Profiter de l’été pour questionner son avenir pro : et si vous changiez votre façon de travailler à la rentrée ?

Par Valentine le 2 août 2021

Profil professionnel Bonnes pratiques Recherche d'emploi Environnement travail
Partager cet article

La recherche d’emploi en été est souvent synonyme de pause et d’accalmie. Et c’est tant mieux ! Ce moment de calme peut vous permettre de faire un point sur votre carrière et vos objectifs. Il est temps de penser l’été comme le moment idéal pour questionner son avenir pro. Quel est votre job idéal ? Souhaitez-vous travailler en présentiel ? Et si vous étiez faits pour l’entrepreneuriat ? Autant de questions à vous poser pour aborder la rentrée sous un nouveau jour. On fait le point :) 

 

Pourquoi profiter de l’été pour faire le point ? 

La rentrée est souvent accompagnée de sa dose de bonnes résolutions. C’est un moment charnière propice aux nouveaux départs. Et ça tombe bien ! Car la rentrée est précédée des vacances estivales, un moment privilégié pour prendre le recul nécessaire sur la situation pro et vous poser les bonnes questions pour avancer. Alors s’il est tout à fait possible de continuer sa recherche d’emploi en été, c’est également une période idéale pour se ressourcer et aborder l’avenir plus sereinement.

Se ressourcer oui, mais il ne faut pas oublier que rien n’arrive par enchantement et que vous devrez travailler à ce nouveau départ. En tant que demandeur d’emploi, on est souvent tentés de répondre à des questions simples en pensant que c’est suffisant : quelle plateforme utiliser pour trouver un job ? Quel secteur recrute le plus ? Ce travail est-il facilement accessible depuis mon domicile ? Etc. Pourtant, les questions à se poser en amont de sa recherche d’emploi sont beaucoup plus vastes et personnelles. 

En effet, se lancer dans une introspection et une analyse de nos véritables envies est un atout majeur pour aborder sa recherche d’emploi du bon pied, et aborder la rentrée épanoui professionnellement. En réfléchissant au job qui sera réellement fait pour vous, vous éviterez de perdre votre temps en envisageant chaque offre comme une opportunité, qui vous fera dériver du chemin vers l’accomplissement professionnel. Et cela va également plaire aux recruteurs ! En effet, ces derniers sont particulièrement sensibles aux candidats sûrs d’eux, qui savent ce qu’ils veulent et qui avancent dans une voie qui leur correspond. 

Pour y voir plus clair dans l’avenir que vous envisagez, vous devrez vous poser toute une série de questions. On vous aidera à identifier quel est votre profil : vous êtes plutôt télétravailleur ou adepte de l’open-space ? Avez-vous le profil d’un freelance ou d’un entrepreneur ? Pourriez-vous travailler en voyageant ? Quels sont les horaires compatibles avec votre bien-être ? Répondons ensemble à ces questions. 

 

Est-ce que le télétravail est fait pour vous ? 

S’il y a bien une question à se poser en premier lieu en pleine crise sanitaire, c’est bien celle du télétravail. Ce dernier tend à se généraliser, et certaines entreprises l’ont érigé comme la norme : chacun est libre de travailler où bon lui semble et au rythme qu’il souhaite, à condition d’atteindre les objectifs fixés et de ne pas empiéter sur le travail des autres. Un modèle qui fait en fait rêver plus d’un, malgré le fait que la majorité des entreprises fonctionnent encore sur un modèle hybride : quelques jours par semaine télétravaillés, et le reste en présentiel. De quoi vous faire la main petit à petit… 

Mais le rêve des uns peut très vite se transformer en cauchemar pour les autres. Selon votre profil, votre façon de travailler et vos impératifs personnels, le télétravail peut plus ou moins être fait pour vous. Si vous ne le savez pas encore, munissez-vous d’une feuille et d’un crayon et répondrez à cette série de questions : 

  1. Vous imaginez-vous rejoindre une structure qui n’a pas de bureau avec des relations physiques avec vos collègues épisodiques ? 
  2. Seriez-vous heureux en travaillant à distance sur le long terme ? Ou êtes-vous plutôt du genre à partager du temps avec vos collègues régulièrement ? 
  3. Sentez-vous le besoin de gagner en autonomie dans votre façon de travailler ? 
  4. Êtes-vous à l’aise à l’écrit ? Et maniez-vous les outils digitaux du travail à distance ? 

Après avoir répondu à ces questions, vous y verrez plus clair sur votre capacité à télétravailler. Si c’est le mode de travail que vous convoitez, ciblez vos recherches en ce sens ou négociez le télétravail dès l’embauche

 

Profiter de l’été pour questionner son avenir pro : et si vous changiez votre façon de travailler à la rentrée ?

 

Et pourquoi pas l’entrepreneuriat ? 

La carrière des actifs français est de moins en moins figée, et beaucoup se mettent à tenter de nouvelles expériences tout au long de leur carrière. Parfois cela peut prendre la forme du statut de freelance ou d’entrepreneur. D’ailleurs, nombreux sont les salariés dont l’emploi a été mis en péril par la crise à s’être lancé comme indépendant pendant les confinements. intérims, freelance, micro-entrepreneurs, tant de profils qui ne se retrouvaient pas dans la case du salarié classique. Les chiffres sont édifiants à cet égard. Les changements de statuts sont de plus en plus fréquents et, rien qu’en 2020, plus de 848 000 nouvelles entreprises ont vu le jour en France, un record selon l’INSEE. Et si c’était votre cas ? 

Là encore pour le savoir, répondez à ces questions sur votre feuille d’introspection : 

  1. Quel environnement de travail vous fait le plus rêver en ce moment ? 
  2. Vous voyez-vous rejoindre une équipe pour mener ensemble un projet commun ? 
  3. Avez-vous l’envie et vous sentez vous capable de vous lancer en tant qu’indépendant ou de monter votre propre boîte ? 
  4. Vous diriez-vous en quête de stabilité ? Ou privilégiez-vous la liberté quitte à affronter quelques galères ? 

Pour répondre à ces questions, écoutez-vous au plus profond de vous-même. Il n’existe pas de bonne réponse, alors faîtes parler votre instinct ! Tout projet est réalisable dès lors que vous vous en donnez les moyens. Et si pour l’instant vous avez quelques lacunes ou que vous avez l’impression de manquer de connaissances pour mener votre projet à bien, ne vous inquiétez pas. Il n’est jamais trop tard pour se former et atteindre ses objectifs. De nombreuses formations sont accessibles 100% à distance existent pour vous former aux métiers de demain ou mettre à jour vos compétences ;) Alors n’hésitez plus.

 

Avez-vous le profil du digital nomad ? 

Après avoir fait le tour de ce qui s’offrait à vous : CDD, CDI, freelance, entrepreneur, rien ne vous correspond ? Et pour cause ! Vous êtes un aventurier dans l’âme. Peu importe votre statut ou votre type de contrat, c’est la découverte du monde qui vous intéresse :) Et si combiner les deux était possible ? C’est le parti pris des digital nomads, ces travailleurs du voyage. Si cette façon de travailler avait le vent en poupe, elle est moins plébiscitée depuis la crise sanitaire et les restrictions de voyage. Mais les frontières s’ouvrent peu à peu, et vous pourrez désormais vivre votre rêve en travaillant depuis une plage tropicale au mois de décembre ;) 

Aujourd'hui, travailler ne rime plus avec immobilité. Il suffit de parcourir les forums dédiés pour voir de nombreux exemples de jeunes entrepreneurs, lassés de la routine métro-boulot-dodo, qui ont sauté le pas. Quand ces derniers sont suffisamment préparés et à l’aise avec le numérique, ce mode de vie leur permet de joindre l’utile à l’agréable et très peu d’entre eux souhaitent revenir en arrière. Si les freelances sont originellement plus concernés par ce phénomène, le Digital Nomad peut-être aujourd’hui aussi bien indépendant que salarié. Dans le cas d’un salarié, il est alors appelé travailleur “remote” (“isolé”, en français). 

 

Profiter de l’été pour questionner son avenir pro : et si vous changiez votre façon de travailler à la rentrée ?

 

En bref, un mode de vie qui donne envie ! Mais attention, ce n’est pas fait pour tout le monde, et le digital nomadisme ne concerne qu’une minorité. D’ailleurs, au bout de quelques années, nombreux sont ceux à ralentir le rythme, car il peut être éreintant. pour savoir si c’est votre cas, continuez de remplir votre feuille d’introspection en répondant à ces questions : 

  1. Vous voyez-vous voyager perpétuellement, en changeant souvent d’environnement et en rencontrant de nouvelles personnes chaque jour ? 
  2. Quels sont les métiers que vous pourriez exercer avec votre expérience dans ces circonstances ? 
  3. Dans quelles régions du monde souhaitez-vous évoluer ? Quel rythme de voyage est compatible avec votre quotidien ? 
  4. Vos objectifs personnels sont-ils compatibles avec la vie de nomade ? 

Après avoir répondu à toutes ces questions, vous devriez y voir plus clair sur l’avenir professionnel qui vous correspond. Si vous voyez clairement comment vous souhaitez évoluer professionnellement et dans quel cadre, votre chemin vers l’emploi est déjà à moitié tracé ! Gardez à l’esprit qu’il s’agit d’expériences, et peu importe la voie que vous empruntez il sera toujours temps de tester de nouvelles choses :)

 

Formez-vous pour atteindre vos objectifs !

Maintenant que vous êtes sûrs de la voie que vous souhaitez emprunter pour vous épanouir professionnellement, vous avez des doutes sur votre capacité à réussir. Encore une fois, tout projet est réalisable tant que vous vous en donnez les moyens ! Ainsi, sachez qu'il n'est jamais trop tard pour se former à de nouvelles pratiques ou mettre à jour vos compétences. Cela peut-être d'ailleurs vivement conseillé si, au cours de vos recherches, vous avez identifié certaines carences dans votre parcours ou que vos rêves de reconversion vous poussent à découvrir de nouveaux champs de possibilité. 

Sachez aussi que le monde de l'emploi évolue constamment. Et à l'heure du digital certaines pratiques deviennent incontournables, et ce peu importe le domaine. Par exemple, dans le secteur du marketing ou de la communication, la maîtrise du digital est aujourd’hui un atout incontournable pour se propulser vers l’emploi de ses rêves. La bonne nouvelle c'est que des formations existent ! Notre conseil, privilégier la formation professionnelle en digital learning pour vous former à votre rythme à domicile et atteindre vos objectifs. 

Ça y est, vous savez comment mettre la période estivale à profit de votre questionnement sur votre avenir pro. En espérant que vous imaginez la rentrée pleine de nouveautés sereinement, bon courage pour la suite :) 

 

 
Partager cet article
Cpf final 2
Publicité
Map jobibou

Plus de 14 500 offres d'emploi !