Nouveau job : 5 conseils pour s’intégrer et valider sa période d’essai

Par Marie le 21 novembre 2018

Bonnes pratiques Contrat de travail Evolution professionnelle Reconversion Experience-professionnelle
Partager cet article

Vous venez de décrocher un nouveau travail, et l’euphorie déclenchée par cette bonne nouvelle est bientôt remplacée par une boule dans le ventre et des milliers de questions. Vais-je assurer ? Comment m’adapter à la culture de l’entreprise ? Comment assimiler tous les nouveaux outils ?  Comment m'intégrer dans cette nouvelle équipe ? … Rassurez-vous, vous n'êtes le seul à vous faire un brin de soucis et à vous poser toutes ces questions, elles sont le lot commun de toute personne qui démarre un nouveau job. Pour face à cette nouvelle étape de vie sans stress, réussir son intégration, et surtout, valider sa période d’essai, voici quelques conseils. 
 

Respirez à fond

Le voilà le grand jour tant attendu ! Entre impatience et anxiété, vous ne partez pas vers votre nouveau bureau l’esprit très léger. Il est vrai que la première semaine peut être déconcertante et un brin stressante : on ne connait personne, l'espace de travail n'est pas familier, les tâches à effectuer ne sont pas encore maîtrisées ... Afin de ne pas laisser le stress vous envahir et vous empêcher d'assurer les premiers jours, détendez-vous ! Et pour évacuer ce stress, rien de tel que quelques exercices de respiration.

Il existe plusieurs techniques efficaces, mais on commence par exemple par inspirer par le nez en gonflant le ventre puis par expirer lentement par la bouche, autant de fois que vous le jugerez nécessaire.

Une bonne respiration abdominale sera votre meilleure alliée pour :

  • maîtriser votre stress,
  • oxygéner votre cerveau et donc lui permettre de mieux fonctionner,
  • avoir une plus grande confiance en vous,
  • communiquer avec aisance.

Vous vous sentez bien ? Prêt à faire face de façon positive et constructive à ce nouvel environnement ? Alors il est temps de passer la porte de l'entreprise.
 

Nouveau job : 5 conseils pour s’intégrer et valider sa période d’essai
Source image : pixabay
 

Ecoutez, observez, demandez

Vous y êtes, tiré à 4 épingles, prêt à relever tous les nouveaux défis ? Vous avez été embauché pour vos compétences et montrerez bientôt de quoi vous êtes capable, mais en attendant, n'oubliez pas que vous êtes en période d'essai. Vous arrivez en terre inconnue, alors restez humble et intéressez-vous ! Ecoutez, observez, posez des questions, et prenez des notes sur tout ce que vous avez à assimiler les premiers jours :

  • la culture d’entreprise, soit les valeurs de la société et de ceux qui la font vivre,
  • les nouveaux outils, soit un nouveau software, une plateforme web, un outil d'organisation ou autre,
  • les différents pôles, les postes de chacun, les collègues suceptibes de vous renseigner et vous aider.

Prendre des notes permet de se rassurer et d'avoir un soutien visuel en cas de doute. Et en plus, cela donne une posture ! Idéal quand l'appréhension des débuts n'a pas complètement disparu et que l'on ne veut pas que ça se voit. 

 

Nouveau job : 5 conseils pour s’intégrer et valider sa période d’essai
Source image : unsplash
 

Intégrez-vous 

Certes, il est important que vous fassiez correctement votre travail, mais votre intégration dans l'entreprise est également primordiale pour valider votre période d'essai. S'entendre avec l'équipe aura en effet une influence positive sur votre productivité (vous serez moins stressé, plus à votre aise dans l'entreprise...). Les premières semaines, tâchez donc de faire connaissance avec vos collègues, d'être courtois, de sourire. Ne prévoyez pas de déjeuner perso ou de pause-café en solo. Vous en apprendrez beaucoup sur l’entreprise en créant du lien. De même, ne snobez pas les Afterwork et autres soirées de fins d’années, des évènements détendus et conviviaux qui permettent vraiment de connaitre ses collègues, de s'amuser avec eux, et donc de s'intégrer. Pensez également à vous porter volontaire pour des projets à plusieurs. Rien de mieux que d'intégrer une équipe pour comprendre la façon de travailler et les habitudes de ceux qui bossent avec vous.

Et si vous n'êtes un pro de la communication, ou que certaines personalités vous laissent un peu perplexe, jetez un oeil à la méthode MBTI qui définit 16 personnalités et explique comment interragir avec elles. 

 

Soyez motivé

Même si vous n’êtes pas à l’aise à 100% les premières semaines, et c'est tout à fait normal, montrez votre envie d’apprendre, votre intérêt pour le travail à effectuer, soyez positif et enthousiaste, bref soyez motivé. Personne n'attend de vous que vous soyez au top dès votre arrivée. En revanche, quel plaisir pour votre manager et vos collègues de travailler avec quelqu'un d'enthousiaste. Vous dégagerez des énergies positives aussi bien pour vous que pour votre entourage !  De même, faites-en plutôt un peu plus que pas assez, essayez d'être force de proposition, ne restez pas en arrière plan. Et s'il le faut, ne rechignez pas à faire quelques quelques heures supplémentaires au début, afin de finir un projet dans les temps, d'être sûr de rendre un travail bien ficelé... etc.
 

Débriefez

Montrez votre motivation et votre bonne volonté en faisant régulièrement des points avec votre supérieur, et avec vos collègues directes si vous en ressentez le besoin. Vous pourrez, par exemple, proposer une première réunion environ un mois après votre arrivée, afin de faire le bilan sur ces premières semaines. Ce sera l'occasion de poser toutes vos questions :

  • Allez-vous dans le bon sens ?  
  • Répondez-vous aux attentes ?
  • Que pouvez-vous améliorer ?

Ce sera également le bon moment pour parler de ce qui n'est pas encore tout à fait clair et pour demander quelques précisions si nécessaire. Tout cela vous permettra de rectifier le tir, si tir à rectifier il y a, et cela prouvera à votre entreprise que vous prenez le travail au sérieux, et que vous êtes là pour rester !

Partager cet article
Cpf final 2
Publicité
Map jobibou

Plus de 14 500 offres d'emploi !