Valoriser son expérience professionnelle pour obtenir un diplôme reconnu grâce à la VAE

Par Julie le 6 septembre 2018

Valorisation des éxpériences Profil professionnel Reconversion Montée en compétences Compétences
Partager cet article

Pour la plupart d’entre nous, l’obtention d’un diplôme passe forcément par la reprise de ses études ou par une formation. Pourtant, votre expérience, qu’elle soit professionnelle ou non, peut elle aussi vous permettre d’obtenir un diplôme, un titre ou un certificat de qualification professionnelle. Et si bien souvent c’est l’expérience professionnelle qui prime aux yeux des recruteurs, il est parfois utile d’ajouter à votre CV un diplôme reconnu.

Pour cela, il existe la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) qui prend en compte vos compétences professionnelles, qu’elles aient été acquises au cours d’une activité salariée ou non, associative ou de bénévolat.

Mais avant de vous lancer dans une VAE, suivez le guide pratique de Jobibou avec les bonnes questions à se poser et les choses à savoir.
 

Pourquoi faire une Validation des acquis de l’expérience ?

Vous pouvez demander une VAE si vous souhaitez obtenir une certification attestant de vos compétences, sans forcément passer par une formation. Cela vous permet par exemple de changer de poste en interne ou d’évoluer dans la grille des salaires.

La VAE peut également être demandée par votre employeur s’il a besoin de faire reconnaitre vos compétences.

Attention, même si elle permet de faire le point sur vos compétences et sur ce que vous êtes capable d’apporter à une entreprise, la VAE n’est ni une formation ni un bilan de compétences. L’objectif est bel et bien d’obtenir un diplôme, un titre ou un certificat de qualification professionnelle, basée sur une expérience professionnelle d’une durée au moins égale à un an qui soit en rapport direct avec le contenu du titre ou du diplôme.

Cela dit, une VAE peut vous apporter, à long terme, bien plus qu’un diplôme. Elle peut par exemple vous permettre de vous inscrire à un concours nécessitant un diplôme, de faire reconnaître ses compétences et ainsi obtenir une reconnaissance officielle de votre expérience professionnelle, obtenir une augmentation ou une promotion professionnelle, ou tout simplement développer sa confiance en soi.

A noter également, la VAE est parfois très intéressante à mette en place pour un employeur qui souhaiterait fidéliser ses équipes ou valoriser sa marque employeur. Une entreprise peut mettre en place une démarche collective de VAE pour l’ensemble de ses salariés.

 

Les questions à vous poser avant de vous lancer dans une VAE

L’important quand on se lance dans une démarche de VAE, c’est d’avoir un objectif et un projet professionnel en tête. Par exemple, préparer la suite de votre carrière, envisager une reconversion professionnelle ou tout simplement changer de poste.

Une fois que votre projet professionnel est précisé, vous devez ensuite choisir la certification la plus adapté à votre parcours.

Si vous connaissez la certification que vous visez, assurez-vous que le titre ou certificat de qualification soit bien inscrit au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).  Cet organisme vous fournira la liste des démarches à effectuer pour lancer votre VAE.

Si votre projet professionnel et la certification restent à définir, vous pouvez vous rapprocher des Points Relais Conseils ou des organismes comme Pôle Emploi, CARIF, CIO, CIDJ, Missions locales ou autres qui seront capables de vous indiquer les certifications précises auxquelles vous pouvez prétendre en fonction de votre profil et de votre expérience ainsi que les conditions particulières de recevabilité d votre dossier.

 

VAE, comment ça marche ?

Une fois que votre candidature a été déclarée recevable, vous pouvez bénéficier d’un accompagnement dans la préparation de votre dossier et de votre entretien devant le jury de validation.

Pour obtenir votre diplôme et valider votre VAE, vous devrez soumettre votre dossier à un jury de validation, composé de professionnels du métier concerné. Ce jury pourra alors vous accorder la totalité ou une partie du titre, diplôme ou certificat visé.

Sachez que les diplômes et leur reconnaissance est identique que si vous l’aviez obtenu par la voie classique. Que ce soit un CAP, BTS ou bac professionnel, ce sont les mêmes certifications. Seule la façon de les obtenir diffère.


Source image : portail de la VAE

 

VAE, qui peut en profiter ?

La VAE s’adresse à tous sans limite d’âge, de niveau d’études ou de parcours. Que vous soyez salarié, bénévole, sportif de haut niveau, travailleurs indépendants, fonctionnaires, demandeur d’emploi ou autre, vous pouvez prétendre à une VAE.

Vous devez en revanche justifier d’au moins un an d’expérience professionnelle, associative ou bénévole, continue ou non, en France ou à l’étranger, en rapport direct avec la certification visée.

Aussi, aucune condition d’ancienneté n’est requise pour accéder au congé VAE que vous soyez en CDI ou en CDD.

 

VAE, quelles démarches ?

On aurait tendance à penser que faire une VAE c’est forcément long et fastidieux. La réalité est que cela peut être très simple à mettre en place, le tout étant de bien identifier les étapes de la VAE et de se rapprocher des organismes qui sauront vous accompagner durant tout le processus, qui dure en moyenne un an.

Bien entendu, une VAE se planifie dans le temps car il vous faudra :

  • Identifier la certification choisie et s’assurer que le titre ou le certificat de qualification soit bien inscrit au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).

  • Déposer votre formulaire de candidature et fournir les justificatifs correspondant à votre expérience

  • Attendre qu’une date de session d’évaluation vous soit proposée par l’établissement (en général dans les douze mois qui suivent l’acceptation de votre dossier)

  • Illustrer vos compétences par votre expérience ce qui est souvent le plus difficile

Une fois toutes ces étapes passées avec succès, vous recevrez votre avis de recevabilité et pourrez ainsi passer l’étape finale : celle de la validation par un jury.
Le jury examinera le dossier que vous aurez rédigé. Il lui permettra d’évaluer si vous avez ou non acquis les compétences requises pour la certification.

Si vous ne savez pas comment préparer votre dossier, n’hésitez pas à vous rapprocher des centres de conseil sur la VAE ou Pôle Emploi, les missions locales… Elles proposent aux candidats à la VAE une aide gratuite pour constituer leur dossier.
Sachez également que pour compléter l’examen du dossier, le jury peut vous convoquer à un entretien et proposer une mise en situation professionnelle réelle ou reconstituée.

 

VAE, comment la financer ?

Seuls les salariés en Contrat à Durée Déterminée ou Indéterminée peuvent se faire financer une VAE par un OPCA ou un OPACIF.

La prise en charge d’une VAE peut également se faire dans le cadre dans le cadre du compte personnel de formation  (CPF), en tout ou partie sur le temps de travail (avec l'accord de votre employeur sur le calendrier) ou hors du temps de travail.
Si vous ne disposez pas d’un nombre d’heures suffisant sur votre CPF, vous pouvez déposer une demande de congé de VAE.

Quand on prépare une VAE, on a aussi souvent besoin de temps. Sachez que vous pouvez bénéficier d’un congé VAE. Il équivaut à 24 heures maximum, soit l’équivalent de trois jours de travail, et peut être pris en une seule fois ou de manière fractionnée. Il pourra vous servir à préparer la VAE ou participer aux épreuves de validation.

 

LA VAE est l’un excellent moyen de donner une nouvelle tournure à votre carrière. S’il ne faut pas sous-estimer l’investissement personnel qu’elle peut impliquer, celui-ci sera sans aucun doute largement rentabilisé une fois votre certification obtenue. 

Partager cet article

Rechercher un job parmi nos 40 700 offres d'emploi

A la recherche d'un job dans le Marketing, la Communication et le Digital ?

Loupe

Plus de 40 700 offres d'emploi !

Bloc cycles diplomant jobibou
Publicité
En poursuivant votre navigation, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies pour disposer de contenus adaptés à vos centres d'intérêt et améliorer votre expérience sur le site.