Faut-il avoir un « profil atypique » pour séduire les recruteurs dans le digital ?

Par Marie le 11 mars 2019

Adaptabilite Savoir-faire Soft skills Digitalisation-des-metiers Secteur d'avenir Competences-digitales Emploi digital
Partager cet article

Il est révolu le temps où les recruteurs du digital se laissaient séduire par les profils conformistes, sortis de grandes écoles. Cette tendance est largement dépassée ! Il semble en effet que, peu à peu, des personnalités atypiques, des CV plus originaux, fassent une belle entrée sur le marché de l’e-business. Pus adaptables, maîtrisant les outils digitaux, les profils atypiques auraient le vent en poupe. Mais un CV inhabituel est-il suffisant ? Petit tour d’horizon des qualités requises pour être embauché dans le digital. 

Les profils atypiques tirent leur épingle du jeu 

Dans un contexte aussi particulier que l’ère du digital, les profils atypiques tirent enfin leur épingle du jeu. En effet, les recruteurs du digital ne se tournent plus –uniquement- vers les jeunes diplômés d’écoles d’ingénieurs, ou vers les geeks en costume cravate. Aujourd’hui, une grande adaptabilité, une curiosité, une ouverture sur le monde, et bien sûr une maîtrise des outils numériques, sont plus importantes qu’un diplôme classique, autrefois incontournables pour décrocher un poste en entreprise. Les profils un brin rebelle n’ayant pas peur du changement, alliés à une volonté de réussite, font des recrues très demandées. Ces profils atypiques sont plus intéressants pour beaucoup d’entreprises qui mettent l'innovation au cœur de leur stratégie, et qui ont donc sans cesse besoin de profils capables d'apporter une vision, un souffle, et de la nouveauté.

Les « soft skills » et « mad skills » ont la cote

Pour les recruteurs du digital, et d'autres secteurs, les valeurs fortes et qui importent ont donc changé. On valorise désormais ce qu’on appelle les « soft skills » et « mad skills », soit les « compétences douces » et les « compétences folles ». En d’autres termes, les recruteurs aiment vos compétences comportementales et vos talents cachés. 

Les softs skills

Les soft skills ne sont autres que les compétences qui ne relèvent d’aucune maîtrise technique, mais plutôt de valeurs personnelles permettant d’interagir de manière efficace en fonction de l’environnement, des interlocuteurs et du contexte. Prises de plus en plus en sérieux dans le monde du travail, elles sont l’assurance que l’employé est performant. Dans une étude menée dans 15 pays, le World Economic Forum a identifié les soft skills que les salariés estiment indispensables de posséder en 2020. (Voir Tableau ci-dessous)


Source image : Happy to meet you

Les mad skills

Finie la banale ligne « Loisirs », en bas de votre CV. Aujourd’hui, les recruteurs du digital s’intéressent à vos passions hors du commun, votre background original, en bref à vos « mad skills ». Vous attirerez leur convoitise si vous sortez du cadre classique, et si par exemple :

  • Vous venez d’un tout autre horizon professionnel
  • Vous vous adonnez régulièrement à un sport extrême
  • Vous avez un talent pour l’écriture
  • Vous avez un hobbie extravagant

Assumez donc votre originalité, elle paye !


Source image : Unspash

La confiance en soi est primordiale

Comme dit plus haut, l’important est de s’assumer ! Un choix de parcours qui sort des sentiers battus, un profil hors norme, c’est intéressant, mais encore faut-il en être fier et savoir le vendre. Dès lors que vos choix et passions sont bien argumentés, ils deviennent un plus pour un recruteur. Les professionnels du recrutement savent en effet que les expériences des candidats sont de moins en moins linéaires, et que bon nombre d’entre vous ont une vie professionnelle mouvementée. A vous donc de vous de mettre en avant et de présenter ce parcours non seulement comme une fierté mais aussi comme porteur de solutions à apporter aux problématiques de votre future entreprise. Quel que soit votre personnalité et votre CV, ayant donc confiance en vous !

Se spécialiser pour réussir dans le digital

Pour entrer sur le marché du digital, un profil atypique est, certes, remarquable, mais il ne suffit pas ! On retrouve les professionnels du digital principalement dans la communication, le marketing et le commerce, et tout le monde doit travailler ensemble et de façon harmonieuse. Mener des actions efficaces, où chacun trouve sa place, est donc un véritable challenge. Nous ne saurions que trop vous conseiller de vous spécialiser. Et ce, même si vous maîtrisez parfaitement internet et les réseaux sociaux. Car cette maîtrise, même si elle est un plus, n’est pas suffisante dans un contexte professionnel. Vous pourrez débuter comme community manager, mais il vous sera difficile d’évoluer sans une vraie spécialisation, et des compétences techniques pointues.

On ne met pas de côté les « hard skills »

Ainsi, les hard skills, ou les compétences techniques, sont-elles primordiales pour décrocher un emploi dans le digital. Techniques ou académiques, ces connaissances ont été acquises durant notre parcours scolaire, universitaire, professionnel et ont été validées par des diplômes, certificats, titres… Les hard skills sont concrètes, mesurables et s’intègrent facilement dans le processus de recrutement. Elles représentent donc les premières compétences auxquelles les recruteurs vont s’intéresser. Elles sont indispensables pour exercer certains métiers, surtout ceux les plus techniques.

Les hard skills à maîtriser dans le digital

Les métiers liés à l’exploitation des données (les data Analysts) sont stratégiques et devraient le rester. Avec l’entrée en vigueur en mai dernier du RGPD (Le règlement européen sur la protection des données impose d’ici mai 2018 de nouvelles contraintes aux entreprises concernant le traitement des données à caractère personnel), les Data Privacy Officers, garants de la protection et de la sécurisation des données, vont aussi avoir le vent en poupe. Les métiers de l’expérience client, très liés à l’utilisation des données, devraient également connaître une forte progression.


Source image : amcaformations.fr

Voici une liste des hard skills numériques les plus recherchés :

  • Analyse Big Data : les entreprises recueillent d’énormes quantités de données qui s’avèrent utiles seulement si elles ont un expert en analyse pour les interpréter. 
  • Programmation et développement Web : le code demeure primordial dans une équipe numérique. Les principales langues de codage bonnes à connaitre sont Bootstrap,Query, Angular, Code Igniter, PHP / JavaScript et MySQL. L’idéal sera d’avoir un book de projets démontrant vos compétences en codage, ainsi que des exemples d’expérience de développement web mobile et responsive.
  • Développement d’applications : toutes les entreprises ou presque ont aujourd’hui leur propre application, et de nombreuses start-up sont axées sur le développement de ces apps. Une expérience dans ce domaine est donc très recherchée.
  • Design numérique : sites Web, applications et services numériques ont tous une interface utilisateur. Les concepteurs expérimentés créant des expériences utilisateur efficaces et dynamiques sont donc très appréciés des recruteurs du digital.
  • Web Marketing : pour promouvoir produits et services, les entreprises se tournent vers le web marketing. La compréhension de la façon d’obtenir le meilleur rapport qualité prix sur la plus large gamme de réseaux sera la clé ici. 
  • Gestion de projet : la gestion de projet est un élément essentiel du développement de produits et de services numériques dans un temps opportun et rentable. La compréhension des méthodes Scrum et Agile est impérative. 
  •  Gestion de produits : elle demeure une compétence importante pour améliorer le produit ou le service d'une entreprise.


Source image : Unsplash

Des formations pour faire carrière

Pour faire carrière dans le digital, un CV et un profil atypiques auront tout à gagner à s’enrichir d’une formation. VISIPLUS academy propose diverses formations tournées vers le Web Marketing et de la communication digitale. Pour faire le point sur les bonnes pratiques du web marketing, consultez par exemple le programme de la formation web marketing. VISIPLUS propose également des formations dédiées au Big Data et au Data Driven Marketing pour appréhender les bénéfices du Big Data. Et parce-que les techniques de m-marketing et m-commerce sont désormais incontournables, au mobile et élaborez une communication sur smartphone et tablette efficace : construire sa stratégie mobile : M-marketing et M-commerce, Responsive Web Design...

Vous avez un profil atypique ? Comme vous le voyez, le temps où ce type de CV faisait peur aux recruteurs est révolu. Et c’est tant mieux ! Vous savez désormais que vos compétences les plus originales et votre parcours hors du commun peut vous aider pour postuler dans le digital. Afin de mieux cerner vos besoins en termes de formations, et d’enrichir votre CV d’une spécialité numérique, n’hésitez pas à consulter notre guide des formations et à demander de l'aide et des infos à vos conseillers pédagogiques.

Partager cet article

A la recherche d'un job dans le Marketing, la Relation Client et le Digital ?

Bloc cycles diplomant
Publicité
Map jobibou

Plus de 84 800 offres d'emploi !