Partager cet article

La crise sanitaire a touché de nombreuses professions et crée une incertitude sans précédent. Malgré les différentes mesures mises en place par l’État pour relancer l’économie, certaines entreprises ont été dans l’obligation de licencier des salariés.

Alors dans ce contexte incertain, et à l’heure où de nombreuses professions sont mises à rude épreuve, on peut se demander comment faire pour rebondir rapidement lorsque l’on se retrouve au chômage ? Et quelles sont les fonctions qui s’en sortent le mieux ?  

Ainsi, il semblerait que les fonctions commerciales soient en plein boom ! Les entreprises qui ont souffert économiquement veulent désormais transformer cette crise en opportunité. Elles souhaitent relancer leur activité et décrocher de nouveaux contrats. Et les responsables commerciaux sont justement les acteurs principaux de cette relance.

En effet, post confinement, les offres d’emplois de technico-commercial et de responsable grands comptes se sont multipliés partout en France.

Dans cet article on fait le point sur les entreprises et régions qui recrutent, ainsi que sur les différents profils et métiers commerciaux.

 

Les responsables commerciaux et la relance des entreprises 

Malgré les ralentissements, voire pour certaines entreprises, l’arrêt complet des activités commerciales, les responsables de comptes et autres profils commerciaux participent activement à la relance économique.  

En effet, selon une étude réalisée par Randstad, le métier de commercial est désormais sur le podium des trois métiers les plus recherchés post covid-19. Et cette tendance est confirmée par la multiplication récente des offres d’emploi.

 

Les recrutements

Sur le marché de l’emploi les recrutements reprennent progressivement. Toutefois, les reprises dépendent essentiellement des secteurs d’activité et de la taille des entreprises.

Même s’il est vrai que les profils commerciaux sont depuis longtemps prisés des recruteurs, la tendance a pris beaucoup d’ampleur ces derniers temps. Ces derniers sont d’autant plus recherchés, car ils sont habitués à traverser des crises.

En effet, les entreprises qui, post confinement, souhaitent se développer et acquérir de nouveaux clients et marchés, investissent de nouveau sur les métiers commerciaux.  

Par ailleurs, la crise sanitaire permet aux candidats de révéler leur potentiel et leur valeur pour les entreprises. Ils seront d’autant plus motivés, car la grande majorité des entreprises recrute en CDI !

 

 

Les bouleversements

Toutefois, la crise a profondément bouleversé les méthodes de travail des équipes commerciales. Le gouvernement a incité les entreprises à privilégier le télétravail, et ainsi les équipes ont dû s’adapter rapidement et revoir leurs modes de communication, que ce soit au sein même des équipes ou avec les clients et les prospects.

De plus, les salons, événements et ventes en face à face ont été ralentis, voire totalement suspendus. Dans ce contexte, comment la profession commerciale s’adapte-t-elle ?

 

Les adaptations

La sédentarisation forcée des commerciaux a été un bouleversement majeur pour la fonction. Ils ont dû s’adapter et se réinventer dans un contexte de confinement.

Après quelques mois en suspens, cette fonction cruciale de l’entreprise, a repris ses activités. Toutefois, les conditions restent quelque peu particulières, car les gestes barrières sont toujours d’actualité et les déplacements ne sont toujours pas revenus à la normale.

Ainsi, la crise a révélé de nouveaux enjeux : remobilisation des équipes et adaptation des stratégies commerciales.

C’est pour cela que les responsables commerciaux doivent repenser leurs méthodes de communication et de vente. Entre travail à distance et vente à distance, ils doivent se familiariser et se former à de nouveaux outils numériques et de nouveaux canaux.

En effet, les techniques de vente traditionnelles telles que les salons professionnels et autres événements « physiques » ne sont toujours pas envisageables. Ainsi, les équipes commerciales et marketing doivent parvenir à engager leurs clients et prospects à travers différents canaux numériques afin de créer des expériences positives.

Par ailleurs, la plupart des clients sont actuellement en télétravail et passent beaucoup de temps en ligne. Peut-être est-ce une opportunité pour les entreprises d’organiser des événements numériques tels que les webinars ?

 

Les anticipations

Il est grand temps de préparer la sortie de crise. Les équipes commerciales doivent effectuer des prévisions et ainsi anticiper les demandes afin d’être en mesure de fournir et livrer au maximum de sa capacité.

Pour favoriser la reprise, les commerciaux devront plus que jamais fidéliser les clients existants, notamment en améliorant leurs expériences et leurs parcours d’achat.

En outre, les méthodes d’acquisition de nouveaux clients devront être repensées afin de s’aligner sur les nouveaux modèles de vente tels que le e-commerce et le libre-service.   

.

Quelle est la réalité des commerciaux post crise ?

Les jeunes diplômés ne sont pas particulièrement intéressés par les métiers commerciaux, et c’est bien dommage car les débouchés sont nombreux. En effet, que ce soit dans la grande distribution, les PME, les banques, l'informatique ou l'industrie, les offres ainsi que les possibilités d'évolution vers des postes de direction, sont multiples.

La crise sanitaire et plus précisément le confinement, a forcé la profession à réinventer ses pratiques. En effet, les commerciaux qui ont su très vite s’adapter ont pu maintenir leurs activités, particulièrement dans les secteurs de la santé et de l’agro-alimentaire, essentiels pendant la crise.

Selon le State Of Sales de Salesforce, une étude sur l'état de la vente dans le monde, 79% des commerciaux français déclarent avoir dû s'adapter très rapidement à de nouveaux modes de vente, et deux tiers expliquent qu'ils se sont vus confier de nouvelles responsabilités.

En 2021, les intentions d’embauches de profils commerciaux dans l’informatique, l’industrie et le consulting seront vastes.

 

Les profils les plus sollicités  

Les Ingénieurs commerciaux/ Business Developer, les Responsables grands comptes/KAM et les Chef des ventes/ Sales Manager, sont les profils qui seront les plus sollicités post crise, et ce, dans tous les secteurs d’activités. 

Les offres d’emploi pour ces profils sont particulièrement nombreuses dans certaines régions, comme l’Ile-de-France par exemple. Mais d’autres régions du Sud-Est ou du Grand-Ouest seront également très intéressées par ces profils. 

 

Les compétences les plus recherchées

En 2021, la personnalité des candidats et leur capacité d’adaptation sont presque aussi importantes que ses savoir-faire sur son CV.  Des hard skills aux soft skills, les compétences commerciales prisées par les recruteurs se sont adaptées à la digitalisation du métier.

Qu’il s’agisse des « chasseurs », ceux qui partent à la conquête de nouveaux clients et marchés, ou des « éleveurs », ceux qui développent les clients et marchés existants, les deux profils seront très recherchés.

 

Les hard skills  

Ce sont les compétences techniques, celles qu’on met en avant sur le CV, telles que la maîtrise d’un logiciel, ou d’une langue par exemple. Les hard skills commerciales prisées des recruteurs sont le CRM, l’orthographe, l’anglais ou encore le social selling (capacité à utiliser les réseaux sociaux dans le processus de vente).

 

Les Soft skills

Les recruteurs ne sont plus à la recherche de simples profils, mais bien de véritables personnalités. Les softs skills, qui sont les savoir-être ou compétences comportementales, sont aujourd’hui aussi importantes que les compétences techniques. Voici quelques soft skills commerciales particulièrement prisées des recruteurs : esprit d’équipe, adaptabilité ou encore empathie.

 

Comment devenir responsable commercial 3.0 ?

La crise sanitaire accélère la digitalisation des entreprises et des fonctions commerciales. Le télétravail, le web, les réseaux sociaux et les nouveaux canaux de communication et d’achat, transforment le paysage commercial. C’est peut-être l’occasion pour les commerciaux de repenser leur rôle dans le monde post covid-19.

Vous souhaitez effectuer une reconversion professionnelle, ou simplement être en mesure de relever les nouveaux défis engendrés par la crise ? Comment faire pour maitriser les nouveaux outils et devenir un commercial 3.0 ?
 

 

 

Les commerciaux 3.0

Désormais, avec les mesures de distanciation sociale, ils doivent faire preuve d’agilité et d’adaptabilité. Par ailleurs, ils doivent se familiariser avec les guides de vente numériques (playbooks) mis en place par certaines entreprises afin d’aider les équipes à s’engager virtuellement auprès de leurs clients. Cela devient primordial, car les occasions de prospecter en direct se feront de plus en plus rares. Ainsi, les canaux digitaux seront privilégiés pour renouveler la relation avec les clients ou débuter une relation avec des prospects.

 

Formations

Vous souhaitez vous reconvertir ? Pensez aux formations e-learning, qui vous permettent de suivre tous vos cours en ligne, même en cas de confinement !

Voici quelques idées de formations qui pourraient vous intéresser et vous permettre d’accéder à des métiers porteurs :  

 

L'alternance

La formation en alternance offre de multiples opportunités d’embauche pour les jeunes diplômés, mais également des opportunités de reconversion dans un métier commercial pour les salariés déjà en poste.

Bien souvent, les profils expérimentés sont les plus recherchés et c’est pour cette raison qu’effectuer une formation en alternance est une option intéressante.

En effet, cela vous permet d’apprendre un nouveau métier tout en acquérant de l’expérience sur le terrain. Ainsi, vous alliez le théorique à la pratique ! Par ailleurs, selon l’organisme de formation choisi, vous avez la possibilité de suivre vos cours en digital learning.

 

Malgré la crise économique engendrée par la crise sanitaire, le métier de commercial est en pleine expansion en France ! La profession est dynamique et est de plus en plus une vraie source de recrutement. Les recruteurs recherchent différents profils de candidats, avec ou sans expérience. Les jeunes diplômés et les salariés qui ont un projet de reconversion ont toutes leurs chances s’ils possèdent les soft skills liées au métier de commercial !

 

 

Partager cet article
Guide cpf
Publicité
Map jobibou

Plus de 7 600 offres d'emploi !