Quels vont être les nouveaux métiers porteurs de l'après crise ?

Par Melany le 31 août 2020

Secteur d'avenir Tendances Opportunites-professionnelles Opportunites-d-emploi
Partager cet article

La crise économique mondiale engendrée par l’arrivée du COVID 19 a redessiné le marché de l’emploi. Des secteurs ont été fortement touchés, d’autres sont parvenus à maintenir le cap et certains ont au contraire été boostés. Dans ce nouveau contexte, de nouveaux métiers sont également en train d’émerger. En effet, la crise a révélé de nouveaux besoins dans les entreprises ! Alors quels sont ces nouveaux métiers de l’après-crise ? Pourquoi émergent-ils ? Quels emplois ont été impactés et quels métiers sont en plein essor ? On vous éclaire !

 

Quand la crise redessine le marché de l'emploi

Le marché de l’emploi a été bouleversé par la crise sanitaire. Nos conditions de vie et de travail ont été largement redessinées et désormais l’avenir se construit autrement. Les vulnérabilités des entreprises dans ce nouveau contexte sont apparues clairement. Certains métiers ont été fortement impactés (métiers au contact des clients en magasin, restauration, etc), alors que d’autres ont réussi à faire face aisément (dans le digital notamment). Pendant le confinement, stages, alternances et périodes d’essai étaient à l’arrêt total. Par ailleurs, la reprise des activités post-confinement avec de nouvelles conditions a fait émerger de nouveaux emplois. Alors quels nouveaux emplois porteurs après la crise et quels nouveaux métiers seront maintenant incontournables ? 

 

Les nouveaux emplois porteurs apprès la crise

Les emplois porteurs de l’après la crise se situent dans le domaine du e-commerce et du digital en général. En effet, nous ne sommes pas encore sortis de cette crise sanitaire. De ce fait, la distanciation sociale reste de mise et il nous faut procéder autrement. Donc, que ce soit pour bénéficier d’un service ou acheter un produit, le mode en ligne reste idéal. Comme certaines entreprises ne fonctionnaient pas encore avec le digital avant la crise, elles doivent maintenant s’adapter et s’y mettre pour continuer à maintenir leurs performances. Pour cela, il leur faut recruter certains experts indispensables (responsable e-commerce, gestionnaire de la relation client digitale, etc). Mais la crise sanitaire a aussi favorisé la création de certains métiers. Voyons lesquels maintenant.


Les nouveaux métiers de l'après-crise

La digitalisation des métiers et le télétravail sont désormais la norme dans le monde du travail. La crise sanitaire a changé nos habitudes et cela n’est pas fini. De nouveaux emplois émergent doucement. Que ce soit dans le domaine de l’Intelligence Artificielle, de l’automatisation, de la robotisation ou de la cybersécurité, certains métiers sont amenés à se démocratiser prochainement. Dans les temps à venir, on trouvera de plus en plus de Délégués à la protection des données et autres professionnels du Big Data. Les nouveaux besoins en matière de sécurité sanitaire eux, font naître des métiers comme celui de  Chief Covid Officer. Cet emploi de Responsable sanitaire en particulier est la grande nouveauté de l’après-crise. En effet, on ne peut plus concevoir l'avenir sans un manager qui sera formé pour faire appliquer les règles sanitaires dans les entreprises ! On vous propose un aperçu de ce nouveau métier pour lequel des formations ont été nouvellement créées.

 

Nouveau métier porteur : Chief Covid Officer

Faire respecter les mesures sanitaires est une priorité pour les entreprises aujourd’hui. Le nouveau métier de Chief Covid Officer n’est donc pas vraiment une surprise ! Ce Responsable sanitaire aura pour mission de faire respecter les règles en matière d’hygiène et de distanciation physique. Cet emploi nouvellement créé a pour but d’anticiper et de prévenir les risques sanitaires pour éviter une nouvelle épidémie notamment. Ce nouvel emploi a été créé sur les recommandations du Gouvernement. On peut déjà s’y former grâce à la réactivité des organismes de formation qui ont déjà mis au point des programmes complets.

Le rôle du Chief Covid Officer ne s’arrêtera pas à connaître les règles sanitaires et les faire appliquer. Il aura aussi pour mission d’assurer une bonne communication dans ce domaine au sein de l’entreprise. Communiquer et faire adhérer les collaborateurs aux mesures d’hygiènes seront deux aspects importants de ce nouveau métier. Puisque cette fonction est devenue obligatoire à la suite des récentes annonces du Gouvernement, ll y a donc de nouvelles opportunités d'emploi avec le métier de Référent sanitaire. Par ailleurs, n'oublions pas que la crise du Covid-19 a été un déclic à la reconversion professionnelle pour 1 actif sur 2 ! Alors pourquoi ne pas se reconvertir dans ce métier ?

 

Autres métiers porteurs depuis la crise

Les entreprises doivent aujourd'hui mettre en oeuvre une stratégie « data driven » pour prendre de meilleures décisions. Cela est encore plus vrai depuis la crise sanitaire car les entreprises vont gérer encore plus de données. En effet, il y a déjà plus d'achats sur internet en raison de la distanciation sociale. Ainsi, l'exploitation intelligente des données est devenue primordiale. Hors, la pénurie de talents est réelle dans ce domaine. C'est pour cela que les emplois de Data Analyst et de Data Scientist  sont considérés comme des métiers porteurs. De manière générale ce sont tous les emplois de la Data qu'on peut considérer comme porteurs dès maintenant.
 

D'autre part, le seul secteur a avoir été boosté par la crise sanitaire est le digital. Si ce secteur était déjà porteur avant la crise, aujourd'hui il l'est encore plus car le monde du travail a encore changé. On peut citer la généralisation du télétravail mais aussi le recours au e-commerce et à d'autres services en ligne. Ainsi, les métiers du digital sont également des emplois porteurs de l'après-crise
 

 

Enfin, même s'ils émergeaient déjà un peu avant la crise du Covid19 on peut tout de même citer 3 autres nouveaux métiers porteurs.
Celui de Bid Manager, le métier de Scrum Manager et le Bim manager notamment. Ces métiers ont été cités fréquemment au cours des derniers mois sur le web comme étant des métiers d'avenir ! Par ailleurs, outre ces nouveaux métiers déjà existants, les actifs doivent selon certains experts se préparer dès maintenant aux métiers de demain à venir.

 

Les actifs doivent aussi se préparer à des métiers qui n’existent pas encore

De nouveaux métiers émergent c’est un fait, mais qu’en est-il des métiers qui n’existent pas encore ? On sait bien qu’ils arrivent, mais quand et dans quel domaine ? A en croire un bon nombre d’experts, ces métiers du futur sont bien plus proches de nous qu’on ne le pense. Ainsi donc, Kaspersky LAB par exemple, préconise aux actifs de s’y préparer dès maintenant. Que ce soit les étudiants prêts à entrer sur le marché du travail ou les actifs souhaitant se reconvertir dans un métier porteur. Mais comment se préparer à des métiers qui “n’existent pas encore ? Pas de panique ! Les experts du marché de l’emploi observent les tendances émergentes afin de faire des prévisions fiables en matière d’emploi. 

 

Les nouveaux emplois porteurs de demain d’après les spécialistes

Avec les avancées technologiques, les métiers évoluent sans cesse. A ce sujet, Kaspersky indique dans un communiqué que même les secteurs de la médecine et de l’agriculture (à titre d’exemple) dépendent aujourd’hui de ces avancées. D’après les études récentes menées, les actifs doivent se préparer à voir émerger de nouveaux métiers porteurs prochainement. Comme celui de développeur domotique, d’architecte en réalité augmentée ou encore de spécialiste en cyberdépendance, voir mémorialiste numérique notamment.

D’après Robert Half Technology, dans les 15 prochaines années l’industrie 4.0 et l’intelligence artificielle vont encore profondément bouleverser le monde du travail. De nouveaux métiers porteurs seront là et les compétences recherchées seront encore différentes. En toute objectivité, Kaspersky et Robert Half Technology pointent du doigt la cybersécurité qui selon eux, sera cruciale pour sécuriser les nouveaux métiers dans les domaines de la santé connectée, de l’internet des objets et bien d’autres domaines encore.

A noter qu’on parle déjà beaucoup de la cybersécurité en entreprise et que des formations existent déjà pour s’y former. La fonction de référent en cybersécurité va bientôt se transformer en un véritable métier avec toutes ses spécialités. Car les compétences à acquérir en matière de sécurité sur le web seront bien plus importantes dans quelques temps. Cela, on le devra à l’expansion des technologies intelligentes, qui actuellement n’est toujours pas à son apogée.

Si les métiers porteurs de demain sont autant d’opportunités professionnelles à considérer, il faut également prendre conscience qu’ils ne vont pas laisser le choix aux actifs. En effet, pour rester employable, chacun devra acquérir certaines compétences incontournables. Et quand d’autres métiers disparaîtront ou s’essoufleront, nous n’aurons pas d’autres choix que de nous former et de nous adapter à ce nouveau marché de l’emploi !

Partager cet article
Guide cpf
Publicité
Map jobibou

Plus de 29 000 offres d'emploi !