Rédiger une lettre de motivation sans savoir à qui on s’adresse ?

Par Emilie le 3 décembre 2018

Valorisation des expériences Lettre de motivation Recrutement Bonnes pratiques Candidatures Recherche d'emploi Offre d'emploi
Partager cet article

Il n’est déjà pas facile de rédiger une lettre de motivation qui tienne la route, alors une lettre de motivation quand on ne sait pas à qui on s’adresse, ça paraît vraiment compliqué.  

De plus en plus de recruteurs font appel à des cabinets de recrutement pour s’éviter la réception de centaine de candidatures et d’avoir à répondre à des dizaines d’appel de candidats.

Sous couvert d’anonymat, elles laissent la lourde tâche de sélection à une tierce personne.

26% des établissements disposent d’un service RH

Source : Dares Analyses

Oui mais alors comment faire pour ne pas passer à côté d’un job, pour se démarquer et pour attirer l’œil du recruteur sans savoir où on postule? Comment formuler une lettre de motivation impactante et efficace ?

Voici quelques conseils et pièges à éviter si vous voulez sortir du lot et ne pas passer à côté du poste de vos rêves !

Avant tout, sachez qu’il n’est pas nécessaire d’écrire un roman. Quelques lignes bien tournées feront le job mieux qu’un A4 rempli de banalités ou encore  pas de lettre du tout !

Une étude Dares menée en octobre 2017 révèle que la lettre de motivation est demandée à 60% par les recruteurs, derrière le CV (89%) et les nom et adresse des candidats (81%).


Source image : pixabay

Contacter le diffuseur de l’annonce

Qui ne tente rien n’a rien ! Il y a toujours un contact rattaché à l’annonce. Ne serait-ce que pour y répondre.

Un mail, un numéro de téléphone que vous pourrez contacter. Rien ne vous empêche donc d’appeler l’auteur de l’annonce, qui sera très souvent un cabinet de recrutement, pour essayer de glaner quelques informations complémentaires. 

Il y a peu de chance pour qu’on vous donne le nom de la société qui recrute. L’une des raisons pour laquelle l’entreprise a fait appel à un cabinet de recrutement, c’est justement pour éviter d’être dérangée toute la journée par des candidats en demande d’informations complémentaires ou pour ne pas avoir à faire la sélection des CV.

Cependant, le cabinet pourra sûrement vous en dire plus sur le secteur d’activité, la taille de l’entreprise, sa situation géographique ou tout autres petits détails qui ne figurent pas sur l’annonce mais qui pourraient s’avérer très utiles pour pouvoir formuler une lettre de motivation la plus ciblée possible.

Donc en prenant votre téléphone, soit vous aurez un refus de la personne en fonction des instructions qu’elle aura eu de la part de son client, soit vous repartirez avec quelques informations supplémentaires. Quoi qu’il en soit, ça vaut donc le coup de tenter.

Analyser l’offre d’emploi dans les moindres détails

Toutes les infos nécessaires se trouvent logiquement dans l’annonce. Ne passez pas à côté !

Plus vous aurez décrypté l’offre d’emploi, plus vous l’aurez comprise et donc plus vous pourrez être précis dans votre lettre de motivation.

Une offre d’emploi peut révéler beaucoup de choses sur l’entreprise qui recrute. Le chiffre d’affaire, le secteur, la taille de l’entreprise sont autant d’informations qui peuvent vous servir pour orienter et personnaliser votre réponse. Si par exemple la maitrise de l’anglais est demandée, vous pouvez vous dire qu’il s’agit d’une entreprise tournée vers l’international.

Notez également les compétences demandées pour pouvoir les faire à votre tour ressortir dans votre lettre, sans omettre de les argumenter. Si l’annonce évoque « un client du secteur industriel » et que vous avez vous aussi travaillé dans ce domaine, n’hésitez pas à le mettre en avant.

Surligner les mots que vous estimez les plus importants afin de pouvoir les glisser dans votre candidature. Utiliser le même code langage que l’entreprise peut faire la différence, surtout si le recruteur utilise un logiciel de présélection. 

Structurer sa lettre

Sur une lettre de motivation plus « classique » on consacre le premier paragraphe à l’entreprise, le second à soi, son expérience, et le dernier à détailler ce que nous pourrions apporter à l’entreprise. Le fameux « VOUS / MOI / NOUS ».

Dans une lettre de motivation répondant à une annonce sans nom de société, le schéma change un peu.

Un premier paragraphe expliquera en quoi cette annonce a attiré votre attention. N’oubliez pas de faire un parallèle avec vos compétences, sans pour autant paraphraser votre CV, puis expliquez dans un second paragraphe comment vous pourrez répondre aux attentes du recruteur sur ce poste en particulier. Terminez votre lettre comme vous l’auriez fait pour une candidature standard.

À éviter

Oubliez l’idée de la « lettre de motivation type ». Les recruteurs les repèrent à 10.000 km et elle n’aura d’autre destination que la poubelle. Et ceci est valable pour toutes vos candidatures !

Oubliez également cette envie très forte de ne pas envoyer de lettre du tout… On a vu qu’elle était importante dans 60% des cas, donc pas négligeable.

Il existe toujours un moyen de s’en sortir.

Si vous ne connaissez pas le nom de l’entreprise, vous pouvez à minima appuyer le contenu de votre lettre de motivation avec les informations figurants sur l’annonce : type de poste, travail en groupe ou en autonomie, compétences à exploiter, objectifs à atteindre…

Vous pouvez montrer votre motivation même sans connaître le nom de l’entreprise. Un poste est un challenge, ce qui peut justement vous attirer.

Essayer de deviner, c’est la meilleure façon de se tromper et de répondre à côté !

Dans votre lettre de motivation, vous devez donc :

Mettre en avant les compétences nécessaires au vu de l’analyse de l’annonce.

Montrer que vous savez de quoi vous parlez et expliquez votre valeur ajoutée.
Si par exemple l’annonce stipule le management de personnes, préciser dans votre lettre que vous avez déjà dirigé une équipe. 

Positionnez-vous comme si vous étiez déjà dans l’entreprise, cela poussera le recruteur à vous visualiser également.
« À vos côtés je pourrais évoluer.. » ; « ensemble nous pourrons innover… » ; « une fois en poste je n’aurais aucune difficultés à m’intégrer… »

N’hésitez pas à donner 2 – 3 pistes de réflexions sur des opérations que vous avez ou que vous pourriez mettre en place pour atteindre les objectifs fixés.

Il faut sortir du lot en mettant en avant ses expériences passées, ses compétences et son savoir-faire en se projetant dans ce nouveau poste.

Faites des rapprochements entre vos loisirs et vos compétences professionnelles si vous le pouvez. Là encore, les recruteurs peuvent y accorder de l’intérêt.

Les sports d’équipes montrent votre capacité à travailler en groupe, le fait de faire du dessin peut suggérer un esprit créatif, aimer voyager montre que vous êtes ouvert d’esprit etc…

Essayez de montrer une certaine cohérence entre votre expérience professionnelle passée, votre personnalité, et vos projets d’avenir (professionnel).

Encore une chose qui a son importance : puisque vous ne savez pas à qui vous vous adressez, restez général en préférant le « Madame, Monsieur ».

Vous voilà désormais paré pour postuler de manière juste et ciblée autant que possible, reste plus qu’à se lancer !

Et un dernier conseil pour la route : n’oubliez pas de vous relire, trois fois s’il le faut même, car les fautes d’orthographe, c’est rédhibitoire, même si 40% des annonces elles-mêmes en comportent.

Partager cet article
Map jobibou

Plus de 44 600 offres d'emploi !

A la recherche d'un job dans le Marketing, la Relation Client et le Digital ?

Map jobibou

Plus de 44 600 offres d'emploi !

Bloc cycles diplomant jobibou %281%29
Publicité