Partager cet article

La crise sanitaire a mis l'économie a rude épreuve et malgré le dispositif du chômage partiel, certaines entreprises ont dû licencier des salariés pendant ou après le confinement. Si un licenciement est toujours une épreuve dans la vie d'un actif, on imagine bien que durant une telle période l'impact psychologique est encore plus important. Alors la question est légitime, comment faire face et rebondir rapidement ? Vers quels secteurs d'activité se tourner quand on sait que certains ont été fortement impactés ? Qui embauche encore maintenant, alors que nous sommes entrés en phase de déconfinement ? Faut-il changer de travail complètement et entreprendre une reconversion professionnelle ? On fait le point.

Licenciement pendant ou après le confinement : une épreuve supplémentaire pour le salarié

Licenciement en période de crise : comment rebondir et vers quels secteurs se tourner ?

Ils sont nombreux ces actifs a avoir été licenciés pendant ou après le confinement. C'est le cas notamment de cette femme ingénieur de 52 ans, salariée d'Hilti France, qui a été notifiée de son licenciement par courrier AR durant le confinement. Elle n'a donc pas pu se rendre à l'entretien préalable afin de s’expliquer en face à face avec son employeur. A présent déconfinée, elle envisage sérieusement de retrouver un autre travail rapidement. Si elle a vécu son licenciement dans des conditions particulières, cette femme n'est pas la seule dans cette situation.

On sait par exemple que l'entreprise Uber a procédé au licenciement d'environ ¼ de ses salariés, soit environ 3 700 emplois de supprimés, à la suite d'une visio générale d'annoncement de quelques minutes. Autre grand groupe touché de plein fouet par la crise sanitaire, Airbnb, qui a également dû licencier près d'un quart de ses employés, soit 1 900 employés. Et la liste ne s'arrête évidemment pas là. De ce fait, tous les actifs licenciés pendant ou tout juste après le confinement, vont devoir se relancer à la recherche d'un nouvel emploi. Les secteurs d'activités les plus fragilisés par la crise ne vont pas recruter autant qu'ils le voudraient, alors quels secteurs offrent des opportunités réelles actuellement ? Comment changer de travail et se reconvertir ?

Licencié(e) : comment changer de travail après le confinement ?

A la suite d'un licenciement, la quête de sens peut être le première moteur de réflexion dans la recherche d'un nouvel emploi. Mais en période de crise, un autre paramètre est à prendre en compte : le secteur d'activité. Il faut en effet réfléchir aux secteurs qui offriront de véritables opportunités. Changer de travail après le confinement peut s'avérer plus difficile si on axe ses recherches dans un secteur qui a été fragilisé. Ainsi, on peut voir la reconversion professionnelle comme une solution efficace pour éviter la case chômage. De plus, c'est peut-être l'occasion parfaite pour se lancer dans l'activité de ses rêves et apprendre un métier qui nous plaît vraiment. Pour les salariés qui avaient déjà des doutes sur leur emploi, prendre une nouvelle orientation professionnelle est plus simple. Mais pour ceux qui ne l'avaient pas envisagé avant, un accompagnement renforcé peut être nécessaire. Alors comment s'y prendre concrètement ? Comment faire les bons choix ?

Prendre le temps de la réflexion et se faire accompagner après un licenciement 

Un changement d'emploi se prépare, même si il survient après un licenciement. Il est en effet préférable de prendre le temps de la réflexion pour faire un choix épanouissant. Si vous avez été licencié pendant ou après le confinement, prenez du temps pour vous interroger sur vos véritables envies. Demandez-vous aussi quelles conditions de travail vous attendez de votre prochain emploi. Avec la crise sanitaire, le télétravail s'est largement démocratisé. Donc si vous avez eu l'occasion de tester ce mode de travail et que vous l'avez apprécié, envisagez peut-être un futur emploi permettant le télétravail (emplois du digital par exemple).

Ensuite, préparez votre CV. C'est en effet le moment parfait pour lui donner un nouveau souffle et le soigner ! N'hésitez pas à vous faire accompagner par des conseillers en orientation professionnelle si vous avez besoin de définir un projet. Au besoin, réalisez un bilan de compétences également. Peut-être devrez-vous passer par la case formation avant d'occuper un nouveau poste. Dans ce cas, pensez à la formation à distance si le métier visé le permet. La voie de la reconversion par un contrat de professionnalisation peut aussi être une bonne option.

Pour ce qui est de l'accompagnement psychologique et de la reprise de confiance en soi, il est conseillé de libérer la parole. Vous pouvez partager vos réflexions et parler de vos ressentis à des proches ou des professionnels. De plus, rappelons que énormément d'actifs ont déjà eu à vivre un licenciement au cours de leur vie professionnelle. La seule différence ici est qu'il s'agit de licenciements liés à la crise du Covid-19 et que les dirigeants y procèdent à regrets. Restez donc focus sur vos qualités et vos réussites afin d'avancer avec optimisme.

Conserver une attitude positive à la suite d'un licenciement

Rebondir après un licenciement et réussir sa reconversion ou recherche d'emploi, nécessite de garder un optimisme certain malgré les circonstances et les incertitudes. Voici quelques conseils pour conserver une attitude positive tout au long du processus.

  • Prendre en compte les paramètres inhabituels qui ont donné suite à votre licenciement, à savoir la crise sanitaire. Ce n'est donc pas de votre faute !
  • Voir en cette situation une opportunité de trouver un nouveau travail qui vous comblera encore plus.
  • Prendre le temps de définir un projet, étudier le marché de l'emploi actuel et procéder par étapes.
  • Envisager la formation, soit pour apporter des compétences complémentaires à votre CV, soit parce que vous décidez de changer complètement de métier.
  • Voir sur le long terme car le monde du travail d'hier n'existe plus vraiment, soyez asticieux et à l'avant-garde en optant pour un secteur porteur. Le fait de savoir que vos chances de retrouver un emploi rapidement sont réelles, vous aidera à conserver votre optimisme !

Retrouver un emploi après le confinement avec la reconversion

Licenciement en période de crise : comment rebondir et vers quels secteurs se tourner ?

La reconversion professionnelle est un levier puissant pour retrouver un emploi, surtout dans le contexte économique actuel. Comme nous l'avons évoqué, si vous n'avez pas encore défini de projet, réalisez un bilan de compétences. En revanche, si vous savez déjà vers quel métier vous voulez vous tourner, pensez à mobiliser votre CPF pour une formation. Si vous avez une appétence pour les nouvelles technologies, renseignez-vous sur les emplois du numérique sans plus tarder. En effet, le secteur du digital est le seul à ne pas avoir souffert de la crise sanitaire. Et pour certains métiers en particulier, c'est même l'effet inverse qui s'est produit. Le secteur du digital a davantage été boosté par la crise du Covid-19 en réalité.

Les secteurs et métiers à viser pour retrouver un emploi en période de crise

Le secteur du digital qui se portait déjà très bien avant la crise, est désormais en plein boom avec une intensification de la pénurie des talents. Des offres, il y en a en masse, mais pour certains emplois la demande est si forte qu'il manque même des talents !

Avec la crise sanitaire, les entreprises dans le secteur du digital ont eu une hausse de leurs activités. Et même si nous sommes maintenant en période de déconfinement, la généralisation du télétravail et le retour lent et progressif à la "normale", font que l'activité du secteur digital n'est pas prête de baisser. Cette tendance est encore plus marquée pour les emplois de la data, du développement web, du webdesign et de la relation client digitale. Dans le domaine du management, du conseil et des Ressources Humaines il en va de même. Quelques secteurs offrent de très nombreuses opportunités d'emplois en cette période post-confinement.

C'est le cas pour le secteur de la grande distribution qui connaît présentement une recrudescence d'activité. Le secteur de la vente en ligne a également été porté positivement par la crise et continue de recruter. Pour ceux qui veulent se reconvertir dans un métier du digital, il faut savoir que de nombreux postes de développeurs d'outils de test logiciel sont à pourvoir. Et d'autres métiers comme celui d'Account Manager ou de Chef de projet recrutent fortement actuellement. N'oublions pas aussi, les métiers de la relation client digitale qui vont recruter intensément dans les semaines et mois à venir.

Licenciement : rebondir grâce à la formation

Si vous voulez retrouver un emploi rapidement et vous orientez vers un secteur porteur comme le digital notamment, la case formation est une étape importante. En effet, avoir une formation spécifique vous permettra d'accéder plus facilement au job de vos rêves. C'est le meilleur moyen de rebondir après un licenciement dans le cadre d'une reconversion. Vous pourrez plus aisément vous démarquer des autres candidats en ayant en poche un diplôme. Le choix de la formation dépendra du métier visé. Elle pourra donc être courte ou longue, à distance ou en présentiel, voir en blended learning (combinaison des deux).

Quelques idées de formations pour accéder à des métiers porteurs

  • Titre certifié Négociateur Négociatrice commercial(e), formation en 6 à 12 mois, éligible au CPF. Cette formation a un taux d'emploi net à 6 mois de 96,7%.
  • Titre certifié UX Designer Web designer, formation en 6 à 12 mois, également éligible au Compte Personnel Formation. Le taux de retour à l'emploi à 6 mois est le même que la formation en négociation commerciale.
  • Cursus court en Management des équipes à l'ère du digital, formation de 3 à 6 mois, éligible au CPF. Taux de retour à l'emploi proche de 97% dans les 6 mois suivant la formation.
  • Formation en Community Management et Brand Content. Une formation courte (3 à 6 mois) qui permet un retour à l'emploi entre la fin de la formation et 6 mois après maximun dans plus de 96% des cas.
  • Formation courte e-commerce. Parfaite pour se lancer dans la création d'un commerce en ligne ou déposer des candidatures dans les entreprises vendant leurs services et produits en ligne. Un atout supplémentaire sur le CV qui peut faire la différence en cette période de crise.

Pour découvrir toutes les formations dans le secteur du digital et avoir l'assurance de retrouver un emploi rapidement, consultez le top des formations numériques 2020.

 

Partager cet article
Cpf final 4
Publicité
Map jobibou

Plus de 22 500 offres d'emploi !