7 bonnes pratiques à connaître pour réussir votre job dating 

Par Valentine le 25 août 2021

Tendances Recrutement Bonnes pratiques Recherche d'emploi Candidatures
Partager cet article

Au-delà de l’entretien d’embauche classique, le “job dating” est de plus en plus utilisé par les recruteurs comme partie prenante du processus de sélection. Répondant à une logique différente dans le mode de recrutement, il faut répondre à ses codes spécifiques pour réussir son job dating. Si vous êtes confrontés à cette situation, pas de panique, on vous donne tous nos conseils pour réussir votre job dating et vous démarquer des autres candidats ! 

 

Le job dating : qu’est- ce que c’est ? 

Un mode de recrutement en vogue

Ces dernières années, le job dating est de plus en plus répandu, au point de devenir une technique de recrutement à part entière. Pourtant, ce mode de sélection est encore peu connu de nombreuses personnes, et il peut en déstabiliser plus d’un, dès lors que l’on n’y est pas préparé. D’ailleurs, ce mode de recrutement répond à une logique bien particulière à laquelle il convient de se conformer pour s’assurer de réussir. 

Si son nom est proche du “speed dating”, c’est déjà qu’il en reprend les codes. Vous l’aurez compris donc, c’est son format court qui séduit les recruteurs. Le job dating consiste en un entretien d’embauche au format court : généralement entre 5 et 10 minutes maximum. Le plus souvent, plusieurs entreprises sont présentes au job dating, et les candidats peuvent rencontrer les recruteurs de plusieurs d’entre elles. Un format intéressant pour concentrer ses efforts sur un temps limité ! 

Plus humain qu’un entretien classique ou qu’un recrutement digital, le job dating permet au candidat et au recruteur de discuter autour du poste proposé, des compétences recherchées, et des thématiques qui y sont associées. 

 

Des objectifs différents entre candidats et recruteurs

Pour mieux comprendre la logique du job dating et savoir comment le réussir, il faut cerner ses enjeux pour chacune des parties prenantes. Et ces enjeux sont différents en fonction qu’il s’agisse des recruteurs ou des candidats. Pour les premiers, le job dating permet une présélection IRL et humaine des candidats, rapide et efficace tout en étant basée sur l’humain. Il s’agit pour eux de faire un premier tri entre les différents profils pouvant correspondre aux attentes du poste proposé. 

Du côté des candidats, le but ultime du job dating est de décrocher un second entretien (plus long et plus formel). L’idée est donc de se démarquer des autres candidats en quelques minutes seulement pour avoir l’opportunité de se présenter plus en profondeur au moment de l’entretien d’embauche. 

Le job dating se répand de plus en plus, et c’est un processus mobilisé peu importe le type de contrat : CDI, CDD, alternance, interim’, etc. Bien qu’il s’agisse d’un exercice séduisant, il peut s’avérer complexe et déstabilisant pour le candidat. Alors une bonne préparation est nécessaire en amont. Nous vous donnons nos meilleurs conseils pour réussir au mieux votre job dating ;) 

 

La préparation du job dating 

Si la partie importante de la sélection se joue en quelques minutes lors du job dating, la préparation en amont en est d’autant plus importante. En effet, pour vous assurer de donner le meilleur de vous-même et d’avoir toutes les cartes en main le jour J, il est important de préparer tout ce que vous pouvez avant même l’entretien. CV, lettre de motivation, connaissance de l’entreprise, autant de facteurs à ne pas négliger, à l’instar d’un entretien classique. 

 

1. Ne pas négliger son CV et sa lettre de motivation

Comme dans toute recherche d’emploi, et ce, peu importe le format de l’entretien, vous n’êtes pas sans savoir que votre CV et votre lettre de motivation sont des éléments indispensables. 

Pourtant, dans le cadre d’un job dating, il faut savoir que le recruteur n’aura pas le temps d’examiner votre CV et votre lettre de motivation. C’est à la fin de votre court échange que vous devrez lui laisser ces documents. Le temps étant compté lors de vos échanges, et le recruteur pouvant rencontrer de nombreux candidats dans la même journée, c’est votre CV et votre lettre de motivation qui resteront entre ses mains et sur lesquels il basera son opinion finale. Il est donc très important de les soigner tout particulièrement. Si vous avez besoin de conseils, n’hésitez pas à suivre nos recommandations pour un CV parfait ;) 

 

2. Préparer son discours

Le temps du job dating étant relativement court comparativement à un entretien classique, les candidats ont souvent tendance à négliger la préparation de leur pitch de présentation. Or, c’est justement là qu’elle prend toute son importance. Il s’agit de réussir à exposer à votre interlocuteur le maximum d’informations importantes sur votre profil en un minimum de temps

De plus, le job dating peut s’avérer être stressant, et il convient d’arriver avec les idées claires pour éviter de perdre vos moyens devant les recruteurs. Pour cela, il est important de préparer sa présentation et son argumentation en amont. Durant la préparation de votre discours, gardez à l’esprit qu’il faut rester clair et concis en présentant votre parcours et vos compétences de manière percutante. Il s’agit d’un exercice difficile, alors n’hésitez pas à vous entraîner devant un miroir ou devant vos proches, mais aussi à vous chronométrer ;) 

 

7 bonnes pratiques à connaître pour réussir votre job dating 

 

3. Se renseigner sur les entreprises présentes

Comme pour tout entretien, il convient de venir avec une bonne connaissance de l’entreprise que vous souhaitez intégrer. À la différence près que, lors d’un job dating, vous pouvez être amené à rencontrer plusieurs entreprises dans la même journée. Votre travail de préparation en amont sera donc plus conséquent. Alors faîtes le tour des entreprises qui vous intéressent et renseignez-vous sur leurs objectifs, leurs valeurs, leurs partenaires, etc. Montrer au recruteur que vous êtes réellement intéressé par son entreprise sur laquelle vous avez pris la peine de vous renseigner jouera en votre faveur pour vous démarquer des autres candidats ;) 

 

Comment se comporter sur le moment ?

4. Se montrer serein

Ça y est, vous avez tout bien préparé et êtes fin prêt à montrer le meilleur de vous-même au job dating. Pourtant, les heures passent et, évidemment, à quelques minutes de l’entretien, le stress commence à vous envahir… Et c’est tout à fait normal, tant que ce stress ne se transforme pas en appréhension paralysante. Pour éviter d’arriver transpirant, tremblant ou bégayant devant les recruteurs, il existe de petites actions très simples à mettre en place. 

Devant les locaux du speed dating (vous aurez pris le soin d’arriver un peu en avance), prenez quelques minutes pour respirer et faire le vide dans votre esprit. La « respiration carrée », par exemple, utilisée par les yogis est un très bon anti-stress : il suffit de respirer par le ventre (4 secondes d’inspiration, 4 secondes de pause, 4 secondes d’expiration). Au bout de quelques minutes, vous vous sentirez déjà plus serein et prêt à aborder votre speed dating du bon pied ! 

 

5. Adopter une attitude professionnelle

Il ne s’agit sûrement pas de votre premier entretien, et vous savez déjà que beaucoup se joue dès la première impression ! Votre attitude donnera en effet un premier indice sur votre personnalité au recruteur, avant même que vous ayez le temps de lui décliner votre profil et vos compétences. 

Dès la poignée de main (attention, elle peut ne pas être appréciée en période covid), montrez votre confiance en vous en mettant une bonne pression. De même, faîtes attention à respecter les règles de politesse les plus élémentaires, ce qui vous montrera comme un collègue agréable, mais aussi en mesure de représenter l’entreprise auprès des clients, des prestataires, etc. 

Un autre point d’attention essentiel : votre débit de parole et tics de langage. En effet, à cause du format, de nombreux candidats ont tendance à parler très vite pour caler un maximum d’informations dans leur présentation. Or, cela peut renvoyer une image d’un candidat stressé, articulant peu, et se laissant submerger par la situation. Alors, tentez de réguler au maximum votre débit de parole, et n’oubliez pas de laisser votre interlocuteur s’exprimer également. Vous montrerez votre attention, et c’est également un moyen pour vous de glaner des informations intéressantes qui pourront vous servir par la suite ;) 

 

Les actions à mettre en place à l’issue du job dating 

Ça y est, vous avez passé le plus dur. Vous avez donné le meilleur de vous-même devant le(s) recruteur(s) et vous attendez patiemment une réponse positive. Minute papillon ! Se démarquer des autres candidats, ça se travaille, et ce même après l’entrevue. Voici la marche à suivre pour marquer positivement les esprits à l’issue du job dating. 

 

6. Ne jamais négliger les remerciements

À la fin de l’entrevue avec le recruteur, vous avez normalement donné votre CV à ce dernier, et il est possible qu’il vous ait donné sa carte de visite en retour. Si ce n’est pas le cas, n’hésitez pas à la demander, cela témoignera de votre intérêt. 

Maintenant que vous avez les coordonnées du recruteur, n’hésitez surtout pas à lui envoyer un e-mail de remerciement. Cet e-mail vous permettra également de rappeler votre motivation, mais aussi de transmettre certains documents qui pourraient appuyer votre candidature : CV vidéo, blog, book, brochures sur vos projets déjà menés, etc. Vous pouvez également questionner le recruteur sur la suite du processus de recrutement. 

 

7 bonnes pratiques à connaître pour réussir votre job dating 

 

7. Relancer les recruteurs 

Cela fait déjà quelques jours, voire quelques semaines, que vous attendez fébrilement devant votre boîte mail une réponse positive. Pourtant, rien ne vient. Après un délai raisonnable, il ne sera pas mal vu de relancer votre interlocuteur pour le questionner sur l’issue du job dating. Ont-ils déjà trouvé un candidat ? Souhaite-t-il recevoir d’autres informations ? Serait-il possible de les rencontrer à nouveau ? Cette marque de motivation retiendra leur attention et leur permettra de se rappeler de vous. 

Si toutefois leur réponse s'avérait négative, ne baissez pas les bras, c’est qu’un autre chemin vous attend. N’hésitez pas à suivre nos conseils sur la réaction à avoir en cas de refus et rester positif

Grâce à ces quelques conseils, vous devrez pouvoir aborder votre job dating plus sereinement et vous démarquer des autres candidats. Il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter bonne chance pour la suite :) 

 

 
Partager cet article
Cpf final 2
Publicité
Map jobibou

Plus de 14 700 offres d'emploi !