ce problème a déjà fait son apparition dans le secteur informatique : beaucoup de sociétés sont obligées de renoncer à leurs projets chaque année, faute de pouvoir recruter des profils suffisamment qualifiés…

« 30 % des informaticiens étaient des femmes il y a 30 ans, contre 15 % en 2018. De même, les filières de formation au numérique sont composées d'hommes à 90 %. Ainsi, non seulement la filière souffre globalement d'un manque de talents, mais elle se prive de 50 % de la population » indique Soumia Malinbaum, fondatrice de l'Association française des managers de la diversité et membre du conseil d'administration du Syntec Numérique, dans une interview pour challenges.fr publiée le 23 janvier 2019.

C’est pour toutes ces raisons que le gouvernement accorde une attention particulière à l’augmentation de la part des femmes dans les métiers du digital, dans le cadre de ses actions promouvant l’égalité femmes-hommes.

Bon à savoir : le président Macron souhaite faire de l’égalité entre les femmes et les hommes  « la grande cause nationale » de son quinquennat. Si seulement 17% des métiers sont mixtes en France, tous secteurs confondus, le gouvernement espère porter ce taux à 30% à l’horizon 2025. Il ne s’agit pas pour autant d’atteindre la mixité parfaite (50/50) car elle serait beaucoup trop délicate à obtenir : ainsi, on considère qu’un métier est mixte dès que les femmes ou les hommes représentent 40 à 60% des effectifs.

Quelles sont les mesures mises en place ?

Plusieurs actions ont déjà été lancées pour favoriser la mixité dans les métiers du numérique. Parmi elle, on peut notamment citer le nouveau quota fixé par le gouvernement pour les établissements de l’enseignement supérieur : idéalement, ils devraient compter au moins 40% d’étudiantes dans leurs différentes filières scientifiques d’ici 2020. Entre autres décisions, le comité interministériel du 8 mars 2018 a également demandé à ce que le stage d’orientation de 3ème permette de découvrir les filières « peu mixtes », dont les filières techniques.

En parallèle, le gouvernement soutient le collectif Femmes@numériques, réunissant 42 entreprises et 40 associations. Placé sous le haut patronage du Premier Ministre et du Secrétariat d’Etat chargé du Numérique, ce collectif a pour principale vocation de promouvoir la place des femmes dans le secteur du digital. Entre autres actions, ce collectif :

  • organise des campagnes de communication pour sensibiliser les femmes aux métiers du digital ;

  • intervient auprès des entreprises pour leur permettre de mieux recruter et intégrer les talents féminins dans leurs équipes ou d’accompagner plus facilement leur reconversion dans le digital ;

  • augmente la visibilité des femmes ayant déjà fait carrière dans le numérique pour susciter de nouvelles vocations. Vous trouverez d’ailleurs de nombreux témoignages vidéo de product manager, de responsable de mission digitale ou encore d’account technology strategist sur sa page « portrait de femmes numériques ».

Comment les entreprises peuvent-elles promouvoir la mixité dans les métiers du numérique dès aujourd’hui ?

Vous aimeriez engager plus de professionnelles du digital, notamment dans les postes techniques ? Très bonne initiative : cela vous permettra non seulement de renforcer vos équipes mais aussi d’optimiser votre marque employeur. Suivez nos conseils pour atteindre plus facilement votre objectif !

Des astuces pour recruter plus facilement les candidates

Les profils féminins étant encore (trop) rares dans le domaine du numérique et des hautes technologies, beaucoup d’entreprise peinent à les attirer. Cependant, certaines d’entre elles ont déjà mis en place des stratégies de recrutement très performantes pour recruter de nouveaux talents féminins. La start-up Snips, par exemple, a eu la bonne idée de rajouter quelques avantages (« horaires flexibles », « brownbag lunches in the park ») pouvant séduire les femmes dans leurs offres d'emploi. Simple mais efficace !

Plus largement, il est aussi recommandé de cibler les réseaux féminins (ex. : Girls in Tech Paris, WILLA) et de mettre en valeur le parcours de collaboratrices lors de vos campagnes de communication : les candidates postuleront plus facilement si elles pensent avoir de réelles chances de faire évoluer leur carrière dans votre entreprise.

Soignez l’intégration de vos nouvelles recrues

Si recruter des femmes dans la Tech est une tâche délicate, les fidéliser l’est peut-être plus encore. Pour optimiser la rétention de vos talents féminins, veillez à bien les accueillir dès leur premier jour chez vous et à développer une culture d’entreprise « incluante » en sensibilisant vos collaborateurs masculins : pensez notamment à proposer des activités de team-building pouvant convenir aux deux sexes et à mettre en place un plan d’action pour prévenir les comportements et violences sexistes dans votre entreprise.

Pensez aussi à la gestion de carrières !

N’oubliez pas que vous pouvez déjà aider vos collaboratrices actuelles à se reconvertir dans le digital en leur proposant de suivre des formations. Quant aux futures talents féminins que vous recruterez, elles auront elles aussi besoin d’acquérir régulièrement de nouvelles compétences pour évoluer sur le plan professionnel : proposez leur un solide plan de gestion de carrière pour les aider à exprimer leur plein potentiel et optimiser la performance de votre entreprise.

 

Sources :

https://femmes-numerique.fr/

https://www.delltechnologies.com/content/dam/delltechnologies/assets/perspectives/2030/pdf/SR1940_IFTFforDellTechnologies_Human-Machine_070517_readerhigh-res.pdf

http://www.ecvdigital.fr/ecole-digitale/actualites/place-femmes-metiers-numerique-de-linnovation/

https://www.challenges.fr/femmes/pourquoi-les-metiers-du-digital-ne-seduisent-pas-les-femmes_638112

https://business.lesechos.fr/directions-ressources-humaines/metier-et-carriere/associations-professionnelles-et-reseaux/0302289232194-femmes-et-digital-quelle-association-choisir-323582.php

http://www.leparisien.fr/societe/de-moins-en-moins-de-femmes-dans-les-metiers-du-numerique-09-02-2017-6666765.php

https://www.violainecherrier.com/quelle-est-la-place-des-femmes-dans-le-numerique-en-2018/

https://www.google.com/search?q=m%C3%A9tiers+du+num%C3%A9rique+ou+en+sont+les+femmes+en+france&rlz=1C1CHBF_frFR824FR824&oq=m%C3%A9tiers+du+num%C3%A9rique+ou+en+sont+les+femmes+en+france&aqs=chrome..69i57.7511j0j8&sourceid=chrome&ie=UTF-8

http://www.leparisien.fr/economie/emploi/les-metiers-du-numerique-veulent-seduire-les-femmes-30-04-2018-7691271.php

https://femherbier.hypotheses.org/278

https://www.blogdumoderateur.com/enquete-cm-2018/

http://madame.lefigaro.fr/business/uber-google-tesla-sexisme-dans-la-silicon-valley-revelations-livre-brotopia-150118-146426

http://starther.org/recrutement-femmes/

 

Partager cet article

A la recherche d'un job dans le Marketing, la Relation Client et le Digital ?

Guide cpf
Publicité
Map jobibou

Plus de 36 400 offres d'emploi !