« Pourquoi vous et pas un autre » : 3 exemples de bonnes réponses à cette question incontournable en entretien

Par Valentine le 2 novembre 2022

Recrutement Entretien d'embauche Candidatures Recherche d'emploi
Partager cet article

Vous avez récemment postulé à une offre pour le job de vos rêves, vous avez décroché un ticket pour le sacro-saint entretien ! Malgré le stress, vous êtes préparé à toutes les éventualités et vous avez peaufiné vos réponses aux questions que l’on pourrait vous poser. Jusque-là, tout va bien. Jusqu’à l’incontournable “Pourquoi vous et pas un autre ?”. Non des moindres, cette question peut s’avérer déstabilisante pour de nombreux candidats. Alors comment y répondre en mettant toutes les chances de votre côté pour décrocher le poste que vous convoitez ? Suivez nos 3 exemples de bonnes réponses à cette question délicate.

 

La nécessité de se préparer aux questions des recruteurs 

Vous avez tout intérêt à vous préparer si vous ne voulez pas vous retrouver dans une situation stressante et déstabilisante. On ne vous demande pas d’anticiper les questions pour avoir des réponses toutes faites en tête. Il faut tout de même rester spontané le moment venu. Toutefois, vous pouvez vous préparer à des réponses tout en gardant un peu d’authenticité.

Vous pouvez également aller voir le profil du recruteur sur LinkedIn pour avoir quelques informations intéressantes afin de dialoguer et de mieux comprendre son fonctionnement.

Entraînez-vous à parler de vos expériences professionnelles pour avoir un discours bien rodé le moment venu. Faites attention aux tics et fautes de langages ! Par ailleurs, si vous éprouvez des difficultés à vous exprimer en public ou en entretien d’embauche, vous avez la possibilité de suivre une formation.

Lors de la préparation, évitez de réciter votre CV par cœur. Il ne s’agit pas d’une leçon ! Prévoyez plutôt de l’apporter le jour j et d’en parler de manière dynamique.

Enfin, anticipez les questions pièges et préparez un bloc-notes, un agenda et un stylo.

 

Les questions “pièges” incontournables en entretien 

Attention, quand on parle de questions “pièges”, il convient de relativiser cette expression. En effet, il n’existe pas de question piège à proprement parler, dès lors que le but du recruteur n’est pas de vous piéger mais bien de voir si vous correspondez aux exigences du poste auquel vous avez postulé. À partir de là, dites-vous bien que les questions posées par le recruteur visent surtout à révéler des éléments sur vous qui ne viendraient pas naturellement au moment de l’entretien. Ainsi, il se peut que certaines d'entres elles soient quelque peu déstabilisantes. Pour ne pas vous laisser “piéger”, voici une liste des différentes questions auxquelles vous pourrez être amené à répondre. 

« Pourquoi vous et pas un autre » : 3 exemples de bonnes réponses à cette question incontournable en entretien

La classique : quelle est votre principale qualité/défaut 

Oui, cette question est déstabilisante, et oui, les recruteurs le savent. Mais ne vous laissez pas envahir par vos émotions, car si cette question a du succès, il y a de bonnes raisons. Les recruteurs aiment cette question, car les réponses lui permettent de mieux vous connaître et de voir si vous êtes en phase avec le poste proposé, avec l’équipe, avec l’esprit de l’entreprise. C’est une bonne façon pour eux de saisir qui vous êtes, de savoir si vous êtes conscient de vos valeurs, si vous avez du recul sur vous-même, et si vous êtes sincère. C’est peut-être aussi une façon de se rendre compte si vous sortez du lot, ou si vous allez tomber dans les réponses langue de bois et les défauts qui n’en sont pas vraiment !

 

La financière : quelles sont vos prétentions salariales ? 

On ne va pas se mentir, la question du salaire est partie prenante de la recherche d’emploi. Pourtant, parler d’argent en France n’est pas toujours bien perçu et il n’est pas rare de ressentir une certaine gêne au moment d’aborder la question du salaire en entretien d’embauche. D'ailleurs, nombreux sont ceux qui n’osent pas négocier leur salaire, quand bien même celui-ci parait insuffisant aux yeux du candidat. Pour vous assurer de ne pas être complètement à côté de la plaque au moment de la négociation, nous vous conseillons d’évaluer le salaire auquel vous pouvez prétendre avant même de vous rendre à l’entretien d’embauche. Pour cela, rien de mieux que d’analyser en profondeur la fiche de poste.

« Pourquoi vous et pas un autre » : 3 exemples de bonnes réponses à cette question incontournable en entretien

Source : editions-tissot.fr (étude de 2018 “Les Français et l’argent au travail”)

 

La futuriste : où vous voyez-vous dans cinq/dix ans ? 

Là encore, il ne s’agit pas d’un vrai piège, et aucune réponse est une “mauvaise réponse”, dès lors que vous la justifiez. Bien sûr, hors de question de dire que vous allez partir chez la concurrence… Mais à vous de déplacer le curseur et prendre un peu de hauteur pour parler de votre carrière de la même façon que vous parleriez d’un produit. Montrez que vous êtes capable de capitaliser vos apprentissages mais aussi de vous projeter dans l’entreprise.

 

L’arroseur arrosé : que pensez-vous de notre entretien ? 

N'oubliez pas qu’un entretien est plus un échange qu’un interrogatoire. Cette question est une véritable porte ouverte par le recruteur pour que vous puissiez lui poser les vôtres ! Préparer des questions à poser lors de l’entretien est primordial. En effet, un bon recruteur vous demandera toujours si vous avez des questions !

Pour montrer votre engagement, vous pouvez poser des questions sur votre futur poste. Toutefois, vous devez aller au-delà du job et montrer que vous vous projetez dans l’entreprise. Pour cela vous pouvez poser des questions sur son fonctionnement et sur le secteur, en mettant en avant vos recherches.

 

L’incontournable : pourquoi vous plutôt qu’un autre candidat ? 

Cette question faisant l’objet de notre article, peut s’avérer particulièrement déstabilisante pour le candidat. Pourtant, il ne faut pas vous laisser submerger par le stress. En effet, pour le recruteur, il s’agit simplement d’une façon d’analyser votre compréhension du poste et de ses enjeux. Pour montrer que vous êtes effectivement le candidat idéal, sans tomber dans l’excès de confiance en soi, il existe différentes réponses que vous pouvez apporter. Vous trouverez ci-dessous quelques exemples pour répondre parfaitement à cette question et décrocher le job de vos rêves à l’issue de l’entretien ;)

 

Pourquoi vous et pas un autre ? Les 3 exemples de bonnes réponses

Savoir répondre à la question “pourquoi vous et pas un autre” est essentiel pour vous en sortir gagnant dans le processus de recrutement. En effet, il faut savoir que cette question est posée dans 90% des cas par le recruteur. Alors pour ne pas vous laisser désarçonner, voici des exemples de réponses à apporter afin de briller en entretien et vous démarquer des autres candidats. 

1. Se baser sur des chiffres précis 

Une des premières façons de répondre à cette question avec succès, sans tomber dans la prétention, est d’argumenter votre réponse à l’aide de chiffres précis. Cela vous permettra de mettre en valeur vos expériences et vos savoir-faire, tout en montrant que vous vous basez sur la réalité de vos accomplissements. Ainsi, vous pouvez formuler votre réponse comme suit : 

“ Je pense être le candidat adapté pour ce poste car je maîtrise telle ou telle compétence (se baser sur la fiche de poste) de par ma précédente expérience. Ainsi, j’ai pu obtenir les résultats escomptés dans les délais qui m’étaient impartis, soit 7% de mieux qu’en 2021”.

À travers cette réponse, vous montrerez non seulement que vous avez compris les enjeux du poste et les compétences attendues, mais aussi que votre expérience vous offre le savoir-faire nécessaire. De plus, vous appuyer sur des chiffres précis vous permet une réponse factuelle qui illustre vos compétences sans tomber dans la prétention.

 

2. S’appuyer sur ses soft skills

Si vous suivez régulièrement nos actualités, vous n’êtes pas sans connaître l’importance des soft skills dans le processus de recrutement. En effet, si vous n’êtes pas à l’aise avec vos hard skills ou si vous pensez manquer d’expérience pour le poste, n’oubliez pas que vous avez plein d’autres atouts ! Et vos compétences sociales en font partie. 

Sans mentir sur votre CV, mettre en avant votre capacité à vous intégrer dans une équipe, votre personnalité proactive, ou les langues que vous parlez peuvent être un atout redoutable à sortir en entretien. Ainsi, vous pouvez vous démarquer des autres candidats avec des réponses du type : 

“ Je pense que mon profil est adapté à ce que vous recherchez car je parle 3 langues étrangères, ce qui me permet de m’intégrer parfaitement dans une équipe internationale et de mener à bien mes missions à l’étranger”. 

ou 

“Je pense que mon caractère proactif me permettra d’apporter des solutions innovantes aux potentiels problèmes. De plus, intégré dans le monde associatif, j’ai l’habitude de travailler en équipe et de mener à bien une projet de A à Z”. 

N’oubliez pas que votre expérience, celle qui vous construit, n’est pas nécessairement professionnelle et vous offre d’autres savoir-faire essentiels. 

 

3. Tabler sur l’humilité et la modestie

Le piège dans la question “pourquoi vous et pas un autre” serait de répondre de façon pédante ou trop sûre de soi. Même si vous avez confiance en vous, et si vous pensez être le meilleur, attention à ne pas en faire trop. Le recruteur y sera sensible et ne souhaite pas un collaborateur trop prétentieux dans son équipe. Attention donc à ne pas casser du sucre sur le dos des autres candidats en voulant mettre en avant votre profil. Vous savez par exemple que votre carrière est essentiellement une série d’apprentissages et que vous êtes en constante évolution. Alors n’hésitez pas à tourner votre réponse en ce sens. Comme ceci, par exemple : 

“Mes précédentes expériences ont démontré mon savoir-faire dans ce domaine, et ma capacité à mener à bien un projet ne sont plus à démontrer. Pour autant, je suis en quête de progression et je suis conscient que je suis amené à évoluer encore. Notamment grâce à vos méthodes innovantes dans tel ou tel domaine ou grâce aux logiciels utilisés dans votre entreprise”. 

Vous ferez non seulement preuve d’humilité, mais vous montrerez aussi avoir pris connaissance des pratiques de l’entreprise dans laquelle vous postulez. Une réponse 2 en 1 pour un succès assuré ;) 

Vous connaissez désormais les différentes façons de répondre à la question “pourquoi vous et pas un autre” en entretien. Attention, il est déconseillé d’apprendre une réponse par cœur, ce qui manquerait de spontanéité dans vos échanges avec le recruteur. En revanche, n’hésitez pas à prendre quelques notes en amont, et de venir à l’entretien avec un carnet et un stylo ;) Bonne chance ! 

Partager cet article
Cpf final 4
Publicité
Map jobibou

Plus de 155 300 offres d'emploi !