Recrutement : faut-il se fier davantage à son intuition en matière d'embauche ?

Par Melany le 12 décembre 2019

Recrutement Entretien d'embauche Bonnes pratiques Candidatures Cv Chasseur de talents
Partager cet article

De nos jours, les responsables des Ressources Humaines disposent de multiples outils pour optimiser leurs processus de recrutement. Mais lorsqu'il s'agit de faire un choix final entre les quelques candidats restants, comment font-ils pour les départager ? Se basent-ils sur leur ressenti ou les affinités qu'ils ont avec un profil en particulier ? Quelle place est donnée à l'intuition ? Est-ce que les recruteurs doivent se fier davantage à leurs pressentiments en matière d'embauche ? Une intuition n'est pas la même chose que le discernement et n'est pas non plus une émotion, alors comment la reconnaître afin de pouvoir la suivre ? Et finalement, qu'est-ce qu'une intuition ? On vous dit tout et en bonus, découvrez les 5 choses qui caractérisent les recruteurs intuitifs, ainsi que quelques exercices simples pour développer son intuition.

Qu'est-ce qu'une intuition ?

Source image : giphy.com

Une intuition ne résulte pas de l'intellect, c'est un mode de perception et une faculté des sens subtiles qui fait émerger la « vérité » instantanément. L'intuition est une évidence ressentie tout simplement. On peut la reconnaître lorsque nous sommes convaincus de notre perception sans pour autant toujours pouvoir en justifier la pertinence. Nous avons tous régulièrement des intuitions, simplement nous ne les écoutons pas forcément du fait que nous ne pouvons les expliquer de manière rationnelle. Quand cela nous arrive, notre intellect cherche en permanence des explications plausibles et des preuves concrètes, alors qu'une véritable intuition est et sera toujours la meilleure réponse pour prendre la bonne décision.

Une intuition est très puissante, bien plus puissante que l’intellect (Steve Jobs).

Pourquoi devrait-on écouter son intuition pour embaucher ?

Source image : prophilea

On parle de plus en plus d'intuition dans les domaines du recrutement et du management. Lors d'une embauche, elle vient renforcer ou infirmer l'idée que s'était fait le recruteur d'un candidat sur la base des informations concrètes en sa possession. Quand on sait la reconnaître, elle peut donner un vrai avantage pour la prise de décision.

Suivre son intuition pendant le recrutement c'est faire confiance aux pensées inconscientes qui émergent spontanément.

Alors pourquoi l'intuition a t-elle toute sa place quand une entreprise décide d'embaucher ? Pour répondre à cette question, voici quelques informations et chiffres sur les enjeux du recrutement.

Recruter le mauvais candidat a un coût élevé pour les entreprises

Recruter un nouveau salarié peut engendrer de réelles pertes financières si l’entreprise n'a pas embauché la bonne personne. Le recrutement a un coût et les frais d'intégration des nouveaux collaborateurs tout comme leur formation, viennent augmenter ce coût. Il faut savoir que le recrutement et l’intégration d'un nouveau salarié peut coûter de 10 000 à 40 000 euros selon l'entreprise.

D'après une enquête réalisée par Harris Interactive et selon les chiffres donnés par le Ministère du Travail, 36,1 % des salariés restent moins d'un an dans une entreprise du secteur privé après leur embauche en CDI. On voit là tout l'intérêt de ne pas se tromper, et on comprend aussi que les outils RH ne suffissent pas pour réussir le recrutement de nouveaux collaborateurs. Le discernement et l'intuition ont également toute leur place et c'est bien cet ensemble qui contribue au succès des embauches au sein des entreprises.

Les avantages à écouter son intuition pour recruter

  • Le risque d'embaucher le mauvais candidat est moins important.

  • Il y a moins de pertes quant aux coûts liés au recrutement.

  • La prise de décision devient plus rapide.

Intellect et intuition : la formule gagnante pour un recrutement réussi

Source image : enpleineconscience

L'intuition est d'une grande aide, pour autant nous ne devons pas reléguer notre intellect au second plan. Intellect et intuition doivent se compléter en matière de recrutement. On privilégie l'intellect pour les premières étapes du recrutement, et l'intuition intervient plutôt lors de la rencontre avec les candidats.

Les nouveaux outils de recrutement offrent certes de nombreuses possibilités pour mieux recruter, mais ils sont insuffisants sans un minimum d'intuition. L'intuition a toujours aidé les hommes à prendre des décisions, et ce jusque dans le domaine professionnel. La différence aujourd'hui, c'est qu'on en parle et que la majorité de l'humanité admet son utilité et sa force.

Écouter son intuition, c’est accepter de donner de l'importance à son ressenti même quand le mental pense le contraire.

Comment apprendre à cultiver et écouter son intuition pour le recrutement ?

Cultiver son intuition et apprendre à l'écouter est essentiel si on veut mettre toutes les chances de son côté pour recruter le bon candidat. Les freins principaux à l'écoute de l’intuition sont le doute et la peur. L'intuition serait donc pas mal liée à la notion de confiance en soi. Par déduction, quelqu'un qui est confiant aura plus de facilité et de réceptivité à suivre son instinct par rapport à une personne qui n'est pas sûre d'elle. Il est donc nécessaire de travailler sur la confiance, mais aussi l'écoute de ses ressentis afin de laisser plus de place à l'intuition. Il existe par exemple des exercices liés à la pensée intuitive qui vont aider à développer les sens intuitifs.

La pensée intuitive est une véritable aide à la prise de décision.

Bon à savoir : la pensée intuitive est un ressenti qui résulte d'une perception globale qu'à le cerveau à propos d'une situation. Il s'agit d'un mode mental préfrontal responsable des fameuses « premières impressions ».

Les exercices pour développer son intuition et mieux recruter

Source : groupeconseilsmcg.com

Voici quelques exercices simples pour vous aider à développer votre intuition afin que vous puissiez l'utiliser en recrutement.

Le changement d'angle de vue

Dans cet exercice il s'agit de se positionner à différents angles de la pièce dans laquelle on se trouve en gardant à l'esprit les candidats. A chaque nouvel angle de la pièce, on se projette avec un autre candidat et on s'exprime à haute voix sur ce que l'on pense et ce que l'on ressent. En faisant cet exercice on favorise l'émergence de pensées spontannées et d'émotions, qui peuvent soit nous surprendre, soit sonner comme des évidences.

La lecture intuitive de CV

Pour cet exercice, il faut étaler sur son bureau de manière aléatoire les CV reçus. Sans trop réfléchir, on prend les 3 curriculum vitae qui nous attirent le plus de prime abord. On pense ensuite à ses attentes concernant le futur collaborateur et on accueille toutes ses pensées, émotions, idées. On prend ensuite l'un des 3 CV devant soi et on le lit sans réfléchir, avec fluidité. Il faut ensuite le retourner, fermer les yeux et laisser venir ses pensées, ses émotions. Il tout à fait possible de faire cet exercice pour chaque CV, car cela permet de se mettre à l'écoute de ses ressentis et de ses motivations.

Bon à savoir : pour développer son intuition, la relaxation, la méditation et la visualisation sont des activités idéales.

1 exercice pour apprendre à reconnaître une intuition

A chaque question qui vous vient et qui nécessite une prise de décision, prenez l'habitude de noter la première impression (pensées et émotions). Si la réponse est claire et vient rapidement, alors il s'agit normalement d'une intuition (attention cependant aux "fausses intuitions", celles où ce sont les doutes et les craintes qui parlent). Si vous sentez que ça bloque et que vous avez besoin d'expliquer, de raisonner, de justifier, alors c'est votre côté rationnel et analyste qui parle. Il est également intéressant de se rappeler les dernières décisions prises et de se remémorer si elles étaient le fruit d'une intuition ou d'un raisonnement. Faites ensuite le bilan des conséquences de cette décision et formulez vos conclusions.

Quel est votre degré d'écoute par rapport à l'intuition ?

Vous avez envie de savoir si vous avez de bonnes capacités intuitives ou si vous devez un peu les travailler ? Faites le test de quotient d'écoute de votre intuition

5 choses qui caractérisent les recruteurs intuitifs 

Les responsables en recrutement ont des points communs.

  • Ils s'écoutent et ils écoutent les autres avec plus de profondeur

L'une des choses qui distingue les recruteurs intuitifs est leur capacité à s'écouter et à écouter les autres. Ils sont attentifs à leurs impressions et à leurs sentiments, que ce soit à leur égard ou celle des autres.

  • Ils prennent facilement un temps de recul et de silence pour se sonder

Pour se connecter à leur intuition, ils prennent un peu de temps pour lâcher prise dans un moment de silence.

  • Ils sont plus créatifs et constamment force de proposition

Les personnes créatives sont fortement intuitives et inversement. L'inspiration leur vient plus facilement, et avec elle des idées, des solutions.

  • Ils sont de grands observateurs

Grâce à leur grand sens de l'observation, ils sont capables d'établir des connexions de manière tout à fait intuitive, et cela les aide pour prendre les bonnes décisions.

  • Ils sont plus conscients et à l'écoute de leurs sens subtiles

Ils ont une sensibilité qui leur permet de mieux saisir et comprendre la réalité d'une situation. Ils sont capables de sentir les réelles motivations des personnes qu'ils ont en face d'eux, en s'appuyant sur leurs sens subtiles.

Alors, et vous, accordez-vous de l'importance à votre intuition pour recruter ?

Partager cet article
Guide cpf
Publicité
Map jobibou

Plus de 10 900 offres d'emploi !