Self marketing : comment l’utiliser dans votre recherche d’emploi pour vous démarquer des autres candidats

Par Julie le 26 octobre 2018

Savoir-faire Savoir-être Valorisation des expériences Soft skills Profil professionnel E-réputation
Partager cet article

Et si l’on vous disait que sur le marché du travail, vous n’êtes qu’un simple produit comme un autre ? Que pour attirer les recruteurs vous devez vous considérer comme un produit, et vous appliquer à vous-même les codes de la publicité et du marketing. C’est ce que l’on appelle le self-marketing ou personal branding.

Usages et codes du self-marketing  

« I’m not a businessman, I’m a business man »

Cette citation du rappeur américain Jay-Z résume à elle seule l’idée de self-marketing. En développant différents business, Jay-Z a aussi et surtout cherché à devenir une marque à part entière et un business à lui tout seul.

D’autres exemples américains comme ceux de Dr Dre, (qui a monté une marque de casques audio à son nom) ou celui de Mickaël Jordan dont la marque éponyme est devenue une légende tout autant que son fondateur, montrent à quel point le succès d’une marque peut aussi dépendre de celui de son fondateur.

Pour cela, ils n’ont pas hésité à mettre leur image au service de leur marque ni même à eux-mêmes devenir une marque.

Utiliser toutes les ficelles du self marketing 

Vous pourriez penser que cela n’est nécessaire que si vous êtes freelance ou indépendant mais sachez que les recruteurs sont de plus en plus regardant sur le personal branding des candidats potentiels qui se présentent à eux. Mais concrètement, qu’est-ce que le self-marketing ?

Il s’agit tout d’abord de développer et de valoriser son image et sa marque personnelle.

  • En sachant ce que vous avez à vendre :

Comme tout produit mis sur un marché, vous devez déterminer votre « plus produit », autrement dit vos atouts marketing qui donneront envie aux consommateurs-recruteurs de faire appel à vous. Pour cela, posez-vous les bonnes questions :

  • Quels sont mes atouts et mes faiblesses ?

  • Quelles sont mes compétences ?

  • Quelle est ma valeur ajoutée ?

  • Qu’est-ce que je peux apporter de plus qu’un autre candidat à une entreprise ?

  • Quels sont mes savoir-faire mais surtout quels sont mes savoir-être ?

  • Quelles sont les formation ou certifications que vous avez pu faire ou obtenir dans le secteur du marketing et de la communication ? 

Une fois que vous aurez réalisé votre « SWOT » vous pourrez mettre en avant vos compétences. Il ne plus seulement d’être un bon professionnel sur le papier mais de devenir une marque attrayante.


source image : manager-go.com 

  • En racontant une histoire :

Le storytelling est un outil marketing clé quand on a besoin de vendre quelque chose. Il s’agit de l’histoire que l’on va raconter autour d’un produit pour le rendre plus attractif. Mais le storytelling est une technique qui peut aussi s’appliquer à vous-même.

En racontant une histoire et en la truffant d’anecdotes, vous parviendrez tout d’abord à retenir l’attention des recruteurs mais aussi à faire en sorte qu’ils se souviennent de vous. Vous ne serez plus seulement « le candidat qui cherche un poste », vous serez celui ou celle qui est l’auteur d’un blog capable de recenser l’ensemble des dernières campagnes marketing sur le secteur automobile.


Source image : Pixabay

Le pitch est aussi un excellent outil pour se raconter. Très souvent utilisé par les start-up, il permet de se présenter en 3 minutes chrono. Il commence souvent par ce que l’on appelle un « hook » autrement dit un point d’accroche qui va retenir l’attention de la personne qui vous lit ou vous écoute, dès les premières secondes.

Si vous devez « embarquer » votre interlocuteur dans votre histoire, veillez tout de même à ne pas tomber dans le pathos. Éviter les discours qui donneront l’impression au recruteur que vous êtes dans le besoin. Au contraire, votre pitch doit lui signifier que vous savez clairement ce que vous êtes en mesure de lui apporter, à lui et à son entreprise. N’hésitez pas à le placer au centre de votre histoire.

  • En étant présent sur les réseaux sociaux :

Si le personal branding ne date pas d’hier, il a incontestablement pris une toute autre ampleur avec l’avènement des réseaux sociaux. Aujourd’hui, le développement de son image ne peut se passer d’une présence sur Facebook, Twitter, Instagram ou LinkedIn.

En fonction de votre activité, ces réseaux s’adressent plus au moins à vous. Si vous êtes un professionnel de l’image comme un photographe ou un webdesigner, une présence sur Instagram sera importante. Twitter et LinkedIn seront quant à eux incontournables pour tous les professionnels du marketing qui chercheront à obtenir de la visibilité de leurs pairs.

Si vous êtes en recherche d’emploi, n’hésitez pas à y publier des articles, à relayer des informations sur votre secteur et à parler de vos succès, passés ou en cours. Vous pouvez aussi créer un blog ou publier régulièrement du contenu sur Linkedin, pour, à terme vous positionner en tant qu’expert dans votre domaine.

Plus vous serez présent sur les réseaux sociaux, plus vous pourrez acquérir de l’influence et augmenter votre visibilité et celle de votre marque personnelle.

Attention cependant à veiller à ce que votre e-réputation soit bonne en privilégiant la publication de contenus à vocation professionnelle et surtout, sérieuse.

  • En mettant en avant votre personnalité

Le self-marketing vous demandera forcément d’être centré sur vous-même. Et si quand on est en recherche d’emploi on a tendance à penser uniquement aux compétences d’ordre professionnel, parler de vous sera indispensable si vous souhaitez mettre en place une stratégie de self-marketing.

Ce qui va véritablement vous démarquer des autres candidats sera donc votre personnalité et ce que l’on appelle vos soft skills. Aujourd’hui, les recruteurs recherchent surtout des candidats avec une personnalité, des qualités humaines et un savoir-être.

A noter, mettre en avant les formations ou certifications que vous avez pu faire peut aussi être très intéressant, surtout si vous êtes en recherche d’emploi. En effet, cela montrera aux recruteurs que vous êtes proactif.


Source image : jobfit.com

Enfin, n’oubliez pas que le self-marketing nécessite une qualité importante : celle d’être authentique. Il est donc incompatible avec le mensonge et le manque de transparence. Même si vous devez soigner votre e-réputation il ne s’agit pas de modifier la réalité ni de tromper sur votre image.

Partager cet article
Loupe

Plus de 39 200 offres d'emploi !

A la recherche d'un job dans le Marketing, la Relation Client et le Digital ?

Loupe

Plus de 39 200 offres d'emploi !

Bloc cycles diplomant jobibou %281%29
Publicité