Télétravail : les règles d’or pour le mettre en place efficacement

Par Marie le 16 mars 2020

Tendances Bonnes pratiques Environnement travail Bien être travail
Partager cet article

Le télétravail est une pratique de plus en sollicitée par les employés. D’ailleurs, selon une étude réalisée par Malakoff Médéric Humanis (février 2019), 29% des salariés télétravaillent en moyenne six à sept jours par mois. Une aubaine pour les travailleurs qui peuvent ainsi concilier vie personnelle et vie professionnelle, réduire leur temps dans les transports en commun et la fatigue qui en résulte, et, de fait, être plus efficaces dans leurs missions ! Pour autant, selon l’Obergo (Observatoire du télétravail, des conditions de travail et de l’ERGOstressie) dans son rapport 2019, le travail à distance doit être "consommé avec modération pour ne pas affaiblir le lien social. En effet, les enquêtes, dont celles de l’Obergo, montrent que la durée du télétravail ne devrait pas dépasser 2 jours par semaine". Avant de vous lancer, et afin d’optimiser cette pratique, voici donc quelques conseils à consulter.


Source image : myhappyjob.fr

Êtes-vous fait pour le télétravail ? 

Le télétravail a le vent en poupe et cela tombe bien, vous en rêvez. Seulement attention, une journée de travail à distance peut vite se transformer en grignotage devant Netflix si l’on n’est pas un minimum organisé et sûr de son coup. Alors êtes-vous fait pour le télétravail ? Et d’abord, y avez-vous droit ?

Que dit la loi ?

L’ordonnance Macron du 22 septembre 2017, soit la « loi pour le renforcement du dialogue social», a simplifié le droit au télétravail. Si vous êtes un salarié privé français en poste depuis plus d’un an, vous pouvez le mettre en place par un simple accord écrit ou oral avec votre employeur. Ce dernier peut refuser, mais non sans justifier ce refus. L’accord obtenu, gardez en tête que vous travaillerez exactement le même nombre d’heures, mais depuis chez vous. Pour être sûr que cela vous convienne, commencez par vous poser les bonnes questions. 

Qu’en dites-vous ?

Commencez par analyser la situation, notamment la faisabilité de vos tâches à distance et votre capacité à vous autodiscipliner. 

Vos tâches professionnelles : Sont-elles réalisables à distance ? Avez-vous besoin d’une connexion Internet, de documentations spécifiques, d’une base de données, de la présence de vos collègues, de feedback régulier avec votre N+1… ?

Votre capacité personnelle : Vous laissez-vous facilement distraire ? Êtes-vous autonome et discipliné ? Votre lieu de télétravail est-il calme et propice à la concentration ? Vos proches sont-ils prêts à accepter cette organisation ? Avez-vous des enfants en bas âge susceptibles de venir perturber vos tâches ?

Vous cochez toutes les cases d’un télétravail productif ? Il ne reste plus qu’à convaincre votre employeur. 

S’organiser avec son entreprise

Convaincre son boss

  1. Un gain de temps, un amplificateur de productivité 

C’est prouvé, le télétravail permet un véritable gain de temps et une productivité boostée. Vos sources ? Le ministère de l’économie lui-même ! En effet, selon un article de Bercy infos de novembre 2019, « pour les entreprises, le télétravail permet :

  • d'accroître la productivité, de l'ordre de 5 à 30 % 

  • d'améliorer la qualité de vie de ses salariés au travail et par conséquence d'augmenter leur motivation et leur implication

  • de faire baisser l'absentéisme et le turn-over (rotation du personnel dans l'entreprise).

Pour les salariés, le télétravail permet :

  • des économies de temps, notamment celui passé dans les transports

  • une meilleure gestion du temps de travail

  • une plus grande autonomie dans la gestion des tâches

  • une meilleure concentration entraînant une meilleure productivité

  • une meilleure gestion du rapport entre la vie personnelle et la vie professionnelle."

  1. Rester connecté

Qui dit travail à distance, ne dit pas déconnexion totale avec votre entreprise. Au contraire, expliquez à votre patron que vous souhaitez maintenir le contact avec lui, et avec vos collègues. Vous resterez donc connecté à la messagerie professionnelle instantanée, vous participerez aux conf’call…etc. De même, choisissez un jour de télétravail qui colle à votre emploi du temps : ne manquez pas la réunion du lundi, l’afterworkdu jeudi, le rendez-vous clientèle mensuel…etc. 

  1. Proposer une période test

Le mieux, pour convaincre votre employeur (et aussi pour vous rassurer vous-même) est encore de proposer une période test. Définissez une période donnée et instaurez une fréquence de télétravail. Exemple : un jour par semaine sur un mois. Vous ferez ensuite le bilan avec votre boss, qui ne pourra pas refuser votre demande si vos missions ont été assurées comme d’habitude, voire mieux. 

  1. Savoir demander

Vous avez tous les arguments en tête, il ne vous reste plus qu’à trouver le bon moment et la bonne façon de demander. On l’a vu, votre requête peut se faire à l’oral ou à l’écrit. Si votre chef est plutôt ouvert, parlez-en librement lors d’un déjeuner en face à face, et doublez la demande d’un mail de confirmation. Si votre hiérarchie n’est pas facile d’accès, préparez un mail bien tourné avec la liste de vos arguments, sans oublier la proposition de période test. Sachez enfin que l’Obergol conseille ceci : "L’avenant (ndlr : apport ou modification) télétravail doit être ÉCRIT même si le code du travail ne l’impose pas, et doit préciser :

  • la réponse positive à la demande de télétravail - les lieux (domicile, résidence secondaire...)

  • les jours autorisés de télétravail

  • le temps et charge de travail

  • le matériel spécifique

  • le rappel des points importants de l’accord collectif."

S’arranger avec ses collègues

A priori, le télétravail étant à la mode, vous ne serez pas le seul à vouloir le tenter. Commencez donc par vous entretenir avec vos collègues, afin que personne ne marche sur les platebandes de l’autre.

  1. Choisir ses jours de télétravail
  • En fonction des projets

L’important lorsqu’on choisit ses jours de télétravail, c’est d’avoir une vue d’ensemble des projets en cours. Ne choisissez pas de travailler à la maison alors que toute l’équipe a besoin de vous sur un sujet brûlant. De même, ne manquez pas les réunions hebdomadaires, ou les réunions extraordinaires qui demandent une présence physique.

  • En fonction de son poste

Que vous soyez manager ou junior, mesurez l’impact de vos journées télétravaillées en amont. En tant que manager, votre présence physique est clé à certains moments de la vie de l’entreprise :

  • Situation de crise

  • Gros projet à rendre de façon imminente

  • Nouvel arrivant à former

Dans ce type de cas, ne multipliez les jours de télétravail, ou ne les prenez pas de manière trop rapprochée. De même, si vous êtes junior, ou nouveau dans l’entreprise, préférez ne pas abuser des jours de travail à distance dès le début. Il est en effet primordial pour votre intégration, pour votre assimilation de la culture d’entreprise et de vos tâches, de passer du temps avec vos collègues.


Source image : lecalepinrhdesandrinevirbel.com

Réussir sa journée de télétravail 

Vous avez convaincu votre chef, vous vous êtes arrangé avec vos collègues, et vous êtes convaincu que le télétravail est fait pour vous ? Il ne vous reste plus qu’à vous approprier les quelques clés d’une journée de labeur à distance parfaitement réussie.

Aménager un espace 

Avant tout, vous devez avoir - ou créer - un espace dédié uniquement au travail. Faites donc le choix d’aménager une pièce en bureau, ou si avez moins de place, un coin de la pièce seulement. Il est très important pour la concentration de faire la distinction entre l’espace de vie et l’espace de travailDe même, créez des conditions de travail propices au bien-être et à la bonne réalisation de vos tâches : un bureau, un fauteuil ergonomique, des prises de courant pour brancher ordinateur et téléphone, une bonne connexion internet, … Bref, ayez tout à portée de main pour éviter de vous disperser.

S'habiller

Ce n’est pas parce qu’on travaille à la maison que l’on doit rester en pyjama. Pour être efficace, le télétravail doit se vivre comme une journée ordinaire au bureau. On se lève donc à l’heure habituelle, on se douche, on petit-déjeune, on s’habille. La routine est importante pour rester en mode « travail ». Certains préconisent même de sortir de la maison, de revenir, et de s’installer dans la pièce aménagée pour travailler. Inutile d’aller si loin si vous n’en sentez pas le besoin, toutefois, il faut en retenir l’idée d’une rupture entre le moment « vie privée » et le moment où l’on se met au boulot. 

Faire des pauses

Les jours de télétravail, on peut avoir tendance à culpabiliser et à rester scotcher devant son écran toute la journée. Votre productivité ne peut qu’en pâtir. Travaillez à distance comme si vous étiez au bureau : faites des pauses ! Pause-café, pause déj’, pause étirements… etc. Vous n’en serez que plus efficace. Attention, en revanche, ne faites pas une pause télé ou une pause ménage. De préférence, restez dans cette idée de séparer les espaces pro et perso dans votre esprit.

Faire un planning cohérent

Commencez par faire un planning mensuel où sont inscrites clairement vos journées télétravaillées. Vous aurez ainsi une vision d’ensemble de ce que vous préférez réaliser à la maison et ce que vous préférez garder pour le bureau. Profitez, par exemple, des journées de télétravail pour avancer sur des projets que vous pouvez gérer seul. A priori, si vous êtes à la maison, vous n’aurez pas de réunion ou de rendez-vous extérieurs pour vous distraire dans vos tâches. C’est donc le moment idéal pour donner un coup de cravache à un dossier.

Gérer sa vie privée 

Pour une journée de télétravail réussie, il ne faut pas, bien entendu, que votre vie privée empiète sur vos heures de boulot. Alors, de même que vos enfants ne débarquent pas à votre bureau pour vous demander un goûter, dites-leur que lorsque vous télétravaillez vous TRAVAILLEZ ! Communiquez vos horaires de travail à toute la famille afin que personne ne vous appelle pour papoter. A l'inverse, ne laissez pas votre travail prendre plus de temps que d’habitude. A la fin de la journée, faites comme si vous quittiez votre bureau, éteignez votre ordinateur, décompressez, et passez en mode vie privée. 

 

 

Partager cet article
Guide cpf
Publicité
Map jobibou

Plus de 29 800 offres d'emploi !