Recherche d'emploi à l'heure de la distanciation sociale : comment montrer aux recruteurs que l'on sait télétravailler ?

Par Valentine le 11 mars 2021

Candidatures Recherche d'emploi Recrutement 2.0 Environnement travail
Partager cet article

Le travail à distance, qu’il s’agisse de remote ou de télétravail, n’est pas une nouveauté. Pourtant, depuis 2020, le mot télétravail est dans toutes les bouches. A l’heure de la distanciation sociale, la capacité à télétravailler est vue comme un atout indispensable aux yeux des employeurs. S’il s’agissait d’un mode de travail mis en place par les entreprises les plus flexibles, le télétravail est devenu incontournable depuis la crise du Covid-19. Dans le cadre d’un recrutement, les candidats doivent intégrer ce paradigme pour montrer au mieux leur habilité à évoluer dans un monde où l’efficacité doit être palpable, même à distance. Alors comment montrer aux recruteurs cette aptitude à télétravailler dans le cadre de votre candidature au poste de vos rêves ? On vous dit tout. 

 

Le télétravail qui s’impose comme la nouvelle norme

Depuis la crise économique et sanitaire que nous subissons depuis 2020, entre distanciation sociale et confinements successifs, le télétravail tend à s’imposer comme la nouvelle norme. En effet, dès lors que cela est possible, en fonction du domaine d’activité et du poste en question, le télétravail est de plus en plus plébiscité. Voire obligatoire dans certains cas. 

Il s‘avère d’ailleurs que cette nouvelle forme de travail pourrait bien s’imposer sur le plus long terme. En effet, selon le Baromètre annuel du télétravail 2021 du groupe Malakoff Humanis, les actifs français le pouvant seraient encore en télétravail 3,6 jours par semaines en moyenne. Et ce plus d’un an après le début de la crise. À savoir également que cette façon de pratiquer peut comporter de nombreux avantages pour les entreprises, qui tendent à valoriser de plus en plus ce modèle. 

 

Une façon de surmonter et d’anticiper les crises

La pandémie mondiale de coronavirus a permis de mettre en lumière ce phénomène latent. En effet, certaines entreprises tentaient déjà depuis une dizaine d’années l’instauration du télétravail de manière plus pérenne. Encore à la « phase test », ces entreprises y allaient à tâtons, à raison de quelques journées télétravaillées mensuelles. Pourtant, la crise du Covid-19, particulièrement au moment de l’instauration du premier confinement national annoncé le 17 mars 2020, a changé la donne. 

La grande majorité des entreprises françaises ont dû, souvent dans un certain chaos, instaurer le télétravail obligatoire. Pour éviter de devoir se retrouver dans une telle situation à nouveau, les entreprises expriment la volonté d’anticiper ces phénomènes. Pour cela, la gestion des salariés en télétravail se fait en amont et les recruteurs sont de plus en plus nombreux à souhaiter l’embauche de nouveaux collaborateurs travaillant à distance. 

 

L’émergence de nouvelles compétences clés

Faire évoluer sa façon de travailler

Comme nous l’avons montré, le télétravail se démocratise et de plus en plus d’entreprises souhaitent faire appel à des collaborateurs capables d’incarner cette tendance. Ainsi, l’aptitude à télétravailler est en passe de devenir une compétence indispensable à mettre en avant dans sa recherche d’emploi. 

En effet, une étude menée par le cabinet de conseil en ressources humaines, Willis Towers Watson, en décembre dernier illustre ce phénomène. Plus que ça, elle nous montre que le télétravail pourrait s’imposer de manière plus durable même après la crise actuelle : 

« Les entreprises européennes prévoient que dans trois ans, près d’un tiers de leur effectif (29%) travaillera encore à domicile, ce qui ne constitue pas un grand changement par rapport au niveau actuel de 38%, dû à la pandémie. »

Ce changement apparaît encore plus important quand on compare les chiffres avant la pandémie de Covid-19, puisque seuls 6% des salariés avaient régulièrement recours au télétravail !

Et les actifs acceptent ce changement, même s’il nécessite quelques adaptations. En effet, le télétravail n’est pas un simple changement d’environnement bureau/maison. Pour continuer à être efficace tout en télétravaillant, les salariés français doivent s’adapter à de nouvelles façons de fonctionner et à revoir leur façon de mettre en avant leurs compétences. 

 

La nécessité de s’adapter au management digital

Pour gérer ces nouvelles façons de travailler, le management a dû lui aussi évoluer. Ainsi, dès le début de la crise, les réunions à distance se sont imposées comme une norme (au moins une fois par semaine dans plus de deux tiers des cas). 
Ces temps d’échange entre les managers et les collaborateurs permettent d’avoir une vision continue de l’avancement des missions. C’est aussi une façon de s’adapter aux priorités de chacun en fonction de leur environnement personnel. Pour cela, encore faut-il pouvoir manier certains outils indispensables au travail à distance (plateformes de visioconférences, VPN, dossiers connectés, etc.). 

En sachant que 88% des personnes en ayant fait l’expérience sont prêtes à continuer de télétravailler (selon une étude de l’Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail - Anact), il est important pour elles d’avoir les ressources, ainsi que quelques petites astuces, nécessaires à leur performance tant qu’à leur bien-être

 

Comment mettre en lumière ses capacités à télétravailler dans sa recherche d’emploi ? 

Vous l’aurez compris, il n’est pas impossible que le poste de vos rêves soit accessible à distance. Si vous êtes tenté par l’aventure, il vous faudra donc mettre toutes les chances de votre côté en montrant aux recruteurs que vous savez parfaitement vous adapter à cette situation. Pour cela, vous devrez les rassurer sur le fait que vous serez tout aussi efficace en télétravail, et que vous vous plongerez dans le projet dès la prise de poste, de la même manière que si vous intégriez le bureau.

Qu’il s’agisse de télétravail à temps plein ou partiel, ce que vous saurez généralement dès la fiche de poste, vous allez tout mettre en œuvre pour montrer aux recruteurs que vous savez de quoi vous parlez et que vous maîtrisez les outils adéquats pour travailler dans cet environnement. 

 

Montrer sa maîtrise des outils digitaux

D’une manière générale, la digitalisation a fait évoluer nos manières de travailler (télétravail, co-working…). Zoom, Trello, Asana, Google Meet, Slack, autant de noms de plateformes et autres applications qui sont désormais entrés dans le langage courant du travailleur moderne.  Pourtant, tout le monde n’est pas formé à leur utilisation, et se familiariser avec ces nouveaux outils peut demander un temps de travail supplémentaire. À n’importe quel niveau de l’entreprise, il devient indispensable d’être à l’aise avec les divers outils digitaux pour mener à bien la gestion d’un projet. 

Si ce n’est pas encore votre cas, pas de panique, de nombreuses formations existent pour vous aider à développer vos capacités !

Une fois familier avec ces outils, mentionnez votre aisance clairement sur votre CV, dans la catégorie « compétences techniques », par exemple. Si votre maîtrise du pack Office peut couler de source, ce n’est pas forcément le cas de ces nouveaux outils pourtant indispensables. Alors montrez vos atouts !

 

Rassurer les recruteurs sur votre autonomie et votre discipline

Travailler à la maison ne signifie pas se prélasser en charentaises sur le canapé… Si cela semble évident pour les actifs d’aujourd’hui, ça reste un doute persistant chez les employeurs. A vous donc de les rassurer sur votre capacité à travailler de manière autonome, et parfois isolée, tout en restant efficace et en donnant le meilleur de vous-même ! 

Dans votre lettre de motivation, par exemple, n’hésitez pas à mentionner vos aptitudes à l’autogestion. Idéalement, vous pouvez illustrer vos propos en vous appuyant sur vos précédentes expériences professionnelles, comme un projet que vous auriez mené en remote ou en télétravail. Si vous manquez d’acquis professionnels, pas de panique ! Vous pouvez mettre en avant d’autres types d’expériences, comme des projets personnels ou universitaires que vous auriez mené en autonomie : mémoire de fin d’études, engagement associatif, défis sportifs, etc. Tout ce qui pourra montrer votre aptitude à mener à bien un projet par vous-même. 

Le but de cette démarche sera de montrer aux recruteurs certaines de vos qualités qui seront extrêmement valorisées en tant que télétravailleur : gestion du temps, engagement personnel, priorisation, motivation, efficacité… 

De plus, gardez à l’esprit qu’en télétravail, vos employeurs ne voient pas comment vous occupez vos journées de labeur. Le principal est donc l’objectif que vous atteignez ! Dans cette optique, pourquoi ne pas mettre à profit la méthode STAR ? Une façon subtile d’épater les recruteurs quant à votre manière d’atteindre des objectifs définis avec des résultats positifs. 

 

Prouvez vos talents de communication 

Autre aptitude phare guettée par les recruteurs pour un poste en télétravail : les qualités de communication. En effet, lorsque l’on travaille avec une équipe que l’on ne voit que très peu, voire qu’on ne connaît pas, votre faculté à communiquer correctement est essentielle. Pour éviter les quiproquos, pour s’assurer de la bonne répartition des tâches et d’une cohésion d’équipe, même distancée, il va falloir prouver vos capacités à soigner de bonnes relations. Là encore, montrez aux recruteurs que vous maîtrisez les canaux appropriés, et que vous êtes conscients des défis que peut présenter le travail à distance, mais surtout que vous êtes capable de les relever ! 

Pour cela, tâchez de toujours aller à l’essentiel. Quoi de mieux que des phrases simples et concises, avec des propos construits et un vocabulaire adéquat ? De plus, n’hésitez pas à être honnête. Sans forcément vous mettre à nu devant les recruteurs, vous pouvez toutefois montrer vos faiblesses ou évoquer vos précédents échecs pour montrer ce qu’ils vous ont appris et comment cela vous challenge. 

Enfin, montrez vos capacités à communiquer concrètement en mettant en application vos aptitudes dans le processus de recrutement. Soyez joignable au téléphone, répondez promptement et efficacement aux e-mails des recruteurs. Réactivité et positivité sont la clé de votre réussite ! 

Que le recrutement se fasse en distanciel à 100% ou que l’entretien se passe en physique, montrez votre efficacité à la maison : maîtrise des outils de communication, rigueur (tenue appropriée, ponctualité…). Bref, montrez aux recruteurs que vous êtes dignes de confiance ;) 

Bonne chance ! 

Partager cet article
Cpf final 4
Publicité
Map jobibou

Plus de 20 500 offres d'emploi !