Tout quitter pour vivre son rêve ? Notre guide pour un nouveau départ professionnel réussi

Par Valentine le 19 janvier 2022

Reconversion Tendances Evolution professionnelle
Partager cet article

Qui n’a pas déjà rêvé de tout plaquer pour partir vivre son rêve loin de la routine métro-boulot-dodo ? Depuis la crise de la Covid-19, de plus en plus d’actifs français semblent prêts à le faire. Pourtant, ils sont moins nombreux à se lancer véritablement dans l’aventure, par peur de quitter la sécurité et la stabilité offertes par leur emploi actuel. Mais si c’était possible ? Si votre vie de rêve était en réalité à portée de main ? Suivez notre guide pour vous aussi prendre votre courage à deux mains et vous réaliser pleinement professionnellement !  

 

L’origine sociologique du phénomène 

Le sujet abordé dans cet article concerne un véritable phénomène social puisque, en Europe, 3 salariés sur 4 rêvent de tout quitter pour changer de vie. Si les chiffres sont si édifiants, c’est qu’il ne s’agit pas de la volonté en soi de changer de métier ou de région, mais plutôt d’assouvir un désir plus profond : la réalisation de soi. 

En effet, les trois quarts des salariés qui rêvent d’un changement de vie radical partagent des rêves en commun : entreprendre, quitter le statut de salarié, se réaliser en tant qu’artiste, voyager, devenir leur propre patron ou, tout simplement, partir s’installer à la campagne. C’est ainsi que les sociologues émettent deux hypothèses face aux réelles motivations de cette volonté de changement : 

  • La volonté d’agir plutôt que de subir (en sortant du salariat) 
  • Une attitude défensive face à l’insécurité de l’emploi

Si ces deux postulats se valent, le désir de tout quitter pour vivre son rêve répond en réalité à des mécanismes plus complexes puisque pour la plupart des personnes qui l'envisagent, c’est un projet qui reste au stade de fantasme. Bien qu’il s’agisse d’un rêve partagé par une majorité de salariés, il ne s’agit pour beaucoup que d’une échappatoire mentale à leur réalité et ils n’envisagent pas réellement de sauter le pas. D’ailleurs, pour la minorité qui est effectivement passée à l’acte, c’est bien souvent à la suite d’un “déclic” ou d’un événement déclencheur.  C’est ce qu’explique la sociologue Claire Bidart, qui a réalisé une étude qualitative à ce sujet, et utilise la métaphore de la "cocotte-minute" pour expliquer ce phénomène. En effet, selon elle, la pression professionnelle ne cesserait d’augmenter pendant plusieurs semaines, mois ou années et c’est très souvent une rupture ou un divorce “qui fait sauter le couvercle”. Cet événement déclencheur peut aussi prendre la forme d’une naissance ou d’un deuil.

On voit donc bien que la volonté de changer radicalement de parcours professionnel est intimement liée à la vie personnelle des individus, et c’est souvent un événement extérieur qui est à l’origine du passage à l’acte. 

Dès lors, on peut légitimement se poser la question du contexte actuel. Est-ce que la crise sanitaire que nous traversons ne constituerait pas un élément déclencheur pour changer de vie ? Analysons ensemble les différents facteurs qui poussent les actifs à se lancer dans l’aventure :)

 

Les différentes motivations à changer de vie professionnelle

Depuis la crise de la Covid-19, on a tendance à noter un accroissement de ce phénomène. S’il était déjà bien présent, les actifs français sont de plus en plus nombreux à questionner leur avenir, et à envisager une reconversion professionnelle. Les résultats de l’enquête menée conjointement par BVA et Visiplus Academy en 2021 sont particulièrement intéressants. On y apprend notamment que près de la moitié des actifs français (49%) envisagent ou ont déjà amorcé une reconversion professionnelle. Et les raisons évoquées par ces derniers découlent bien souvent de véritables questionnements de fond. D’ailleurs, certaines raisons reviennent plus souvent que d’autres dans les sondages : 

  • « l’ennui et le manque de sens au travail ». Cette raison est en effet citée par 44% des répondants : 28% d’entre eux en font même leur raison principale ;
  • « la pression dans le job actuel » (36% des répondants dont 18% en raison principale) ;
  • « les problèmes de santé » comme un burn-out par exemple (23% des répondants dont 13% en raison principale). Un résultat qui n’a malheureusement rien de très surprenant avec les nouvelles études pointent du doigt l’augmentation des cas de burn-out en France.

Raisons qui, comme vous pouvez l’imaginer, ont tendance à être extrapolées au travers de la crise que nous traversons.

 

Tout quitter pour vivre son rêve ? Notre guide pour un nouveau départ professionnel réussi

 

L’impact de la crise sanitaire

En effet, entre la mise à l’arrêt totale puis partielle de l’activité de l’entreprise, le télétravail ou encore les interruptions de contrat : en l’espace de 2 ans, la crise sanitaire a impacté directement la vie professionnelle de près d’un actif sur deux ! C’est à cette occasion que les Français qui n’avaient pas encore envisagé de reconversion ont trouvé l’opportunité de questionner leur parcours. Pour 20% de ces derniers, la période a d’ailleurs fait office de déclencheur en rompant leur routine quotidienne et en offrant une fenêtre de réflexion : pour la toute première fois ils ont vraiment eu le temps de faire le point sur leur carrière, leurs conditions de travail et leurs envies d’évolution professionnelle. De nombreux projets de reconversion sont ainsi nés directement de la crise !

 

Quitter la ville 

Dans une société où le secteur tertiaire représente la majorité des emplois, de nombreux actifs sont contraints de vivre en ville pour évoluer professionnellement. Pourtant, ils sont très nombreux à rêver de quitter le mode de vie citadin pour s’épanouir dans des contrées plus vertes. Et ce phénomène est bien antérieur à la crise actuelle ! En effet, dès 2014, un sondage de l’IFOP publié par la région Auvergne a montré que 70% des citadins de la région parisienne rêvent de quitter la ville. Parmi eux, la moitié disent pouvoir quitter la ville et leur position actuelle sans hésiter pour partir s’installer dans une région plus rurale. L’autre moitié en revanche, serait demandeuse d’une aide extérieure. Et pour cause, leur réticence n’est pas anodine et s’inscrit dans la peur de perdre une stabilité professionnelle parfois difficilement acquise. 

 

Tout quitter pour vivre son rêve ? Notre guide pour un nouveau départ professionnel réussi

 

La quête de sens 

Comme un condensé des deux raisons précédemment exposées, on peut aussi noter comme raison importante à la volonté de tout quitter : la quête de sens. En effet, la crise sanitaire a permis de repenser le monde dans lequel nous vivons et l’absurdité pour certains de la vie urbaine et d’un travail de bureau (bien souvent remplacé par le télétravail). 

Dès lors, parmi les personnes ayant réalisé ou envisageant une reconversion, le premier déclencheur de changement identifié concerne l’ennui et le manque de sens dans leur poste actuel (40% des actifs en cours de reconversion et 45% des actifs qui l’envisagent). La quête de sens, suite à la crise sanitaire, apparaît alors comme une priorité pour de nombreux actifs français qui veulent accorder leur activité avec les valeurs qui les animent.

Cette volonté de donner du sens à son métier avait déjà été étudiée par Estelle M. Morin, professeure en psychologie à HEC Montréal, qui définit le sens au travail selon ces 3 critères : “la signification du travail, sa valeur aux yeux du sujet et la définition qu’il en a”, dans son livre Donner du sens au travail (2006). Sur cette base, envisager une reconversion allant en ce sens paraît comme une option tout à fait pertinente.

 

Tout quitter pour vivre son rêve ? Notre guide pour un nouveau départ professionnel réussi

 

Une aventure plus risquée qu’il n’y paraît 

Si le changement de vie et la reconversion professionnelle est un projet qui séduit de nombreux actifs, ce n’est pourtant pas une entreprise à prendre à la légère. D’ailleurs, comparativement au nombre de personnes qui l'envisagent, peu d’actifs passent réellement à l’acte. Plusieurs raisons sont invoquées par ces derniers : 

  • La crainte de l’insécurité financière 
  • Le manque de maturité de leur projet 
  • La peur de l’échec

Ces raisons personnelles font notamment écho à la stabilité dont bénéficient les salariés du secteur tertiaire : l’assurance d’un revenu régulier, une mutuelle, la sécurité de l’emploi, etc. Pourtant, avec la crise actuelle, ces vérités ne sont plus forcément d’actualité et cela motive de plus en plus d’actifs à sauter le pas. 

Outre les réticences dues à la sécurité, la question du projet se pose également. Celui-ci doit être construit et viable pour limiter les risques dans votre nouvelle vie. Suivez nos conseils pour vous assurer un projet de qualité et pérenne sur la durée ! 

 

Notre guide pour une nouvelle vie professionnelle réussie 

1. Mettre les mots sur votre désir de changement 

Vous ne vous sentez plus bien dans votre vie professionnelle actuelle, c’est un fait. Pourtant, vous n’avez pas encore clairement décidé de tout quitter : “ce n’est pas le moment”, “je ne veux pas faire de choix impulsif”, “et si ça allait mieux avec le temps”. Stop ! Il s’agit de fausses excuses que vous vous donnez pour camoufler votre peur. En début de cet article, nous nous appuyons sur la métaphore de la "cocotte-minute" qui précède un bouleversement professionnel. Et si vous n’attendiez pas cet élément déclencheur pour sauter le pas ? 

C’est à la portée de tout le monde, dès lors qu’on ose formuler son désir de changement professionnel : dans un premier temps à soi, puis à son entourage.

 

2. Se libérer des impératifs et idées reçues

Maintenant que vous vous êtes clairement formulé votre désir de changement, il reste un autre blocage à surmonter : les injonctions sociales et professionnelles. Nous sommes tous freinés par certaines croyances sur le travail, qu’elles viennent de notre éducation, de notre environnement social et culturel ou de notre personnalité. Essayez donc de déconstruire vos idées préconçues et vos schémas limitants : 

  • Un métier qui a du sens n’est pas forcément signe de bénévolat 
  • Choisir un travail manuel ne rime pas avec précarité 
  • Travailler plus dur n’est pas la seule façon de gagner sa vie 
  • Nous pouvons changer de carrières plusieurs fois dans une vie
  • Etc. 

Si vous avez encore du mal à passer le cap, répétez-vous régulièrement ces affirmations comme des mantras et envisagez les choses sous un autre angle ;)

 

Tout quitter pour vivre son rêve ? Notre guide pour un nouveau départ professionnel réussi

 

3. Faire confiance à son instinct 

Une fois défait de vos croyances limitantes, c’est le moment de préparer votre plan ! Mais avant de penser à votre futur travail, tentez d’analyser ce qui résonne au fond de vous. Quelles sont vos envies profondes ? Comment visualisez-vous votre vie ? Ecoutez votre instinct et répondez à vos rêves d’enfant. Certes, réaliser un bilan de compétences est important pour savoir ce qui est réalisable, mais ce qui importe vraiment c’est la manière dont vous envisagez l’avenir ! 

 

4. Affiner son projet professionnel avec cohérence 

Ça y est votre projet est prêt, votre bilan de compétences effectué, mais vous avez peur de vous jeter dans le grand bain. Pas de panique ! Il existe différents leviers à activer pour développer les compétences de votre choix.

En cette période de crise sanitaire, où nous sommes tous et toutes incités à respecter les distances et les gestes barrières, vous pouvez opter pour une formation en ligne. De plus, le digital learning vous permettra de monter en compétences à votre propre rythme, tout en gardant votre activité professionnelle ou en continuant votre recherche d’emploi. D'ailleurs, plus de trois quarts des actifs (76%) étaient prêts à suivre une formation à distance dans le cadre de leur reconversion en 2020.

Et, bonne nouvelle, le panel de formations proposées est très large et la plupart d’entre elles sont accessibles en blended et digital Learning tout en étant éligibles au CPF.

 

Vous savez maintenant que vous n’êtes pas seuls, et que beaucoup d’actifs rêvent de changer radicalement leur vie professionnelle pour enfin vivre leur rêve ! Seulement, il n’est pas toujours évident de passer à l’acte… Mais vous connaissez désormais nos conseils pour mener à bien votre projet ! Alors, prêt à vous lancer dans l’aventure ? ;)

Partager cet article
Cpf final 4
Publicité
Map jobibou

Plus de 20 500 offres d'emploi !