Profiter de l'été pour augmenter sa visibilité : nos conseils pour un CV parfait

Par Valentine le 24 août 2020

Valorisation-des-experiences Soft skills Recrutement Candidatures Cv Recherche d'emploi Recrutement 2.0 Curriculum vitae
Partager cet article

Ca y est ! L’été touche à sa fin… Et qui dit fin de l’été, dit retour de vacances. Cela vaut également pour les recruteurs.euses qui préparent les futures équipes. C’est également une période de forte concentration en matière de recherche d’emploi. Alors profitez de ces derniers jours de vacances pour peaufiner votre CV et vous démarquer des autres candidats :)

 

L’importance d’un CV qui se démarque 

Selon une étude menée en 2018 par le cabinet de recrutement The Ladders, les recruteurs.euses passeraient en moyenne 6 secondes à lire un CV ! Le véritable enjeu d’un bon CV est donc de sortir du lot pour décrocher un entretien. Attention, sortir du lot ne signifie pas forcément un curriculum bariolé, à la typographie trop originale. Mais alors, comment mettre en avant son sérieux tout en montrant son originalité ? 

Il faut tout d’abord distinguer le fond de la forme. En effet, si les deux aspects sont à prendre en compte car ils permettent tous deux de faire la différence face aux autres candidats, ils sont à traiter séparément. Bien évidemment, si vous visez un poste de directeur.trice artistique, par exemple, la forme sera à soigner d’autant plus. A contrario, si vous cherchez un emploi de rédacteur.rice, vous ferez d’autant plus attention au fond et aux termes employés. 

Quoiqu’il en soit, le CV parfait sera attrayant tant sur le fond que sur la forme. Et voici nos conseils pour y parvenir :) 

 

Sur le fond : un CV concis et dynamique

Penser en termes de réalisations

Que vous ayez de nombreuses expériences professionnelles ou que vous soyez nouveau sur le marché du travail, vous avez des qualifications à mettre en avant. Si le CV est synonyme pour beaucoup d’une simple liste, c’est bien là la première erreur ! 

Chacune de vos expériences vous ont appris quelque chose, et c’est à vous de faire ressortir vos réussites. Pour ce faire, pensez vos précédents postes en termes de réalisation et non d’expérience. Cela revient à penser votre CV en termes de finalité plutôt que d’action. 

Par exemple, en tant que community manager, vous avez géré la campagne d’une marque. Quelle était la finalité du projet ? Quels étaient les résultats de cette campagne ? Quelles sont vos réussites ? Autant de questions à vous poser au moment de la rédaction de votre CV. Ces questions vous permettront de mettre en relief l’aboutissement de votre travail. N’hésitez pas à y ajouter quelques chiffres clés (sous forme de bullet point), comme le nombre de personnes touchées par la campagne, etc. 


 

Privilégier un vocabulaire technique et dynamique

Pour ajouter du dynamisme à vos formules, privilégiez également les verbes d’action, et tentez d’éradiquer la voix passive au maximum. Par exemple, plutôt que d’employer le terme “création”, remplacez-le par “créer”. 

Toujours en ce qui concerne les verbes, essayez d’utiliser celui qui décrira le plus finement possible votre activité. Les CV que reçoivent les recruteurs.euses emploient très souvent les mêmes verbes et formules; c’est l’occasion pour vous de vous démarquer subtilement :) 

Aussi, vous n’êtes pas sans savoir que faute de temps, le tri des candidatures est de plus en plus souvent informatisé. C’est le cas sur certains sites de recrutement, ou même réseaux sociaux, à l’instar de Linkedin, qui trie les CV en fonction des mots clés employés. Pour vous assurer la prise en compte de votre candidature, pourquoi ne pas appliquer le SEO (Search engine optimisation) à votre CV ? Pour cela, consultez les mots les plus utilisés dans les annonces du secteur que vous convoitez afin de les réutiliser. De plus, pensez à utiliser un vocabulaire technique qui vous positionnera en tant qu’expert dans le domaine auquel vous postulez.

 

Valoriser ses Soft Skills 

En plus de la “liste” de vos expériences, nous vous conseillons d’ajouter à votre CV un onglet “compétences”. Contrairement à la partie précédente, celle-ci se concentrera plus sur vos apprentissages que sur vos expériences en tant que telles. Si dans votre précédent emploi (ou formation) vous avez par exemple appris à faire des infographies ou à utiliser à la perfection la suite Office (Word, Excel, Powerpoint), c’est le moment de le mettre en avant ! 

Aussi, cet onglet revêtant une double-fonction, c’est également l’occasion de valoriser vos soft skills. En plus de vos aptitudes techniques, n’hésitez pas à y intégrer vos compétences personnelles et comportementales. Par exemple, si vous avez des qualités de leadership, de créativité, d’esprit d’équipe ou que vous savez bien travailler sous pression, ce pourraient être des compétences recherchées par les recruteurs.euses. Alors n’hésitez pas à leur faire savoir, cela leur donnera également l’opportunité de voir si votre personnalité et votre manière de travailler correspond au poste ou à la culture d’entreprise. Encore une fois, rien ne sert de détailler toute votre personnalité en 20 points. Quelques aptitudes (entre 3 et 6)  bien choisies et correspondant au poste visé suffisent :) 

Pro tip : Pour être sûr.e.s de viser juste, nous vous conseillons de reprendre la fiche de poste avant chaque candidatures, pour vous assurer que les compétences que vous mettez en avant correspondent au profil recherché.

 

Mettre en avant sa personnalité

A manier avec précautions, la section “intérêts” ou “loisirs”, n’en demeure pas moins indispensable ! Si vos qualités humaines et professionnelles ne sont plus à démontrer, votre personnalité et votre ouverture d’esprit peuvent également être des atouts de choix dans le processus de recrutement. 

Si vous avez des passions, c’est le moment d’en faire part aux recruteurs, d’autant plus si ces dernières sont en accord avec la culture de l’entreprise que vous souhaitez intégrer. Par exemple, si vous postulez à un poste ouvert sur l’international, vous pouvez mentionner vos voyages. De la même façon, si le poste visé demande de la créativité et que vous excellez dans la peinture ou le théâtre, n’hésitez pas à le renseigner dans cette section :) 

Encore une fois, misez sur la précision et l’originalité ! Cette partie devant montrer la singularité de votre personnalité, il conviendra de détailler vos loisirs. Par exemple plutôt que d’écrire le traditionnel “sport, art, voyages”, détaillez les sports que vous pratiquez. Cela pourrait être un bon indicateur de votre capacité à travailler en équipe, par exemple. 

 

 

 

Sur la forme : comment se démarquer entre sobriété et originalité ? 

Vous avez maintenant toutes les clés en main pour aller à l’essentiel et vous assurer de l’attrait des recruteur sur le fond. Mais que serait un bon CV sans une forme agréable, sobre et qui retiendrait l’attention d’un.e DRH en manque de temps ? Suivez nos ultimes conseils de forme pour un curriculum PAR-FAIT !

 

Favoriser la partie supérieure du CV

En encore une fois, les recruteurs.euses manquent de temps. Et comme vous le savez, on commence généralement à lire les documents par le haut ;) C’est donc dès les premières lignes qu’un.e recruteur.euse se fera un avis sur le CV qui mérite d’être lu jusqu’au bout. Ainsi, nous vous conseillons vivement d’organiser votre curriculum dans le sens inverse de la chronologie. C’est à dire que votre dernière expérience doit se retrouver en première ligne, et ainsi de suite jusqu’à votre première expérience qui arrivera en queue de liste. 

 

Restez simple et concis !

Si vous avez su montrer votre originalité et votre personnalité sur le fonds (apprentissages, centre d’intérêts, soft skills, etc.), rien ne sert de trop en faire sur la forme. Evitez à tout prix les fioritures, surtout si vous n’êtes pas graphic designer

Un CV sobre permet d’améliorer sa lisibilité, d’autant plus quand sa structure reste simple et aérée. Il est d’ailleurs conseillé de faire tenir votre CV sur une page, surtout si vous êtes jeunes diplômé.e.s (sinon vous pouvez aller jusqu’à 2 ou 3 pages en fonction de votre expérience). 

 

 

Pour ce faire, n’hésitez pas à jouer sur les marges, la typographie ou la taille des bullet points par exemple. Attention toutefois à la qualité et à la forme d’impression qui pourrait rendre difficilement lisible votre CV (marges coupées, police trop petite, etc.). 

Si malgré ces conseils, vous ne parvenez toujours pas à faire tenir toutes les informations de votre curriculum sur un espace restreint, vous pouvez y insérer un lien hypertexte vers un blog ou un site personnel que vous alimentez régulièrement ;)

Pro tip : pour de jolis blocs propres et nets, pourquoi ne pas faire votre CV sur PowerPoint ? Pensez également à utiliser des templates gratuits que vous trouverez en ligne sur des plateformes comme Canva. Ces derniers vous donneront une idée des formes et couleurs à la fois sobre et modernes que vous pourrez utiliser. 

 

Porter une attention particulière à la police

Toujours dans un objectif de sobriété et de lisibilité, choisissez une/des police(s) cohérente(s). En général, il est conseillé d’utiliser entre 1 et 2 polices différentes au maximum. Si vous optez pour 2 polices, il vous faudra également veiller à ce que ces dernières soient suffisamment assorties sur le plan esthétique. 

Evitez aussi les polices trop stylisées ou enfantines (Comic sans MS, par exemple, qui a connu ses heures de gloires sur les bancs de l’école). A l’inverse, préférez les typos modernes comme Helvetica ou Century, plutôt que les hyper-classiques Times New Roman ou Calibri (sauf si le poste visé est très institutionnel).

En ce qui concerne la taille de police, nous vous conseillons une taille de texte entre 10 et 12. Si vous n’arrivez pas à faire tenir votre CV sur une page, par exemple, vous pourrez mettre le corps de texte en 10 et les titres en 12 qui ressortiront mieux. Nous vous déconseillons vivement d’aller au-delà dans un soucis de visibilité. 

Pour aller encore plus loin, et vous démarquer en tant que candidat.e.s idéal.es.aux, sachez que certaines plateformes vous permettent d’identifier quelle typo est utilisée dans un document. Pourquoi ne pas faire votre CV avec celle qu’utilise l’entreprise que vous souhaitez intégrer ? ;) 

 

 

Les petits détails à ne pas négliger 

Ca y est, votre CV est rédigé, sa forme est soignée, vous êtes prêt.e.s à l’envoyer ? Minute papillon ! Le diable se cache dans les détails… Il serait vraiment dommage de ne pas accéder à l’entretien pour le poste de vos rêves à cause d’une petite faute d’orthographe ou de syntaxe. Amis, famille, collègues, etc. Tous peuvent endosser le rôle de relecteur. N’hésitez pas à leur envoyer votre CV pour qu’ils identifient les petites fautes à côté desquelles vous auriez pu passer ! 

Enfin, le grand moment. L’envoi. Sachez que pas tout le monde n’utilise le même ordinateur, logiciel, ou système d’exploitation. Pensez à envoyer votre CV au format PDF pour vous assurer qu’il soit lu de la même façon que vous l’avez envoyé. 

Final touch : le titre. Le.a recruteur.euse va très probablement enregistrer votre CV (et lettre de motivation) dans ses documents. S’il ou elle doit le retrouver parmis toutes les candidatures, facilitez-lui la tâche en donnant à votre PDF un titre clair et précis. Par exemple : “ CV - Votre nom - Le poste auquel vous postulez “ 

Voilà ! Le CV parfait n’a plus de secret pour vous. Alors, à vos claviers, et bonne chance :)

Partager cet article
Guide cpf
Publicité
Map jobibou

Plus de 29 000 offres d'emploi !