Mettre en avant ses certifications son CV, oui mais comment ? Pour qui ? Pourquoi ?

Par Pauline le 5 décembre 2018

Expérience professionnelle Savoir-faire Savoir-être Valorisation des expériences Soft skills Compétences Candidatures
Partager cet article

Vous avez les diplômes, vous avez l’expérience et vous couronnez le tout pas un petit florilège de certifications qui font mouche. Vous êtes un as de l’orthographe ou un féru d’analytics ? Les méandres informatiques n’ont plus de secrets pour vous et twitter est votre support de communication de prédilection ? Vous faites clairement la différence face aux recruteurs, car ces petits plus sont clairement recherchés.

Qu'il soit en ligne ou en version papier, le Curriculum Vitae reste la première impression que l'on donne à un recruteur. Alors faites-le évoluer de vos certifications, d’autant de vos valeurs ajoutées à ne pas négliger. Mais lesquelles choisir et comment booster votre CV ? Quel impact sur les recruteurs... Lorsqu’on cherche du travail, il est important de connaître ses points forts pour les mettre efficacement en avant. On fait pour vous le tour d’horizon des compétences à avoir, des nouveaux critères de recrutement (donc), des talents recherchés....

Les compétences prennent-elles le pas sur le(s) diplôme(s) ?

D’après une étude menée en Juin 2018 par Cornerstone OnDemand en collaboration avec International Data Corporation (IDC) souligne le fait que les candidats qui ont les compétences requises par les recruteurs est primordial pour les entreprises françaises (60 %). « Cependant, 41 % des entreprises européennes ont cité la formation initiale comme un critère de recrutement, contre seulement 32% des entreprises françaises. Ce chiffre est étonnant compte tenu d’une tendance historique en France à privilégier le niveau de diplôme. On constate néanmoins une nette tendance à rechercher des candidats en se basant sur des aptitudes vérifiées ». Le diplôme est de moins en moins important pour les recruteurs. La notion de "compétence" devient capitale et les compétences comportementales dites "soft skills" intéressent désormais tout particulièrement les employeurs qui les jugent « plus importantes que les compétences techniques ».
La personnalité des candidats, leur intelligence émotionnelle, leur empathie sont des éléments de plus en plus capitaux dans les process de recrutement. Y compris pour des postes comme les ingénieurs, et autres métiers a priori moins axés sur la communication.
 

 

source : cornerstoneondemand.fr

Google a été l'une des entreprises pionnières de cette tendance. Le géant américain a très rapidement compris que le lien entre l'intelligence au travail et les diplômes scolaires n'était pas très significatif, et que ce n'est pas parce que l'on recrute uniquement des candidats issus des mêmes écoles prestigieuses que l'on va accroître à coup sûr la performance. Quartz précise que chez IBM, environ 15% des collaborateurs fraîchement recrutés n'ont pas obtenu de diplôme universitaire. La CEO d'IBM, Ginni Rometty, a même précisé que pour les géants de la tech, les parcours professionnels et l'apprentissage dit «sur le tas» offrent des expériences plus riches que des diplômes.

En France, une étude réalisée par Pôle Emploi constatait il y a quelques mois des tendances similaires: 59% des employeurs estiment ainsi que «le diplôme n'est pas un critère essentiel». Une étude qui relève aussi l'importance des «compétences comportementales», dites «soft skills» dans le langage des ressources humaines. Pour 60% des employeurs, ces compétences comportementales sont jugées «plus importantes que les compétences techniques». Il s'agit par exemple de la «capacité d'adaptation», de la «capacité à s'organiser» ou encore de «l'autonomie»...

C’est en ce sens que le gouvernement travaille sur plusieurs projets permettant un accès plus général à la formation afin de favoriser l’accès à de nouvelles compétences et revaloriser tous les types de métiers et d’apprentissage. Améliorer la formation au sens large et son accès, c’est permettre une meilleure adéquation au marché du travail.

 

Qu’est-ce que la certification ?

La certification qualité est une procédure par laquelle un industriel ou prestataire de service obtient d’un organisme certificateur tiers indépendant l’attestation du respect d’une norme de qualité. La certification autorise généralement l’utilisation d’un label (NF par exemple) qui atteste de la qualité de son produit ou service auprès du consommateur. Les procédures de certification et les organismes certificateurs homologués varient selon les normes. L’organisme certificateur s’assure généralement par un audit initial, puis par des contrôles périodiques de la conformité des procédures et produits au référentiel de qualité concerné. Certaines permettront d’épingler un badge sur votre Linkedin, d’autres renverront vers des points et des scores à retrouver en ligne ou encore d’autres offriront la possibilité de générer un lien vers un document en ligne à télécharger ressemblant à un diplôme.
 

Comment en bénéficier ?

Nombreuses certifications sont gratuites, certaines payantes ou cofinancé dans le cadre du Compte Personnel de Formation (CPF) : https://www.moncompteactivite.gouv.fr/cpa-public/

Le compte personnel de formation (CPF), alimenté en heures, est utilisable par tout salarié, tout au long de sa vie active, pour suivre une formation qualifiante. Le CPF a remplacé le droit individuel à la formation (Dif) mais les salariés ne perdent pas les heures acquises au titre du Dif et pourront les mobiliser jusqu'au 31 décembre 2020. Le CPF fait partie du compte personnel d'activité (CPA).

Avantages de la certification

Certains disent que la certification a été mise à l’écart par l’arrivée en masse des MOOCs, démocratisant l’apprentissage en ligne, malgré tout celle ci reste encore et toujours un excellent levier pour booster votre CV. La certification garantie à l’employeur que le candidat possède les qualités et/ou compétences nécessaires  à la bonne exécution de ses futures tâches et missions et positionne ledit candidat en tête de liste. Il est bien évidement toujours important de rassurer le recruteur sur vos qualités et compétences.  

source : startupstockphotos.com

Quelques certifications qui peuvent booster votre CV

  • L’orthographe : Certificat Voltaire (82% des recruteurs sont sensibles à l’orthographe)

Nous écrivons tous les jours (textos, courriels, réseaux sociaux, documents professionnels), et il n’est pas rare d’avoir des doutes sur la conjugaison d’un verbe ou l’orthographe d’un mot. Que l’on soit fâché(e) avec l’orthographe ou qu’elle nous passionne, la langue française nous réserve souvent bien des surprises ! Quel que soit notre âge et malgré la gêne que cela peut occasionner, il est pourtant difficile de se replonger dans des manuels de grammaire. La solution ? Le Projet Voltaire, no 1 de la remise à niveau en orthographe. Déjà utilisé par plus de 5 millions de personnes, cet outil en ligne ludique et terriblement efficace vous réconciliera à coup sûr avec l’orthographe. Que vous ayez 8 ans ou 99 ans, il existe un module qui correspond à votre niveau actuel et à vos attentes.
Infos : https://www.projet-voltaire.fr 

  • Les langues : TOEIC (Aujourd’hui, les scores du test TOEIC sont utilisés par plus de 14 000 entreprises)

Les tests Test of English for International Communication sont des certifications standardisées permettant d'évaluer le niveau d'anglais des locuteurs non anglophones tant au niveau de l'écrit que de l'oral. Cette certification s’impose comme une évidence pour qui veut rejoindre une entreprise très engagée à l’international, et plus encore aux jeunes diplômés désireux d’occuper un poste de commercial. Près de 7 millions de personnes passent ce test chaque année dans le monde.
Infos : http://www.etsglobal.org/Fr/Fre/Tests-et-preparation/Les-tests-TOEIC

  • Bureautique et informatique : C2i, PCIE, TOSA

C2i : Maîtriser son identité numérique, connaître ses droits et devoirs sur le Web, travailler efficacement en réseau… Autant de compétences évaluées par le C2i (Certificat internet et informatique). Il est organisé en 2 niveaux et 7 spécialisations professionnelles (métiers du droit, de la santé, de l’ingénierie). Les candidats doivent être inscrits dans un établissement de l’enseignement supérieur. Cependant, les non-étudiants peuvent se présenter dans certains établissements dans le cadre d’une formation continue.
Infos : https://c2i.enseignementsup-recherche.gouv.fr/
 

PCIE : Première certification bureautique en France, le PCIE (Passeport de compétences informatique européen) évalue vos compétences de base quant à l’utilisation des outils bureautiques utilisés en entreprise. Tableurs, bases de données, navigateurs Internet.
 

  • Certification Google Analytics

La Google Analytics Academy vous apprend à utiliser les outils de mesure Google collectant et analysant les données pertinentes. Cours gratuits sur Internet en se connectant à votre compte Google. Pour obtenir votre certification, vous devrez rejoindre Google Partners  et Academy for Ads pour avoir accès à l’examen gratuit : Google Analytics Individual Qualification. L’exament se repasse autant de fois que vous le désirez. No pressure. La certification sera valable 12 mois à partir de la date de réussite de l’examen.
Infos : https://analytics.google.com/analytics/academy/

Financements

S'il s'agit d'un projet à long terme, le salarié peut demander à utiliser son DIF ou CPF.  
Sinon, quelques organismes proposent également des formules, généralement en ligne, à un coût accessible sur les particuliers. C'est notamment le cas pour les certifications Microsoft ou pour le TOEIC. Encore moins onéreux: l'achat d'ouvrages vendus en librairies avec des exercices et des corrigés. Avis aux candidats...

Le mot de la fin

Toutes ces compétences sont de merveilleux tremplins, mais la compétence reine, une compétence d’un tout autre genre, mais qui va devenir de plus en plus importante dans les années à venir est la personnalité, et ce que l'on appelle les «soft skills». La personnalité des candidats, leur intelligence émotionnelle, leur empathie sont des éléments de plus en plus capitaux dans les process de recrutement. Y compris pour des postes comme les ingénieurs, et autres métiers a priori moins axés sur la communication. A vos CV !

Partager cet article
Map jobibou

Plus de 44 500 offres d'emploi !

A la recherche d'un job dans le Marketing, la Relation Client et le Digital ?

Map jobibou

Plus de 44 500 offres d'emploi !

Bloc cycles diplomant jobibou %281%29
Publicité