Postuler ou se laisser chasser ? Bonnes pratiques dans l’univers de l’emploi marketing

Par Audrey le 31 août 2018

Recrutement Bonnes pratiques Candidatures Cv Recherche d'emploi Chasseur de talents Profil professionnel Emploi marketing Opportunités d’emploi
Partager cet article

Vous hésitez entre postuler aux offres d’emploi marketing de votre région ou essayer d’attirer l’attention d’un chasseur de tête ? Dans les faits, ces deux techniques peuvent vous permettre de trouver un job bien adapté à votre profil… Mais pourquoi choisir ? Plutôt que de miser uniquement sur l’une d’entre elles, associez-les intelligemment pour mettre toutes les chances de votre côté !

 

"Pour qu’un candidat soit approché, il faut qu’il soit identifié comme étant potentiellement intéressant". Philippe Arsac, chasseur de tête et PDG du cabinet EuroWin Consulting Group.


Cumulez les techniques pour accéder à la totalité du marché de l’emploi

Dans l’univers de l’emploi marketing, de nombreuses opportunités d’embauche sont portées à l’attention de tous via la publication d’annonces d’emploi. C’est ce qu’on nomme le marché de l’emploi transparent. Ces offres ont un grand avantage : elles vous permettent de savoir précisément quel type de poste est proposé et les qualifications nécessaires pour l’obtenir. De plus, elles sont très diversifiées : elles peuvent aussi bien vous donner accès à un job d’assistant web marketing qu’à celui de consultant en marketing digital par exemple.  


Mais retenez que chaque entreprise a sa propre stratégie de recrutement. Certaines préfèrent agir avec plus de discrétion, notamment lorsqu’elles recherchent un candidat pour un poste stratégique. Au lieu de diffuser une offre d’emploi de directeur marketing et commercial, par exemple, elles vont plutôt avoir recours à un cabinet de chasseurs de tête ou encore à la cooptation. Sachant que cette dernière consiste à embaucher une personne directement recommandée par un membre de l’entreprise… Toutes ces techniques de recrutement « invisibles » forment le cœur du marché de l’emploi caché. Enfin, certains jobs sont également ouverts aux candidatures spontanées : on parle alors de marché accessible à l’initiative du candidat


En résumé : consulter les annonces d’emploi est très utile pour travailler dans le marketing mais si vous vous concentrez uniquement sur elles, vous risquez de passer à côté de belles opportunités. A plus forte raison si vous voulez décrocher un job dans le top management. L’idéal est donc de candidater dès qu’une offre vous intéresse tout en employant en parallèle plusieurs techniques pour vous faire repérer des recruteurs. Veillez en revanche à adapter votre stratégie en fonction de votre situation : chercher un emploi alors qu’on est toujours en poste demande plus de précautions que lorsqu’on est au chômage…


Source image : pixabay

 

Que disent les chiffres ? 

Difficile de vous indiquer précisément ce que représente le marché caché de l’emploi dans l’univers du marketing, les chiffres variant selon les sources. Mais à titre informatif, l'étude Sourcing cadres publiée en juin 2018 par l'Apec estime que le marché caché représente 4% de la totalité du marché de l’emploi pour les cadres (tous secteurs confondus). 
Cela peut sembler "peu" mais il ne faut pas oublier que les postes concernés sont souvent à hautes responsabilités. De plus, vous avez normalement moins de concurrents en face de vous lorsque vous êtes contacté directement par un chasseur de tête que lorsque vous répondez à une offre d’emploi largement diffusée…


A noter que la même étude indique que le marché accessible à l’initiative du candidat représente 8% du marché de l’emploi des cadres. Si bien qu'au final, le "score" du marché transparent est de 88%... Autant dire que postuler à une annonce d'emploi reste toujours la méthode la plus courante pour trouver un job, même si d'autres techniques prennent de plus en plus d'importance.  

 

Travailler dans le marketing : les conseils pour bien postuler

Rester en veille sur les annonces d’emploi marketing, c’est la base pour décrocher un bon job. Pour postuler efficacement, l’essentiel est de soigner votre CV et votre lettre de motivation.  Mais restez discret si vous êtes toujours en poste : vos tentatives pour trouver un nouvel emploi risquent d’être mal vues par votre employeur actuel. Evitez en particulier de :

  • répondre aux annonces d’emploi depuis votre ordinateur de travail ;

  • donner votre adresse e-mail professionnelle aux recruteurs. Mieux vaut créer une autre adresse e-mail pour votre recherche d’emploi.


Dans le même ordre d’idée, évitez également d’avoir un échange téléphonique avec un recruteur dans l’open space… Conseil : pensez à indiquer à vos contacts que vous n’êtes joignable qu’en dehors de vos heures de travail pour limiter les risques. 

 

N’oubliez pas les candidatures spontanées !

Si vous rêvez de travailler dans une entreprise particulière, n’hésitez pas à jouer la carte de la candidature spontanée, en l’adressant directement au DRH ou au manager susceptible de vous recruter. Même si aucun poste n’est disponible actuellement, vous serez enregistré dans les fichiers de la société : à terme, cela pourrait déboucher sur une proposition d’emploi intéressante… 

Astuce : pour accroître vos chances d’être embauché, ne visez pas uniquement les grandes entreprises. Les PME reçoivent généralement moins de candidatures spontanées alors qu’elles peuvent pourtant proposer des jobs très intéressants dans le marketing.

 

Souce image : pixabay

 

Les bonnes pratiques pour se faire chasser sur le web

Pour attirer l’attention des cabinets de recrutement, optimisez votre présence sur le net ! Pensez notamment à publier votre CV sur les différentes CVthèques de la Toile et à le mettre régulièrement à jour, histoire de bien mettre en valeur votre toute dernière formation en inbound marketing par exemple. Conseil : soignez les mots-clés de votre CV online pour qu’il soit plus facile à trouver par les recruteurs. Si vous ne savez pas lesquels choisir, inspirez-vous simplement de ceux utilisés dans les offres d’emploi marketing qui vous intéressent.  

Il serait aussi judicieux de vous créer un profil sur les réseaux sociaux professionnels, du type Viadeo et LinkedIn par exemple. Comme le révèlent les statistiques de l’Insee, l’utilisation des médias sociaux est de plus en plus courante pour le recrutement. Même si ces réseaux ont des fonctionnalités pour indiquer que vous êtes à la recherche d’un nouvel emploi, rien ne vous oblige à afficher clairement vos intentions. Sur ces médias, l’essentiel est de mettre en valeur vos compétences et de développer votre réseau professionnel. Rassurez-vous : si votre profil l’intéresse vraiment, un chasseur de tête vous contactera toujours, que votre envie de changer de poste soit affichée ou non !

Autres options intéressantes pour vous faire chasser sur le web :

  • tenir un blog sur votre sujet d’expertise ;

  • poster des commentaires avisés sur la page Facebook des entreprises que vous visez. 

Enfin, sachez que rien ne vous interdit d’envoyer votre CV à des cabinets de recrutement. C’est encore la manière la plus directe d’apparaître dans leurs fichiers ! Peu importe que vous soyez en poste ou au chômage : un cabinet sérieux examine attentivement tous les dossiers. A noter que cette technique a aussi l’avantage d’être très discrète si vous êtes encore en poste…

 

Soignez aussi votre réseau professionnel IRL

N’oubliez pas que de nombreuses entreprises misent sur la cooptation pour recruter de nouveaux talents. Dans ce contexte, soigner votre réseau professionnel « dans la vraie vie » est aussi important que de développer votre réseau sur le web pour trouver un job dans le marketing.

Certes, vous devez rester vigilant avec vos collègues de bureau mais pourquoi ne pas laisser entendre à quelques clients ou fournisseurs de confiance que vous êtes ouvert aux opportunités ? Vous pouvez aussi essayer de reprendre contact avec d’anciens collègues de travail ou des étudiants de votre promotion : proposez-leur de prendre un café avec vous de temps en temps par exemple.

Pensez également aux associations professionnelles de votre région, aux congrès et aux salons pour développer votre réseau. 

Partager cet article

Rechercher un job parmi nos 40 700 offres d'emploi

A la recherche d'un job dans le Marketing, la Communication et le Digital ?

Loupe

Plus de 40 700 offres d'emploi !

Bloc cycles diplomant jobibou
Publicité
En poursuivant votre navigation, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies pour disposer de contenus adaptés à vos centres d'intérêt et améliorer votre expérience sur le site.