Parent et en recherche d’emploi : 5 conseils pour décrocher un job !

Par Valentine le 19 octobre 2021

Savoir-être Valorisation-des-experiences Recrutement Bonnes pratiques Candidatures Adaptabilite Recherche d'emploi Environnement travail
Partager cet article

En tant que parent, vous savez qu’il peut être compliqué de trouver un équilibre entre votre vie familiale et votre vie professionnelle. Pourtant, vous êtes conscient de vos atouts et votre parentalité ne change en rien que vous êtes un.e professionnel.le qualifié.e ! Ce n’est pourtant pas toujours acquis, et certains recruteurs peuvent encore se montrer frileux au moment de l’embauche d’un candidat ayant des enfants, et forcément les contraintes qui y sont associées. Alors, comment se démarquer en entretien tout en rassurant les recruteurs sur votre disponibilité ? Comment gérer au mieux vos responsabilités parentales et professionnelles ? 

 

La difficulté de mener sa recherche d’emploi en étant parent

Que vous soyez parent depuis longtemps ou que vous cherchez à réintégrer le marché de l’emploi après votre congé parental, la recherche d’emploi n’est pas un moment facile à passer… En effet, si les mentalités évoluent peu à peu et si la parentalité reste la plus belle aventure de votre vie, les enfants demeurent un frein aux yeux de certains recruteurs. Le fait est que le congé maternité (et les prémices d’un congé paternité égal) sont redoutés par bon nombre d'entreprises.

Par ailleurs, parmi les actifs français ayant des responsabilités familiales, les femmes et les hommes qui éprouvent des difficultés dans la conciliation de leur vie personnelle et de leur vie professionnelle sont deux fois plus nombreux à souhaiter changer d’emploi (14%). C’est ce qu’a démontré une étude de l’Insee réalisée début 2020. Pour expliquer ces envies de changement, les sondés mettent en avant plusieurs causes : 

  • la possible diminution du temps de trajet domicile-travail
  • un rythme plus adapté à la conciliation vie perso-vie pro 
  • la recherche d’une bonne ambiance dans l’entreprise.

Compte tenu de cette réalité, on comprend donc le nombre de parents élevé qui recherchent un emploi. Certains dépeignent la situation avec humour, mais ce n'est pas pour autant un sujet à prendre à la légère ! Il faut en effet réaliser qu'être parent est encore souvent perçu comme un handicap aux yeux de certains recruteurs qui appréhendent entre autres le manque de disponibilité et les congés en période de vacances scolaires de certains parents. 

Mais rien n’est impossible ! Vous connaissez votre valeur et vous voyez votre parentalité comme une force. Alors ciblez les bonnes entreprises et montrez aux recruteurs que vous êtes le candidat idéal. 

Parent et en recherche d’emploi : 5 conseils pour décrocher un job !

Une problématique encore majoritairement féminine 

Les schémas sociaux et culturels ont la vie dure. Et si les mentalités changent peu à peu, certaines tendances sont encore d’actualité. C’est notamment le cas de la charge parental traditionnellement attribuée à la femme, sans compter sur l’impact que cela peut avoir sur leur vie professionnelle. 

En effet, toujours selon l’Insee, 

“au sein de chaque catégorie socioprofessionnelle, les femmes salariées ou anciennement salariées âgées de 25 à 49ans ayant des responsabilités familiales sont moins souvent en emploi”.

 

Il faut de plus noter qu’il y a de gros écart en fonction des différentes catégories : plus les femmes occupent un emploi qualifié, plus elles estiment qu’être parent a des conséquences sur leur travail. Par exemple, les cadres sont deux fois plus nombreuses dans ce cas (56%) que les ouvrières (27%). À l’inverse, les hommes salariés ayant des enfants sont plus souvent en emploi que ceux qui n’en ont pas ! Et pour cause, cela peut être expliqué par le fait que ce sont leur femme qui s’occupe des enfants, leur permettant plus facilement de travailler sans le souci de la garde. 

Si cet article s’adresse à tous, ce n’est pas sans ignorer les difficultés particulières auxquelles sont confrontées les mamans dans leur recherche d’emploi, et les préjugés de la part des recruteurs auxquels elles peuvent encore faire face. 

Parent et en recherche d’emploi : 5 conseils pour décrocher un job !

 

Source : “Etre parent : des cadres aux ouvrières, plus de conséquences sur l’emploi des femmes”, Laïla Bentoudja, Tiaray Razafindranovona, Insee, 2020

 

Nos 5 conseils pour réussir sa recherche d’emploi en étant parent

1. Cibler la bonne entreprise

Une question qui revient chez de nombreux parents en recherche d’emploi : faut-il privilégier le secteur public ou bien privé ? Si le secteur public est souvent montré comme plus adapté à la vie de parents (vacances scolaires, sécurité de l’emploi, etc.), les faits montrent qu’en réalité le secteur n’a que peu d’importance. 

En effet, ce qui importe le plus est la mentalité et les valeurs de l’entreprise ou de l’organisation recrutante. Il faudra aussi regarder l’attitude de l’entreprise en ce qui concerne la souplesse des horaires et du travail flexible. Pour cela, n’hésitez pas à faire des recherches sur les entreprises qui vous intéressent avant de postuler, et prenez connaissances des avantages offerts par celles-ci. Il se pourrait par exemple que votre future entreprise propose de couvrir une partie des frais de garde, ou même dispose d’une garderie sur place ! Ce qui particulièrement avantageux dans le cas des parents célibataires.

En ce qui concerne la flexibilité des horaires, sachez que les secteurs de la santé et de la distribution sout souvent arrangeants. Vous pouvez également penser au secteur de l’éducation qui permet de caler ses congés sur les vacances des enfants. Quoi qu’il en soit, avec la généralisation du télétravail, de nombreux domaines permettent désormais des horaires arrangeant avec la possibilité de finir ses missions à la maison ;) 

 

2. Oser le “job sharing”

Si les parents sont nombreux à avoir adopté le temps partiel, ces postes sont très rares et se négocient souvent directement avec l’employeur une fois en poste. Un peu compliqué à demander lorsqu’on souhaite se réinsérer dans le marché de l’emploi donc… Mais une nouvelle tendance séduit de plus en plus de parents : le job sharing. Mais qu’est ce que c’est ? 

Le job sharing (ou partage d’emploi) consiste à partager son temps et son travail avec une autre personne, un binôme en quelque sorte. Chacun est donc à temps partiel, tout en permettant à l’entreprise de garder un salarié au poste comme s’il s’agissait d’un temps complet. Dans les faits, ce mode de travail s’adresse à des personnes occupant des postes à responsabilités mais qui souhaitent dégager du temps pour leur vie privée. C’est donc une alternative qui séduit de plus en plus de jeunes parents en recherche de flexibilité. 

Attention, cette façon de travailler en duo nécessite une organisation particulière et il faut s’assurer en amont qu’elle corresponde au besoin de chacun. 

 

3. Ne pas lésiner sur le networking

Que vous soyez en recherche d’emploi depuis un moment ou que vous sortiez à peine de votre congé parental, garder le contact avec ses anciens collègues n’est pas évident. Surtout depuis que vous donnez une grande partie de votre temps à vos enfants… 

Pourtant, même en tant que parent, la recherche d’emploi ne se résume pas à scroller les plateformes d’annonces toute la journée, et à déposer des candidatures numériques à tout-va. Au contraire, beaucoup trouvent un job en développant ou en entretenant leur réseau. 

Alors n’hésitez pas à parler autour de vous : famille amis, anciens collègues, etc. Vous pouvez aussi vous aider de votre situation : pourquoi ne pas en parler aux parents d’élèves et ou aux professeurs de la classe de vos enfants ? Ce n’est pas une situation honteuse, et encore une fois, elle concerne de nombreux parents. Alors entamez la conversation, parlez de votre profil, et même si cela ne débouche pas sur une proposition, vous aurez toujours gagné de nouveaux contacts ;)

 

4. Être franc avec les recruteurs 

On vous a peut-être déjà conseillé, à tort, de ne pas mentionner votre enfant en entretien. Peut-être que vous êtes vous-même réfractaire à l’idée de parler de votre vie familiale de peur que cela vous porte préjudice. Pourtant, sachez que votre situation de parent n’est pas un frein à votre performance, bien au contraire ! 

Vous avez jusque-là réussi à concilier votre vie professionnelle et votre vie privée et si vous avez mis votre carrière en pause pendant quelques mois ou années, ce n’est pas la peine de le cacher aux recruteurs. Cela fait partie de votre vie et de votre profil. Si cela ne plait pas aux recruteurs, pourquoi souhaiteriez-vous intégrer une entreprise qui ne partage pas vos valeurs ? D’autant plus que votre statut de parent se fera connaître un jour ou l’autre, alors ce n’est pas la peine d’attendre la fin de la période d’essai pour l’évoquer ;)

 

5. Adopter un mindset positif

On le sait, la recherche d’emploi n’est pas un passage évident dans votre parcours, et encore moins lorsqu’on est parent. Entre la pression financière et la fatigue liée à vos obligations familiales, il est parfois dur de garder le moral pendant ses recherches. Mais vous allez devoir positiver ! Pour cela, reprenez confiance en vous, vous excellez déjà au job le plus difficile : élever un enfant. Pour vous vendre auprès des recruteurs, vous devez vous-même croire en votre employabilité alors faites le point sur vos réussites, et mettez les en avant lors de vos candidatures ;) 

Et même si vous avez l’impression que vous n’avez rien fait de notable ces derniers temps, c’est probablement faux. Vous pouvez tout-à-fait mentionner sur votre CV vos expériences personnelles signifiantes : vous avez tenu un blog ? Vous avez peut-être suivi une formation en digital learning ? Ou peut-être avez-vous approfondi vos recherches dans votre domaine d'expertise par vos propres moyens ? Peut-être même avez-vous envisagé la possibilité de vous mettre à votre compte ? De vos engagements associatifs à vos hobbies, en passant par vos divers projets pros, tout est bon à mentionner pour montrer vos qualités aux futurs recruteurs ! Cela sera également le moyen de montrer votre dynamisme et votre créativité, mais aussi de booster votre motivation en vous rappelant tous vos accomplissements ;)

Si cela ne porte pas ses fruits, pas de panique. Apprenez à réagir en cas de refus et relativisez, de belles opportunités sont encore à venir !

Vous connaissez désormais nos conseils pour réussir sa recherche d’emploi en tant que parent. Même s’il ne s’agit pas d’un moment facile, gardez à l’esprit que d’autres parents sont passés par là et sont aujourd’hui épanouis professionnellement et personnellement. Si les difficultés persistent, des solutions existent. Vous pourrez, par exemple, songer à vous former à de nouvelles pratiques ou à mettre à jour vos compétences pour répondre au mieux au attentes du monde digital. La formation en digital learning étant parfaitement adaptée à la vie de parent, vous pourrez l’envisager facilement. 

En attendant, bonne chance ;)

 

Partager cet article
Cpf final 4
Publicité
Map jobibou

Plus de 22 500 offres d'emploi !