Partager cet article

L’intelligence artificielle (IA) commence à jouer un rôle important sur l’emploi. Les machines intelligentes facilitent en effet certaines tâches professionnelles et impactent également le marché du travail, les compétences et les métiers.  

Les progrès rapides de l’intelligence artificielle permettent de créer de nouvelles opportunités, d’améliorer la productivité et les revenus. Toutefois, beaucoup craignent qu’elle provoque des pertes d’emplois et une augmentation des inégalités.

Si l’IA a déjà commencé à remplacer l’Homme sur certaines tâches, il est certain qu’elle va aussi créer de nouveaux métiers très qualifiés. Car finalement les machines devront être conçues, construites et programmées par les humains !

L’IA bouleversera profondément le monde du travail tel que nous le connaissons, tout comme la modernisation des techniques et les changements sociétaux ont engendré la révolution industrielle. Dans les 15 prochaines années, environ 10 millions d’emplois seront concernés par l’avancée des nouvelles technologies. Ainsi, elle influencera aussi bien les méthodes de travail du banquier que celle du styliste ou du boulanger.

Alors quel impact aura l’intelligence artificielle sur l’emploi et les métiers ? L’IA représente-t-elle une menace ? Quelles seront les opportunités liées à l’IA ? On fait le point !

 

Qu’est-ce que l’intelligence artificielle (IA) et quel est son impact sur l’emploi ?

Définition du terme IA

L'intelligence artificielle (IA) désigne « l'ensemble des théories et des techniques mises en œuvre en vue de réaliser des machines capables de simuler l'intelligence humaine ».

Le terme, créé par John McCarthy est souvent abrégé par le sigle « IA » en français, et « AI » en anglais (Artificial Intelligence).

Marvin Lee Minsky, un des fondateurs de l’IA, la définit comme étant le moyen de « faire faire à une machine ce que l'homme fait moyennant une certaine intelligence ». En résumé, l'IA consiste à faire faire aux machines, ce que l'homme fait actuellement mieux qu'elles : s'adapter, apprendre, communiquer et interagir avec leur environnement.

Si le chemin est encore long, l’intelligence artificielle est déjà une réalité. Nous avons tous déjà été en contact avec un logiciel d’intelligence artificielle dans notre quotidien, et ce sûrement sans le réaliser : assistant vocal du téléphone, « chatbot » sur un site marchand... la liste est longue !

En effet, de nos jours l’intelligence artificielle progresse dans de nombreux secteurs : voitures autonomes, trading algorithmique en bourse, rédaction d'actes standardisés chez les juristes, passage en revue de milliers de CV à la seconde dans les ressources humaines, diagnostics médicaux assistés par ordinateur, etc.

L’intelligence artificielle est ainsi considérée comme une véritable révolution industrielle, dans la mesure où elle permet d’accélérer de nombreux processus et limiter certains risques au sein des entreprises.

 

Impact sur l’emploi

Avec l’apparition de nouvelles technologies, notre travail s'est simplifié et les tâches les plus laborieuses sont désormais effectuées par des robots ou des ordinateurs. Selon une étude menée par le cabinet McKinsey, l'automatisation des processus pourrait avoir des conséquences sur 60% des emplois dans le monde d’ici à 2030.

Les grandes avancées technologiques vont ainsi permettre à l’homme de se concentrer sur de nouveaux défis et de se libérer des tâches les plus monotones.

 

Quelles sont les opportunités d

 

Secteurs impactés 

Selon Raja Chatila, directeur de l’Institut des systèmes intelligents et de robotique (Isir), professeur en robotique et intelligence artificielle à Sorbonne Université : « L’intelligence artificielle transforme les emplois au même titre que l’électricité, la roue et la machine à vapeur ont révolutionné le monde du travail ».

Aucun secteur ne sera épargné par ce changement ! Toutes les catégories socioprofessionnelles sont concernées par les changements apportés par l’IA. L’automatisation concernera :

  • 72% des emplois dans le domaine de l’hôtellerie et de la gastronomie
  • 63% des emplois dans le domaine de la logistique et de l’entreposage
  • 60% des emplois dans le domaine de l’agriculture et de la sylviculture
  • 55% des emplois dans le domaine de la chimie et de la production
  • 53% des emplois dans le domaine du commerce en gros et de détail
  • 48% des emplois dans le domaine de l’art et du divertissement
  • 47% des emplois dans le domaine de l’immobilier
  • 46% des emplois dans le domaine du service client et de l’administration
  • 46% des emplois dans le domaine du bâtiment
  • 44% des emplois dans le domaine de la finance et des assurances
  • 36% des emplois dans le domaine de la santé
  • 32% des emplois dans l’éducation
     

Quelles sont les opportunités d

Source : https://fr.rs-online.com/web/generalDisplay.html?id=i/l-impact-de-l-intelligence-artificielle-sur-l-emploi

 

Menaces

L'impact potentiel de l'automatisation sur l'emploi varie beaucoup en fonction du métier et du secteur. Ainsi, les jardiniers et plombiers ou encore les nounous seront beaucoup moins impactés par l’automatisation que certains métiers liés à l'utilisation de machine par exemple.

Des individus peu et très qualifiées pourraient perdre leur emploi à cause des algorithmes : analyser des milliers de pages de cours de Bourse, de jurisprudence ou encore de diagnostics médicaux.

Par ailleurs, les emplois "très exposés" aux technologies d'automatisation sont le plus souvent des métiers routiniers et manuels : ouvriers non qualifiés, agents d'entretien, caissiers, agents d’entreposage, ramasseurs de fruits et légumes, préparateurs de repas dans les chaînes de restauration rapide, etc.  

Selon Erwann Tison, économiste du think tank Institut Sapiens, et auteur du livre Les Robots, mon emploi et moi « Un métier est considéré comme menacé dès lors que 70% des tâches qui y sont associées peuvent être automatisées. Mais même en deçà, beaucoup seront fortement transformés. Et, à la différence des précédentes révolutions industrielles, les emplois les moins qualifiés ne seront pas les seuls touchés. »

 

Opportunités

Toutefois, l’IA a également des effets positifs, car au-delà de la suppression d’emploi qu’elle peut engendrer dans certains secteurs, son développement conduit plutôt à une « reconversion humaine programmée ». Ainsi, elle ne se substitue pas entièrement au travail humain… Les salariés s’adaptent et modifient leur manière de travailler.  

De plus, l’IA augmente l’efficacité et permet de réduire les coûts ainsi que les prix. Ce qui engendre l’augmentation du pouvoir d’achat.

Enfin, de nombreux emplois sont créés grâce à l’intelligence artificielle.

 

Quels sont les emplois dans l’Intelligence Artificielle ?

Le développement de l'IA est une priorité répétée à plusieurs reprises par le Gouvernement. En effet le développement de l’automatisation est considéré comme une chance par de nombreux dirigeants.

Le gouvernement prévoit de nombreuses mesures afin que la France ne prenne pas de retard : création de réseaux d’Instituts d’intelligence artificielle, élaboration d’un supercalculateur conçu pour les applications d’I.A.

Beaucoup de dirigeants d’entreprise investissent dans le déploiement de ces nouvelles technologies pour ne pas être dépassés par la concurrence. Dans les transports avec les véhicules autonomes, dans la santé avec des dispositifs d'assistance (personnes âgées ou handicapées), dans le commerce en ligne, les relations avec la clientèle, et également dans l'accès à l'information.

Ainsi, pour saisir les opportunités liées au digital, les entreprises (tous secteurs confondus) doivent s’engager dans la mutation numérique.

 

Quelles sont les opportunités d

Source : Etude Michael Page 2021 "Les humains derrière l'intelligence artificielle"

 

IA : les nouveaux métiers

Il est impossible de lister les nouveaux métiers de l'IA pour une raison simple : beaucoup restent encore à inventer. Un rapport du forum économique de Davos indiquait qu’en 2016, 65 % des enfants qui entraient à l’école primaire exerceront un emploi qui n’existe pas encore.

Toutefois, les ingénieurs et les chercheurs se penchent déjà sur ce secteur à haut potentiel. C’est pourquoi les candidats doivent avoir un profil scientifique très qualifié !

Un métier phare dans l’univers de l’IA : l’Ingénieur en intelligence artificielle. Il conçoit les programmes informatiques imitant la réflexion humaine. Chercheur et informaticien, ce professionnel très qualifié doit analyser le fonctionnement du cerveau humain sur un problème donné, afin de le reproduire au niveau logiciel.

Ainsi, les entreprises ont besoin de scientifiques capables de créer des algorithmes, de professionnels capables de récupérer, d’analyser et de transformer des données. Ils auront également besoin de professionnels capables d’expliquer aux dirigeants les solutions auxquelles aboutit l’IA, ainsi que de scientifiques en mesure de contrôler et réguler son utilisation.  

Un rapport de la firme américaine Cognizant estime que l'intelligence artificielle pourrait créer 21 millions d'emplois. Des emplois très qualifiés concentrant la valeur ajoutée de l'intelligence humaine tandis que l’IA permettra de remplacer les tâches peu qualifiées par des machines.

Selon une étude de Dell et du think tank « l'Institut du Futur », la robotisation et l’intelligence artificielle devraient profondément transformer le domaine professionnel : 85 % des emplois de 2030 n’existeraient pas encore.

Selon la récente étude de Michael Page, voici le top des métiers en tension dans les IA en France :

  • Computational Linguist/Ingénieur Programmation Linguistique 
  • Data Engineer/Data Scientist/Data Consultant/Data Analyst 
  • Ingénieur DevOps/DataOps 
  • Ingénieur IA/Développeur IA 
  • Délégué à la Protection des Données ou Data Protection Officer (DPO) 
  • Ingénieur Machine Learning
  • Data Visualisation Consultant 
  • Chef de Projet BI/Data 
  • Data Architect
  • Chief Data Officer 

 

Par ailleurs d’autres métiers voient le jour :

Coachs de robot

C'est l'un des métiers qui devraient émerger dans les années qui viennent selon le célèbre MIT. Tous les robots dans les usines, les bureaux, et les hôpitaux auront besoin d'être suivis et améliorés.

Chatbot Master

Le créateur de chatbots pour les entreprises qui veulent automatiser la relation client en ligne. Pour parvenir à créer un chatbot, le chatbot master étudie toutes les données historiques des conversations avec les clients, ainsi que le parcours du client sur le site, pour ensuite le transformer en conversation.

Chercheurs

De nombreux secteurs professionnels vont être impactés par des applications d'intelligence artificielle. Pour développer toutes ces innovations et anticiper les bouleversements qu'elles vont engendrer, les entreprises auront besoin de milliers de chercheurs différents et avec des capacités diverses : biologie, neurosciences, statistiques, nanotechnologies, philosophie, éthique, etc.

Il faut également noter qu’avec des tonnes de données à traiter au quotidien, les entreprises ont des besoins importants en experts de la data. Ainsi donc, le métier de Data Scientist a le vent en poupe !

 

Quelles sont les opportunités d
Source : Etude Michael Page 2021 "Les humains derrière l'intelligence artificielle"

 

Les employeurs des spécialistes IA

La pandémie n’a pas ralenti les recrutements dans l’IA, bien au contraire ! Tous les secteurs recherchent ces compétences devenues vitales, que ce soit dans le traitement du langage naturel, l’automatisation de tâches répétitives ou encore le traitement de big data. Il semblerait donc que les candidats aient l’embarras du choix… Mais alors qui sont ces recruteurs ?

  • La fonction publique et les organismes de recherche étatique (Inria)
  • Les mastodontes américains Amazon, Facebook ou Google
  • Les start-up 
  • Les entreprises dont l’IA n’est pas le cœur de métier mais qui en ont besoin pour améliorer leurs produits (IBM, EDF, Air France, Suez, Valeo, Airbus, etc.), les banques et les assurances (BNP Paribas, Direct Assurances, etc) et les sociétés de conseils (McKinsey, BCG, Cornerstone OnDemand, Stedy, etc.).

 

Comment trouver un emploi dans l’univers de l’intelligence artificielle ?

L’Intelligence Artificielle, créant de nouveaux enjeux et nécessitant de nouvelles compétences, apparaît comme incontournable dans le contexte économique actuel, lié notamment à la Big Data.

Les technologies digitales fondées sur l’IA peuvent améliorer la productivité de certains secteurs du marché du travail et faciliter l’accès à des professions mieux rémunérées.

Cependant l’évolution de ces technologies étant très rapide, la formation doit se poursuivre pour que les travailleurs puissent acquérir de nouvelles compétences ou se reconvertir durant leurs carrières.

Ainsi, l’apprentissage tout au long de la vie devra devenir une réalité pour que le monde du travail puisse bénéficier de ces nouvelles technologies, maintenant, et à l’avenir. Lisez notre article La formation professionnelle révolutionnée à son tour par l’intelligence artificielle

 

Se former 

En transformant en profondeur les métiers liés au digital, l’IA fait appel à de nouvelles compétences et spécialisations.

Des formations peuvent favoriser l’accès à un métier lié à l’IA, comme la robotique, le développement de systèmes embarqués ou de systèmes décisionnels, la conception d’algorithmes, la reconnaissance visuelle, les agents intelligents, etc.

Depuis quelques années, de nombreuses écoles d’informatique intègrent une spécialisation dans l’intelligence artificielle, et plusieurs écoles d’ingénieurs proposent elles aussi des parcours dédiés à l’IA.  

Il est certain que les formations sont de véritables accélérateurs de carrière, permettant aux candidats de développer de nouvelles compétences indispensables pour entrer dans l’univers de l’IA. Tout l’enjeu de l’IA réside dans la formation des jeunes et des moins jeunes face à ces nouveaux défis.

 

Postuler

Vous souhaitez décrocher le job de vos rêves pour un premier emploi ou pour une reconversion et vous êtes attiré par l’univers de l’intelligence artificielle ? Consultez nos offres d'emploi ! C'est à vous de jouer ;)

 

 

Partager cet article
Cpf final 4
Publicité
Map jobibou

Plus de 12 500 offres d'emploi !